Éditions Talents Hauts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 2005
Fondée par Laurence Faron ; Mélanie Decourt
Fiche d’identité
Forme juridique Société À Responsabilité Limitée
Statut Éditeur indépendant
Siège social Vincennes (France)
Dirigée par Laurence Faron
Spécialités
  • Littérature jeunesse
  • Romans bilingues
Collections
  • Des livres pour les filles ET pour les garçons
  • Livres et égaux
  • EGO
  • Les Papareils
  • La petite vie de Oops et Ohlala
  • Dual Books
Titres phares
  • La princesse et le dragon
  • Le fils des géants
  • La déclaration des droits des filles
  • La déclaration des droits des garçons
  • Mauvaise connexion
  • Romeo@Juliette
Langues de publication français, anglais, espagnol, allemand
Diffuseurs Volumen
Effectif 5 (en 2015)
Site web http://www.talentshauts.fr

Talents Hauts est une maison d’édition française, basée à Vincennes, qui publie des livres pour la jeunesse.

Histoire - Présentation[modifier | modifier le code]

Les Éditions Talents Hauts ont été créées en 2005 par Laurence Faron et Mélanie Decourt.

Le catalogue compte plus de 200 titres diffusés en librairie par Volumen (groupe Le Seuil-La Martinière).

Talents Hauts est membre du Syndicat National de l’Édition (SNE)[1] et du Bureau International de l’Édition française (BIEF)[2].

Les Éditions Talents Hauts portent une attention particulière à toutes les discriminations, et notamment aux discriminations sexistes.

Le premier livre publié est La princesse et le dragon, un ouvrage canadien de 1980 du tandem Robert Munsch et Michael Martchenko. Depuis, le catalogue s’est étoffé avec des albums illustrés, des romans, des contes, dont l'objectif est de proposer aux lecteurs d’autres éléments d’identification que les rôles stéréotypés, de « montrer aux petites filles [et aux petits garçons] la diversité des choix, [à] éveiller leur esprit critique »[3], comme la collection de romans « Livres et égaux" créée en 2008 ou la série d'albums "Les Papareils", racontant les aventures de personnages hors du commun. À partir de 2012 la collection EGO s'ouvre aux « sujets graves, dans un style direct, sans fausse pudeur ni voyeurisme, permettant au jeune lecteur de s'identifier aux héroïnes. »[4].

Chaque année, les Éditions Talents Hauts organisent un concours d’écriture intitulé « Lire Égaux »[5], en partenariat avec la Région Ile-de-France et la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité d’Île-de-France. En 2013, ce concours a reçu le parrainage du ministre de l’Éducation nationale.

Lecture bilingue[modifier | modifier le code]

La maison d'édition propose aussi des ouvrages écrits directement dans deux langues ; des romans où les deux langues alternent au fil du récit (un chapitre en français, le suivant en anglais, espagnol ou allemand et ainsi de suite).

Quelques titres[modifier | modifier le code]

  • La princesse et le dragon, de Robert Munsch, illustré par Michael Martchenko (Des livres pour les filles ET pour les garçons).
  • La révolte des cocottes, d’Adèle Tariel et illustré par Céline Riffard (Des livres pour les filles Et pour les garçons).
  • Le fils des géants, de Gaël Aymon, illustré par Lucie Rioland (Contes).
  • Comme une princesse, de Brigitte Minne, illustré par Merel Eyckerman (Album Hors Collection).
  • La déclaration des droits des filles et La déclaration des droits des garçons, d'Élisabeth Brami, illustrés par Estelle Billon-Spagnol
  • Suzanne est à la hauteur, écrit et illustré par Fred L. (Les Papareils).
  • Le rêve du papillon noir, de Anne Thiollier, (Livres et Égaux)
  • Mauvaise connexion, de Jo Witek (EGO).
  • Oops et Ohlala vont à l’école, de Mellow, illustré par Amélie Graux (La petite vie de Oops et Ohlala).
  • Jazz for the president Jazz pour le président, de Claire Davy-Galix (Mini DUAL books) – Liste de littérature de l’Éducation Nationale collèges.
  • Romeo@Juliette, de Manu Causse (DUAL) – Liste de littérature de l’Éducation Nationale collèges.

Quelques auteurs[modifier | modifier le code]

Quelques illustrateurs et illustratrices[modifier | modifier le code]

Quelques récompenses et sélections[modifier | modifier le code]

  • Quinzaine des librairies Sorcières[6]: Le meilleur cow-boy de l’Ouest, de Fred L. (2009) ; Longs Cheveux, de Benjamin Lacombe (2008) ; La joue bleue, de Hélène Leroy (sélection finale Prix Sorcières 2010).
  • Sélection prix des Incorruptibles: Suzanne est à la hauteur[7], de Fred L. (2013) ; Le mystère de la chambre noire, de Serge Rubin (2014) ; Gros chagrin, de Rémi Courgeon (2015)
  • Liste « Lectures pour collégiens » de l’Éducation Nationale[8]: La plume de Marie, de Clémentine Beauvais ; Jazz for the President, de Claire Davy-Galix ; Romeo@Juliette, de Manu Causse.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]