Chauffage, ventilation et climatisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant l’architecture ou l’urbanisme image illustrant l’énergie
image illustrant le génie image illustrant l’eau
Cet article est une ébauche concernant l’architecture ou l’urbanisme, l’énergie, le génie et l’eau.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CVC et HVAC.
Un système de refroidissement

Le chauffage, ventilation et climatisation (en abrégé CVC), équivalent en France de l'anglais « heating, ventilation and air-conditioning » (en abrégé HVAC, diffusé mondialement) est un ensemble de domaines techniques regroupant les corps d'état traitant du confort aéraulique. Ce qualificatif s'applique à tous types de bâtiments (habitat, tertiaire, industriel), et regroupe les spécialités et spécialistes du chauffage, de la ventilation et de la climatisation. On trouve également, en particulier au Québec, la locution chauffage, ventilation et conditionnement d'air, abrégé en CVCA.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Le but d'un système de CVC est d'assurer aux usagers des conditions d'hygiène et de sécurité respectant la réglementation en vigueur, ainsi qu'un certain niveau de confort.

Les sciences et les techniques mobilisées pour la conception et la réalisation d'un système de CVCA permettent de maîtriser dans un bâtiment :

  • le niveau d'hygiène (CO2, polluants, particules, odeurs, etc.)
  • le niveau de sécurité (clapets coupe feu dans les gaines de ventilation, désenfumage, etc.)
  • la température d'ambiance (en hiver et en été)
  • l'hygrométrie (l'humidité de l'air)
  • la pression (par exemple, fonctionnement en surpression dans l'agroalimentaire et en dépression dans le nucléaire)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Division de la gestion de l'énergie dans les entreprises et dans le secteur gouvernemental, Chauffage, ventilation et conditionnement d'air : à l'intention des industries, commerces et institutions, Ottawa, Énergie, Mines et Ressources Canada, coll. « Série de la gestion de l'énergie » (no 10)
    Ouvrage d'aide au dimensionnement édité par le gouvernement canadien dans les années 1980
    .

Liens internes[modifier | modifier le code]