Dilution

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dilution (homonymie).
Grenadine à différentes dilutions.

La dilution est un procédé consistant à obtenir une solution finale de concentration inférieure à celle de départ, soit par ajout de solvant, soit par prélèvement d'une partie de la solution et en complétant avec du solvant pour garder le même volume. La dilution se caractérise par son taux de dilution. Cette notion présuppose que le corps dilué soit soluble dans le solvant utilisé.

Dilution par ajout de solvant[modifier | modifier le code]

La concentration d'une solution est notée , avec mesure (de masse ou de quantité de matière) du soluté en solution dans le volume de solvant. Selon que est exprimée en unité de masse, ou de quantité de matière, est respectivement une concentration massique ou molaire.

Si on effectue une dilution par ajout de solvant :

  • la solution initiale et la solution finale contiennent autant de quantité de soluté :  ;
  • la solution initiale a pour volume , la solution finale  ;
  • la concentration initiale est , la concentration finale  ;
  • on a les relations :
or
  • donc le rapport entre les deux concentrations est le suivant :

Taux de dilution[modifier | modifier le code]

Le taux de dilution peut être exprimé par : .

est un nombre obligatoirement inférieur à 1 et positif, sans unité.

Le taux de dilutions successives est le produit des taux de dilution de chaque dilution. Par exemple, si on fait une dilution à 3 % puis à 5 %, on a :

.

Taux de dilution en homéopathie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dilution homéopathique.

Il existe des dilutions en homéopathie à partir de matériaux non solubles et de matériaux solubles.

Articles connexes[modifier | modifier le code]