Chapelle Saint-Aurélien de Limoges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapelle Saint-Aurélien
Haute-Vienne Limoges Rue De La Boucherie Chapelle Saint-Aurelien 28052012 - panoramio.jpg
Vue de la chapelle
Présentation
Type
Style
XVe siècle, XVIIe siècle
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Division administrative
Commune
Adresse
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Limoges

(Voir situation sur carte : Limoges)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

La Chapelle Saint-Aurélien est un édifice religieux des XVe et XVIIe siècles qui abrite les reliques de saint Aurélien, second évêque de Limoges, ville du département français de la Haute-Vienne en région Nouvelle-Aquitaine.

Cette petite chapelle est la propriété de la confrérie saint Aurélien, héritière directe de l'ancienne corporation des bouchers de Limoges.

L'histoire de la chapelle[modifier | modifier le code]

À l'origine, la chapelle fut construite pour recueillir les reliques de saint Aurélien qui se trouvaient alors dans l'église saint Cessateur (disparue, située au bas de l'actuelle rue des Pénitents-Rouges), qui était alors en ruines. Au XVIIe siècle, le chœur fut agrandi et décoré dans le style baroque. A la Révolution française, la chapelle fut vendue comme bien national et achetée par un membre de la confrérie de saint Aurélien : cette dernière en est toujours le propriétaire. La chapelle est encore un lieu de culte important pour les habitants du quartier de la Boucherie et les membres de la confrérie.

Un mobilier riche[modifier | modifier le code]

La chapelle Saint-Aurélien malgré sa petite taille possède un riche mobilier liturgique, dont :

  • La statue de sainte Catherine du XVe siècle.
  • Le groupe sculpté, de la même époque, représentant sainte Anne, la Vierge Marie et l'Enfant Jésus portant à la bouche ce qu'une tradition identifie comme un rognon.
  • Le retable baroque dont le centre est occupé par un tableau représentant la Transfiguration (copie inversée d'une partie d'un tableau de Raphaël conservé à la pinacothèque du Vatican) et qui cache la châsse abritant les reliques de saint Aurélien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]