Génie climatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le génie image illustrant l’énergie image illustrant l’industrie
Cet article est une ébauche concernant le génie, l’énergie et l’industrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le génie climatique est une branche de la physique qui traite du domaine du chauffage, de la plomberie, de la climatisation, de la ventilation, de la régulation et de ses applications. L'étude du domaine se réalise en physique, l'application se fait dans le domaine industriel.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le génie climatique concerne l'analyse, l'étude, la conception, la mise en œuvre, l'exploitation et la maintenance de systèmes permettant le contrôle des ambiances intérieures dans leur ensemble.

Le traitement de l'air, mais également la régulation de température et d'humidité de celle-ci en sont les bases.

L'analyse de la ventilation naturelle, de l'irrigation air intérieur, de l'influence du vent et des conditions extérieures sur le confort, etc. Les domaines de compétences se situent en :

Le vocable « génie climatique » a été inventé par Roger Cadiergues en 1962. Cet ancien élève de l'École polytechnique a été directeur du Comité Scientifique et Technique des Industries Climatiques (COSTIC), conseiller scientifique de l'AICVF et auteur de nombreux ouvrages et de chroniques[1]. Le site génieclimatique.fr, lancé en 2016 et dédié à l'actualité des marchés du chauffage, de la climatisation et de la ventilation, consacre le vocable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]