Chauffage solaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chauffage solaire est un mode de chauffage où la seule source de chaleur est l'énergie solaire. C'est probablement l'un des plus vieux modes de chauffage utilisés par l'humanité mais qui est surtout efficace dans les pays à fort ensoleillement.

Chauffage d'habitations[modifier | modifier le code]

Chauffage d'habitation par le soleil et stockage de la chaleur par des pierres[N 1]

Le chauffage solaire est utilisé par l'humanité depuis très longtemps, essentiellement dans les pays bénéficiant d'un bon ensoleillement en termes de quantité, de qualité, mais aussi de durée.

Dans les endroits moins favorables, il est possible d’améliorer la quantité de chaleur captée en utilisant l'effet de serre, grâce à la propriété du verre de piéger le rayonnement infra-rouge[1].

Le stockage de la chaleur peut se faire de différentes manières :

Néanmoins le chauffage d'une habitation nécessite souvent un appoint de calories dans le cas où la durée et la qualité de l'ensoleillement sont insuffisantes[3].

Chauffe-eau solaire[modifier | modifier le code]

Hormis les régions situées au-delà du 45e parallèle, qui ne disposent pas d'un ensoleillement suffisamment régulier, il est possible d’installer un chauffe-eau solaire permettant d'obtenir de l'eau chaude, pour l'ensemble de la maison, à moindre frais.

Dans certains pays, tels que la Turquie, la quasi-totalité des maisons sont équipées de chauffe-eau solaires qui sont souvent de simple bidons (huile, essence, etc.) convertis à un usage écologique[4].

Le chauffage de piscine par le soleil repose sur le même principe que le chauffe-eau solaire mais avec des surfaces de captation plus étendues. Par contre l'eau étant en circuit fermé, une pompe est préférable pour assurer une bonne efficacité du système[5].

Séchage solaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Séchoir.
Séchoir à briques

L’énergie solaire est utilisée depuis des siècles pour faire sécher différents produits comme le linge ou les briques (Voir l'image à droite), mais aussi pour conserver les aliments tel que la viande, les noix[6] et tous les fruits secs, les céréales[7], le foin[8], le tabac[9] ainsi que tout produit ne pouvant être conservé plusieurs mois lorsqu'il est humide.

Cette technique est aussi utilisée pour des produits ne pouvant être conservés humide tel que le linge[10] ou devant être sec avant utilisation ou cuisson tel que les briques de construction[11] ou la poterie.

Le séchage solaire est particulièrement utile dans les endroits isolés où la conservation des aliments doit nécessiter très peu d'énergie[12].

Cuisson solaire[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Four solaire et Four solaire de Mont-Louis.

Depuis longtemps, l'homme a découvert les propriétés de la concentration des rayons du soleil à l'aide d'une loupe et permettant d'enflammer un morceau de papier ou tout autre objet nécessitant assez peu d’énergie.

Pour atteindre des températures élevées, il faut concentrer le rayonnement solaire à l'aide de miroirs comme dans le four solaire d'Odeillo dont la puissance est de 1 mégawatt et où l'on peut atteindre, en quelques secondes, des températures supérieures à 3 500 °C.

Pour la cuisson des aliments, dans les pays suffisamment ensoleillées, il existe des fours solaires portatifs[13] faciles à utiliser.

Centrale électrique a fluide chaud[modifier | modifier le code]

Centrale solaire parabolique Font-Romeu-Odeillo.

Contrairement à la production d’électricité grâce à l'énergie solaire photovoltaïque, les centrales électriques à fluides chauds font que l’énergie solaire est concentrée vers un fluide caloporteur (eau sous-pression, huile ou sels fondus), pour le chauffer et le porter à ébullition.

L’énergie thermique de ce fluide bouillant est alors utilisé pour faire tourner un moteur (exemple : moteur Stirling) ou une turbine qui actionnent un alternateur pour générer de l’électricité[14],[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un fin panneau d'aluminium noirci derrière une vitre absorbe les rayons solaires et réchauffe l'air forcé entre le verre et le panneau. L'air est alors conduit à travers une cuve contenant plusieurs tonnes de pierres de 6 cm environ, qui stockent la chaleur. Grâce aux très bonnes caractéristiques isolantes de cette habitation, le chauffage solaire fournit presque 90 % du besoin en chauffage.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Les mécanismes de l'effet de serre Sur le site planet-terre.ens-lyon.fr
  2. Le chauffage solaire Sur le site chauffage.comprendrechoisir.com
  3. Le soleil aussi pour se chauffer, sur le site micimmo.com
  4. Sur les toits de Turquie Sur le site echosdd.uniterre.com
  5. Comment réaliser une installation de chauffage solaire pour piscine Sur le site cleantechsguide.com
  6. Le grand séchoir, sur le site legrandsechoir.fr
  7. séchoir solaire à céréales et paille, sur le site youtube.com
  8. Séchage solaire et griffe télescopique pour fourrage, consulté le 16 novembre 2014
  9. fin du 4e paragraphe, sur le site ferme-energie.ca
  10. Risque de moisissure.
  11. [PDF] Voir "3.4 Séchage", page 5, sur baksteen.be, consulté le 11 décembre 2016.
  12. [PDF]La swellification (séchés-texturés) - page 12, sur le site formation-gardien-refuge.fr, consulté le 11 novembre 2014
  13. Fours Solaires Sur le site solarinspiration.de
  14. Le solaire thermodynamique - par Bruno Rivoire, sur le site sfp.in2p3.fr
  15. L’Espagne inaugure la première centrale solaire à concentration à vocation commerciale en Europe, sur le site actu-environnement.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]