André Halimi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Halimi.
André Halimi
Description de cette image, également commentée ci-après
André Halimi (1992).
Naissance
Béja
Décès (à 83 ans)
Jérusalem
Nationalité française
Profession

André Halimi, né le 28 avril 1930 à Béja et mort le à Jérusalem, est un journaliste et producteur de télévision français.

Il est notamment le créateur, avec Lionel Chouchan, du Festival du cinéma américain de Deauville (1975).

Carrière[modifier | modifier le code]

Journaliste professionnel en 1955, André Halimi collabore notamment à Arts et Spectacles (1955-1959), au quotidien Paris-Presse (1959-1968), à Pariscope (1969-1981) comme rédacteur en chef et à VSD (1981-1983)[1].

En 1976, il fonde sa propre société de production, Editing Productions[1]. Il produit et réalise régulièrement de nombreuses émissions de télévision, notamment en réunissant des images d'archives. On lui doit ainsi des émissions à thème et des portraits, entre autres, de Jean Cocteau, Michel Galabru, Louis de Funès, Michèle Morgan, Charlie Chaplin, Louis Armstrong, Ella Fitzgerald[1]. Il réalise également un entretien, diffusé sur France Culture du 1er au 5 janvier 1973, avec Françoise Sagan, auquel le titre de Tout le monde est infidèle est donné, publié en 2009 aux éditions Le Cherche midi.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • On connaît la chanson, 1959
  • Drôles de vacances, 1961
  • Tous candidats à l'Élysée, 1963
  • 36 écrivains et leurs 4 vérités, 1965
  • Paris, hélas, Paris, 1967
  • Une trouvaille embarrassante, 1972
  • Chantons sous l'Occupation, 1976
  • Demain on rase gratis, 1977
  • Carter si, Carter no, 1978
  • Ce qui a fait rire les Français sous l'Occupation, 1979
  • Ce qui a fait rire les Français au temps du cinéma érotico-porno, 1981
  • 1981 : Le Petit Théâtre d'Antenne 2 : Un dirigeable ensorcelé d'André Halimi, réalisation Georges Vitaly
  • Apologie de l'adultère, 1984
  • Touche pas à l'Amérique, 1985
  • Le Show-biz et la politique, 1987
  • Promettez, promettez..., 1988
  • Corps z'à corps, 1988
  • Coluche et la politique, 1994
  • Femmes en péril, 2001
  • Clichés et lieux communs du Festival de Cannes, 2002
  • La délation sous l'Occupation, Le Cherche midi, 2010

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]