Tenge alu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tenge alu (russe : Тенге алу, kazakh : Теңге алу ou Теңге ілу) ou koumis-alu (russe : кумис-алу) ou encore tyiyn enmeï (kirghize : тыйын энмей) (attraper la monnaie[1],[2]) est un jeu populaire du Kazakhstan et du Kirghizistan impliquant des éléments de voltige en ligne.

Origine[modifier | modifier le code]

Cette discipline très ancienne est probablement à l'origine un entraînement militaire, afin que les cavaliers soient capables de ramasser une arme ou un objet par terre sans interrompre leur course[3]. Ces concours auraient impressionné Alexandre le Grand lors de sa conquête de l'Asie centrale, qui se serait écrié « Voilà la véritable préparation qu'il faut à un cavalier. »[1]. De fait, l'Europe « civilisée » n'a commencé à développer la voltige qu'assez tard (vers le XVIIe siècle), les apports de connaissance venant principalement des peuples nomades, et en particulier les kirghizes, kazakhs et cosaques[4].

Règles[modifier | modifier le code]

Le cavalier doit lancer son cheval au galop et ramasser en se baissant des pièces ou d'autres objets par terre. Les objets sont distants de 100 à 300 m. Le gagnant est le cavalier qui ramène le plus d'objets ; si la partie se déroule par équipes, c'est l'équipe qui a ramassé le plus d'objets qui remporte la partie. Si les objets à ramasser sont des pièces, il est possible qu'elles constituent le prix récupéré par le cavalier[5].

Dans le tyiyn enmeï, les objets à ramasser sont placés dans des trous d'environ 2 cm de profondeur.

La personne qui arbitre la partie porte le titre de kalys kishi (russe : калыс киши)[6].

Les variantes du jeu peuvent apporter de légers changements : dans le tenge-liu, les cavalier doivent ramasser entre 10 et 20 pièces situées à 20 m les unes des autres[7].

Pratique[modifier | modifier le code]

Le jeu était notamment pratiqué à l'occasion de festivités comme les mariages[8].

En 2004, l'Association des sports nationaux a été créée au Kazakhstan, dont le conseil d'administration est présidé par Noursoultan Nazarbayev. L'association se charge du développement des sports traditionnels kazakhs, comme le tenge alu[9].

Des compétitions de tenge alu sont organisées au niveau international, comme celle du festival « Нұр Отан » de 2015 qui célèbre les 20 ans de la Constitution du Kazakhstan[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ru)Le cheval dans la vie des kazakhs et des kirghizes, Vindzor horse company.
  2. (en)Tenge alu sur kazakcha saïra.
  3. a et b (ru)Le Kazakhstan a obtenu la palme de la Coupe d'Asie en tenge alu, Liter, 2 septembre 2015.
  4. (ru)Sources nationales des genres du cirque, O. V. Pyataeva, publication dans les Actes de l'Université d’État de pédagogie A. I. Gertsena, N°63-1, 2008, p. 273-274.
  5. (en)Kazakhstan, Zoran Pavlovic, Chelser House Publishers, 2003, p. 58.
  6. (ru)Sports équestres, sur sport history.
  7. (ru)Jeux équestres, sur Horse.ru.
  8. (kk)Tenge alu : sport national, sur islam.kz, janvier 2015.
  9. (ru)Les sports ethnoculturels, Aleksey Kylasov (Institut pnrusse de recherche sur la culture physique et les sports), Sergey Gavrov (Institut russe d'études culturelles), UNESCO - Magistr Press, 2011, p. 470.