Chaugan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le tchovgan, jeu équestre traditionnel pratiqué à dos de chevaux karabakhs en République d’Azerbaïdjan *
UNESCO logo.svg Patrimoine culturel immatériel
de l’humanité
Illustration du poème Guy u Chawgan, Dynastie Safavide,1546.
Illustration du poème Guy u Chawgan, Dynastie Safavide,1546.
Pays * Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Région * Europe et Amérique du Nord
Liste Nécessitant une sauvegarde urgente
Fiche 00905
Année d’inscription 2013
* Descriptif officiel UNESCO

Le chaugan, chawgan ou tchovgan (Pehlevi: čaukān, čōkān) est le nom perse du polo. Il signifierait « maillet ». Le jeu a commencé à se développer à l’époque du roi Darius Ier (522 † 486) comme entraînement pour la garde royale et pour la cavalerie. Par la suite il devient un jeu très prisé à la cour perse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Darius III aurait envoyé à Alexandre le Grand une balle et un maillet « lui signifiant ainsi que le jeu convenait mieux à son jeune âge et à son inexpérience que les activités guerrières ». Alexandre aurait répondu « La balle est la terre, et je suis le maillet »[1], confiant en ses conquêtes futures.

Situation actuelle[modifier | modifier le code]

« Le tchovgan, jeu équestre traditionnel pratiqué à dos de chevaux karabakhs en République d’Azerbaïdjan » a été inscrit en 2013 par l'UNESCO sur la liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Luc A. Chartier,Cent ans de polo en France, Polo Club Édition, Paris, 1992.
  2. UNESCO, « Le tchovgan, jeu équestre traditionnel pratiqué à dos de chevaux karabakhs en République d’Azerbaïdjan »

Références[modifier | modifier le code]

  • Raymond Janin, Constantinople Byzantine. Développement Urbaine et Répertoire Topographique, Paris, France, Institut Français d'Etudes Byzantines,‎ 1964