Nico de Bree

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nico de Bree
Image illustrative de l’article Nico de Bree
Biographie
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance
Utrecht
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1962-1965 Drapeau : Pays-Bas USV Elinkwijk  ? (?)
1965-1972 Drapeau : Pays-Bas NEC Nimègue  ? (?)
1972-1973 Drapeau : Belgique Racing White  ? (?)
1973-1977 Drapeau : Belgique RWDM  ? (?)
1977-1980 Drapeau : Belgique Anderlecht  ? (?)
1980-1981 Drapeau : Belgique Winterslag  ? (?)
1981-1982 Drapeau : Belgique Beerschot  ? (?)
1982-1984 Drapeau : Pays-Bas DS'79  ? (?)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Nico de Bree, né le à Utrecht, et mort le [1], est un joueur de football néerlandais qui évoluait comme gardien de but. Il joue la majeure partie de sa carrière en Belgique, remportant notamment la Coupe des vainqueurs de coupe avec Anderlecht en 1978. Il met un terme à sa carrière en 1984, après avoir permis au DS'79 de revenir en Eredivisie[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Nico de Bree commence sa carrière auprès de l'USV Elinkwijk, un club habitué à faire l'ascenseur entre la première et la deuxième division néerlandaise. Il passe ensuite au NEC Nimègue[3], où il devient rapidement titulaire, permettant au club de remonter en Eredivisie, nom donné à la première division aux Pays-Bas. En 1972, il est transféré par le Racing White, un club bruxellois, qui devient l'année d'après le RWDM après une fusion avec le Daring de Molenbeek. En 1975, il remporte le titre de champion de Belgique, le premier de l'ère professionnelle (officielle) en Belgique, et le seul trophée dans l'Histoire du club.

Ses bonnes prestations au RWDM lui valent un transfert vers le grand club de la capitale, Anderlecht, en 1977. Nico de Bree y remplace son compatriote Jan Ruiter, parti... au RWDM. Dès sa première saison chez les mauves, il remporte la Coupe des vainqueurs de coupe. Le club finit deux fois vice-champion de Belgique en 1978 et 1979, et il est à chaque fois le gardien titulaire. Mais il doit faire face à la concurrence du jeune Jacky Munaron lors de la saison 1979-1980, durant laquelle il ne joue que 11 matches. Barré, il quitte alors le club et rejoint Winterslag, où il reste une saison avant de jouer pour le Beerschot. En 1982, il rentre aux Pays-Bas et signe au DS'79, le club de Dordrecht, où il remporte le titre en deuxième division en 1983. Le club termine dernier de l'Eredivisie en 1984, et Nico de Bree met un terme à sa carrière en fin de saison.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]