Bâtiment autonome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Liginullenergiamaja 2.jpg

Un bâtiment autonome est un bâtiment énergétiquement indépendant. Il produit lui-même la totalité de l'énergie dont il a besoin. Ce type de construction est souvent équipé de cellules photovoltaïques afin de produire l'énergie électrique nécessaire à le rendre autonome. Cette autonomie peut aussi s'etendre à l'eau potable par recyclage des eaux usées[1]

Contexte[modifier | modifier le code]

Dans les pays développés une quantité importante d'énergie est consommée à l'intérieur des logements, en particulier pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire, mais aussi pour la cuisson alimentaire, l'éclairage et parfois la climatisation. Cet apport d'énergie est assuré principalement par des énergies fossiles et par l'électricité, elle-même produite à partir de différentes sources. Ces logements sont donc très dépendants des énergies non renouvelables, et des réseaux de distribution.

Un batiment autonome est un batiment qui produit lui-même toute l'énergie dont il à besoin, au moins pendant une partie de l'année.

Production d'énergies[modifier | modifier le code]

Différentes énergies peuvent être produit par un bâtiment :

Beaucoup d'énergie peut être superflus si :

  • L’isolation thermique est efficace ;
  • L'exposition du bâtiment permet de profiter des apports thermiques des rayons du soleils essentiellement l'hiver dans les pays tempérés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bouygues Construction lance son "concept car" : un bâtiment autonome en eau et en énergies, sur usinenouvelle.com du 23 janvier 2014, consulté le 13 août 2017
  2. Sylfen rend les bâtiments autonomes en énergie et en chaleur, sur usinenouvelle.com du , consulté le 14 août 2017

Articles connexes[modifier | modifier le code]