Séverine Vidal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Séverine Vidal
Svidal2019 2.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Séverine Vidal, née le , est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son premier livre à destination de la jeunesse a paru en aux éditions Talents Hauts.

Elle écrit des romans (Sarbacane, Robert Laffont, Nathan), des albums (Gallimard, Milan, Mango) et des BD (Delcourt, Grand Angle). Elle anime des ateliers d'écriture (écoles, collèges, lycée, centres sociaux, centres d'alphabétisation…). Ses livres sont traduits à l'étranger et sont récompensés par de nombreux prix.

Son premier roman de littérature générale, Le Goût du temps dans la bouche, paraît en aux éditions Robert Laffont[1].

Elle est membre de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse[2].

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Philo mène la danse, Talents Hauts (réédité en 2015 avec des illustrations de Mayana Itoïz).
  • 2010 : Comment j'ai connu Papa, Le Rouergue, collection Dacodac.
  • 2011 : Lâcher sa main, Éditions Grasset, Lampe de poche ado.
  • 2012 : Les petites marées, Oskar éditions.
  • 2012 : La meilleure nuit de tous les temps, éditions du Rouergue.
  • 2014 : La drôle d'évasion, illustré par Marion Puech, coll. Pépix, Sarbacane.
  • 2015 : Il était deux fois dans l'ouest, illustré par Anne-Lise Combeaud, Sarbacane Pépix.
  • 2015 : Quelqu'un qu'on aime[3], Sarbacane Exprim'.
  • 2016 : La Drôle d'expédition, Sarbacane Pépix.
  • 2016 : Le jour où j'ai trouvé un trésor, ill. Vincent Sorel, Auzou.
  • 2017 : Nos cœurs tordus, co-écrit avec Manu Causse, Bayard.
  • 2017 : Le jour où je suis devenu détective, ill. Vincent Sorel, Auzou.
  • 2018 : Pëppo[4], Bayard
  • 2018 : Nos Cœurs tordus tome 2, co-écrit avec Manu Causse
  • 2018 : Le jour où j'ai sauvé un fantôme, ill. Vincent Sorel, Auzou.
  • 2019 : Mes vacances bien pourries, ill. Oriol Vidal, Milan.
  • 2019 : Le jour où je suis devenu une star au Japon, ill. Vincent Sorel, Auzou.
  • 2019 : L'étrange village de l'arbre-poulpe, avec AG Balpe, ill. Jess Pauwels, Rageot.
  • 2019 : Des Astres[5], coll. Exprim', Sarbacane.
  • 2020 : Soleil Glacé[6], Robert Laffont (R)
  • 2020 : Nils et le peuple des nuages (Pépix), Sarbacane, ill. Mioz Lamine.
  • 2020 : Son héroïne (Nathan, coll. Court Toujours)
  • 2021 : L'Été des Perséides (Nathan)
  • 2021 : Tu reverras ton frère (Nathan)
  • 2021 : Sous ta peau, le feu (Nathan)
  • 2022 : Le Goût du temps dans la bouche (Robert Laffont)
  • 2022 : George Sand, L'indomptée (Rageot)
  • 2022 : Plus jamais petite (Nathan)

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Arsène veut grandir, Alice jeunesse.
  • 2010 : Mona, dessins de Mathieu Bertrand, Les Enfants rouges.
  • 2016 : La Belle absente, (BD adulte) dessins de Stéphane Barroux, co-écrit avec Constance Joly, Les Enfants rouges.
  • 2016 : Rose, dessins de Victor Pinel, Les Enfants rouges.
  • 2018 : Magic Félix, dessin de Kim Consigny, éd. Jungle, coll. Jeunesse
    1. Apprenti magicien[7], 2018 (ISBN 978-2-8222-2083-5)
  • 2019 : La Maison de la plage[8],[9], dessins de Victor Pinel, Marabulles.
  • 2019 : L'Onde Dolto[10], (tome 1/2) dessins d'Alica Jaraba, Delcourt.
  • 2020 : L'Onde Dolto (tome 2/2) dessins Alicia Jaraba, Delcourt.
  • 2021 : Le Plongeon, dessins Victor Pinel, Grand Angle.
  • 2021 : George Sand : Fille du siècle, dessins Kim Consigny, Delcourt.
  • 2022 : Naduah - Cynthia Parker, coeur enterré deux fois, dessins et couleurs Vincent Sorel, 112 pages, Glénat, Collection Karma, (ISBN 978-2-344-04436-0).
  • 2022 : Trois files debout, dessins Anne-Olivia Messana, Jungle.
  • 2022 : Mon père, Casimir et moi, dessins Nina Jacqmin, Les enfants rouges.

Albums jeunesse[modifier | modifier le code]

  • 2011 : J'attends Mamy, illustré par Cécile Vangout, Alice Jeunesse.
  • 2012 : Rien qu'une fois, illustré par Csil, éditions Winioux.
  • 2013 : L’œil du pigeon, illustré par Guillaume Plantevin, Sarbacane.
  • 2013 : Mon secret rit tout le temps, illustré par Vanessa Hié, Kilowatt.
  • 2013 : 55 oiseaux, illustré par Csil, Winioux.
  • 2014 : J'aime mes cauchemars, illustré par Amélie Graux, Gallimard.
  • 2014 : Huit saisons et des poussières, illustré par Anne Montel, Les p'tits bérets.
  • 2015 : Tandem, illustré par Irène Bonacina, La Joie de lire.
  • 2015 : Ma tête ailleurs, illustré par Pauline Comis, Kilowatt.
  • 2016 : Un pas puis mille, illustré par Julien Castanié, La Pastèque.
  • 2017 : Sur mon fil, ill. Louis Thomas, Milan.
  • 2017 : J'ai vu un lion, ill. Laurent Simon, Milan .
  • 2017 : l’insupportable journée (géniale) de Michel, ill. Tanguy Loridant , le diplodocus.
  • 2018 : Frileux, ill. Marc Majewski, Sarbacane.
  • 2019 : Voyage de poche, ill. Florian Pigé, Alice.
  • 2019 : Plus tard, ill. Audrey Calleja, le diplodocus.
  • 2020 : Le Manteau, ill. Louis Thomas, Gallimard Jeunesse.
  • 2020 : Le Petit secret, ill. Clémence Monnet, Les Éditions des Éléphants.
  • 2021 : Monsieur Chien, ill. Laurent Simon, Mango.
  • 2021 : Ma timidité, ill. Marie Leghima, Milan.
  • 2021 : On a fait un vœu, ill. Clémence Monnet, Mango.
  • 2022 : J'ai une maison, ill. Adolie Day, Marcel et Joachim.
  • 2022 : J'habite une famille, ill. Sophie Vissière, Casterman.
  • 2022 : Sous mes souvenirs je dors, ill. Charlotte des Ligneris, Benjamin média

Podcast[modifier | modifier le code]

  • 2020 : Les papiers d'Omar / Une histoire et Oli (France Inter) co-écrit avec Sophia Aram.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Sélection au White Ravens 2013 pour On n'a rien vu venir (Alice jeunesse).
  • Prix Jeunesse Quais du Polar / Ville de Lyon[11] pour La drôle d'évasion, illustré par Marion Puech
  • Prix des dévoreurs de livres[12] 2016 pour La drôle d’évasion, illustré par Marion Puech
  • Prix Gayant Lecture[12] 2017 pour Quelqu’un qu’on aime
  • Prix Sésame[12] 2017 pour Quelqu’un qu’on aime
  • Prix Chronos de Littérature[12] 2017 pour Quelqu’un qu’on aime
  • Prix Gulli-du-roman[12] 2017 pour Nos cœurs tordus avec Manu Causse
  • Prix Jeunes critiques Libanais (Beyrouth, 2018) pour Nos Coeurs tordus avec Manu Causse.
  • Prix Tatoulu 2020 pour Mes vacances bien pourries (Milan)
  • Prix du Touquet 2020 pour Le Manteau.
  • Prix de la Ville de Châteauroux 2022 pour Mes vacances bien pourries.
Jury
  • Jurée du Prix Cendres[13], créé en 2019, en hommage à l'auteure Axl Cendres (1981-2019).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Belhache, « Littérature : « Le Goût du temps dans la bouche », un portrait de famille avec son fantôme », Sud Ouest,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « La charte des auteurs & des illustrateurs », sur repertoire.la-charte.fr (consulté le )
  3. Michel Abescat, « Quelqu'un qu'on aime », sur Télérama
  4. Michel Abescat, « Pëppo », sur Télérama
  5. Catherine Makereel, « Des Astres », sur Le Soir
  6. Michel Abescat, « Soleil Glacé », sur Télérama
  7. M. Moubariki, « Magic Félix 1. Apprenti magicien », sur BD Gest', .
  8. Benjamin Roure, « La Maison de la plage », sur BoDoï,
  9. Ronan Lancelot, « La Maison de la plage : laissez-nous gérer », dBD, no 138,‎ , p. 75
  10. D.M., « L'Onde Dolto », sur France 3
  11. Cécile Mazin, « Quais du polar : à Lyon, le succès se confirme », sur ActuaLitté, (consulté en ).
  12. a b c d et e Prix littéraires jeunesse, sur le site ricochet-jeunes.org.
  13. Le Prix Cendres, sur le site ricochet-jeunesorg

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]