Antigel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antifreeze in the radiator.jpg
Un liquide antigel est utilisé en hiver dans les aéroports pour le dégivrage des avions avant un vol.

L'antigel est un composé chimique qui, mélangé à l'eau, abaisse la température de congélation[1] de cette dernière, comme l'éthylène glycol, le glycérol, le méthanol, l’isopropanol ou un mélange de produits[2]. En mécanique automobile, c'est un des composants du liquide dit « de refroidissement »[3] ou du liquide du lave-glace[4].

Toxicité[modifier | modifier le code]

L’éthylène glycol (utilisé pour la protection des radiateurs de moteurs refroidis à l'eau) est par exemple très toxique. L'ingestion est suivie d’un état proche de l'ébriété, suivi de nausées et vomissements. Après environ quatre heures, l'intoxiqué tombe dans le coma avant de développer des troubles graves, cardiaques et rénaux en raison de sous-produits encore plus toxiques produits dans le foie. Une dialyse peut être nécessaire.

Il est extrêmement dangereux. À cause de son goût légèrement sucré, il attire facilement les enfants et les animaux qui s'ils en boivent (ou lèchent) peuvent en mourir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Antigel ou liquide de refroidissement? - L'automobile », L'automobile,‎ (lire en ligne)
  2. « Antigel », sur linternaute.com
  3. « Quel liquide de refroidissement choisir? – La mécanique pour les filles », La mécanique pour les filles,‎ (lire en ligne)
  4. intracto, « Antigel | Centre Antipoisons Belge », Centre Antipoisons Belge,‎ s.d. (lire en ligne)