Christian Broutin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Broutin.
Christian Broutin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (86 ans)
ChartresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Site web

Christian Broutin, né le à Chartres, est un illustrateur, affichiste et réalisateur français.

Il est connu notamment pour avoir dessiné des affiches de cinéma, des illustrations de romans et de littérature pour la jeunesse, et des timbres-poste français. Son activité principale actuelle est la peinture.

Biographie[modifier | modifier le code]

La mère de Christian Broutin meurt en 1938 et il est élevé par ses grands-parents. Après le brevet d'études du premier cycle en 1947, il suit les cours de l'Académie Charpentier de Paris pour préparer les concours d'entrée des grandes écoles d'art.

Diplômé en 1951 de l'École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art, il commence sa carrière dans la publicité et la réalisation d'affiches de cinéma aux côtés de René Ferracci[1]. Celle pour le film Jules et Jim de François Truffaut reçoit le prix Toulouse-Lautrec en 1962. Il a aussi illustré des magazines, des livres pour la jeunesse et réalisé des reportages photographiques. En 1983, il reçoit le grand prix de l'affiche française.

Dans les années 1990, il travaille principalement dans l'illustration d'ouvrages pour la jeunesse. C'est ainsi qu'il est choisi par le Service national du timbre-poste (SNTP) grâce à son éditeur Gallimard[2] pour dessiner un timbre-poste. Il réalise l'illustration pour le 50e Salon philatélique d'automne de Paris, émis en novembre 1996 (une tour Eiffel ludique), bien qu'il estime que « ce premier timbre ne [lui] ressemblait pas du tout ». En effet, l'artiste préfère travailler sur la nature[2]. Il affirme avoir toujours voulu « dessiner au plus proche de la réalité »[2], en y introduisant cependant toujours une dimension poétique. En peinture, il a fait partie du groupe "Maxiréalistes", où le décalage avec la réalité devient un élément déterminant.

En 2017, il est le créateur du logo "les bouffons de la cuisine" pour son ami le Chef étoilé Michel Trama.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Dijon vu par Christian Broutin, Dijon, juin-septembre 2000
  • Frankfurter Hof, Mayence (Allemagne), 2001
  • Château de Marsannay, 2002
  • Lagny-sur-Marne, 2004
  • Invité d'honneur du Salon de Val de Viosne, Osny, 2004
  • Château de la Roche-Guyon, mai-juin 2006
  • Galerie de la Maison des Photographes, UNPI, Paris, du 6 au 30 septembre 2006
  • Montbéliard, sortie anticipée des timbres Les animaux de la préhistoire, avril 2008
  • 36 vues du Mont-Saint-Michel, château de La Roche-Guyon, 4 avril-27 septembre 2009
  • Invité d'honneur du Salon Franse Artiesten in Nederland, Amstelveen, mai 2009
  • Parmi landes et cités, musée Utrillo-Valadon, Sannois, 6 mai-15 juillet 2012
  • Méandres, château de La Roche-Guyon, 19 septembre-29 novembre 2015
  • Méandres, Chateau de Grouchy à Osny (95) Journées du Patrimoine 2017
  • "Paysages du Vexin", Musée du Vexin Français, Théméricourt (95), 6 juillet-1er septembre 2019

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Illustration d'ouvrages pour la jeunesse (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Christian Broutin illustre des ouvrages pour la jeunesse, notamment pour la collection « Les Premières découvertes » chez Gallimard et « le Père Castor » chez Flammarion :

Littérature[modifier | modifier le code]

  • L'origine du monde est à La Roche-Guyon, F. Révèrend, Éditions du Palais, 2011.
  • Les recettes d'amour, texte de F. Dax-Boyer, dessins de C. Broutin, Éditions de l'Amandier, 2014.
  • Mon Bestiaire amoureux, texte de F. Dax-Boyer, dessins de C.Broutin, Editions de l'Oeil, 2017.

Peinture[modifier | modifier le code]

  • Vitesse de la lumière. Instantanés, texte d'Andrée Chedid, Éditions de l'Amandier, collection « Le Voir dit », 2006.
  • Parmi landes et cités, catalogue d'exposition, Sannois, 2012.
  • Méandres, catalogue d'exposition, château de La Roche-Guyon, 2015.

Timbre de France[modifier | modifier le code]

Timbre de service[modifier | modifier le code]

  • « Tigre de Sibérie », Unesco, 2006.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Affiche de film[modifier | modifier le code]

Christian Broutin a réalisé une centaine d'affiches de cinéma, entre 1955 et 1976, notamment :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(1) conversation avec...Christian Broutin, Timbres Magazine n° 77, mars 2007, pp. 26-28

(2)in Jean-Louis Capitaine, Ferracci, affichiste de cinéma, Albin Michel, 1990

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Decaux, « Conversation avec… Christian Broutin », Timbres magazine, n°77, mars 2007, pp. 26-28. [L'article est notamment illustré de projets non retenus pour le timbre « Fête de la musique » de 1998, et de la première émission de la série Jardins de France de 2003].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. In Jean-Louis Capitaine, Ferracci, affichiste de cinéma, Albin Michel, 1990 (ISBN 978-2226048738).
  2. a b et c « Conversation avec… Christian Broutin », Timbres magazine, n°77, mars 2007, pp. 26-28.