Halles centrales de Limoges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Halles centrales de Limoges
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Style
XIXe siècle
Construction
Propriétaire
Ville de Limoges (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Division administrative
Commune
Adresse
Accès et transport
Autobus
station Place d'Aine ou Beaupeyrat : 1 D1 10 D10 21 32 34 35 36 et 40
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Limoges
(Voir situation sur carte : Limoges)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Les halles centrales de Limoges sont un bâtiment public, le principal des deux marchés couverts que compte la commune de Limoges, dans le département français de la Haute-Vienne.

Construites entre 1885 et 1889, elles sont situées place de la Motte, en plein cœur du centre-ville de Limoges, dans le quartier historique du Château. Les halles font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

En , la ville de Limoges décide de lancer un important et coûteux chantier de rénovation. Après près d'un an et demi de travaux, les Halles de Limoges rouvrent leurs portes au public le samedi , avant l’inauguration officielle le . Elles accueillent de nouveaux commerces[2],[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le bâtiment est une structure de briques, de métal, de verre et de zinc découpé. Une frise en porcelaine dans la pure tradition limougeaude, réalisée par l'entreprise Guérin[4], orne la façade. Celle-ci est composée de 368 panneaux présentant des produits vendus dans les halles (gibiers, viandes, fruits, etc.). La charpente métallique renseigne directement sur l'époque et rappelle instantanément Eiffel. En effet, ce sont 2 confrères du célèbre architecte de la tour éponyme, Pesce et Lévesque qui se chargèrent de la fabrication du monument. La municipalité avait auparavant vainement sollicité l'entreprise de Gustave Eiffel[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00100350, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Franck Lagier, « Découvrez le plan et les nouveaux visages des halles centrales de Limoges », sur Le Populaire du Centre, (consulté le ).
  3. Jean-François Julien, « Limoges sous le charme de ses Halles rénovées », sur Le Populaire du Centre, (consulté le ).
  4. Frédéric Pillet, « Dossier de patrimoine industriel (enquête partielle, commune de Limoges) », sur culture.gouv.fr, .
  5. Pays du Limousin (numéro spécial), Henri Château, décembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]