Chambre de commerce et d'industrie de région Paris - Île-de-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
CCI Paris Île-de-France
Logo CCI Paris Île-de-France.svg
Logo de Chambre de commerce et d'industrie de région Paris - Île-de-France
Ile-de-France region location map.svg
Départements couvert par la CCI.
Image dans Infobox.
Siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, avenue de Friedland.
Histoire
Fondation
Prédécesseurs
Cadre
Sigle
CCI Paris Ile-de-FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Zone d'activité
Type
Forme juridique
Siège
Paris (27, avenue de Friedland, 75382 Paris cedex 08)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Organisation
Effectif
3663
Président
Dominique Restino (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Direction
Site web
Identifiants
SIREN

La chambre de commerce et d’industrie de région Paris - Île-de-France (CCI Paris Île-de-France) est l’une des 163 chambres de commerce et d’industrie françaises. C’est un établissement public à caractère administratif administré par 98 élus chefs d’entreprises, bénévoles et élus pour cinq ans. Elle représente environ 800 000 entreprises dans les huit départements de la région Île-de-France : Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d'Oise et intervient dans plusieurs domaines liés à la vie économique et à la vie de l'entreprise.

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la CCI Paris Île-de-France est situé 27 avenue de Friedland (8e arrondissement de Paris), à l'hôtel Potocki.

Fonctions[modifier | modifier le code]

L’ensemble des actions de la CCI Paris Île-de-France se décline autour de quatre missions :

  • représenter les intérêts des entreprises auprès des pouvoirs publics ;
  • accompagner les entreprises dans leur développement ;
  • former des jeunes et des professionnels dans les vingt-quatre écoles qui lui sont rattachées[2] ;
  • développer une filière d’excellence dans le domaine des congrès-expositions et accroître l’attractivité de la région capitale.

Lobbying[modifier | modifier le code]

Par l’intermédiaire de ses 98 élus, la CCI Paris Île-de-France a pour mission de porter la voix des entreprises de la région auprès des pouvoirs publics locaux, nationaux et européens.
Dans ce cadre, elle publie de manière régulière des rapports, études et propositions d’évolutions législatives ou réglementaires : par exemple, après avoir évalué l’impact économique de la réalisation du plan Grand Paris Express[3] en région francilienne, la CCI Paris Île-de-France a proposé un ensemble de « Préconisations pour la mise en œuvre du Grand Paris Express » dans un rapport daté du 24 janvier 2013[4].

Pour l'année 2017, la CCI de Paris Île-de-France déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant qui n'excède pas 300 000 euros[5].

Aide et conseil[modifier | modifier le code]

La CCI Paris Île-de-France exerce une activité d'aide et de conseil auprès des entreprises et des commerçants.

Formation[modifier | modifier le code]

Écoles consulaires[modifier | modifier le code]

CCI Paris Île-de-France, site Champerret, 17e arrondissement de Paris

24 écoles consulaires sont rattachées à la CCI Paris Île-de-France. Ces écoles forment chaque année 31 500 étudiants, 16 700 apprentis et 43 000 adultes en formation continue, avec 461 cursus de formation différents, allant du CAP au doctorat[6].

Les relations étroites de la CCI Paris Île-de-France avec le monde de l’entreprise lui permettent de faire évoluer les formations des jeunes et des professionnels en fonction des besoins des entreprises[7].

Direction des admissions et concours[modifier | modifier le code]

La Direction des admissions et concours, qui dépend de la chambre de commerce et d'industrie, gère les concours Banque commune d'épreuves, qui donnent accès à plusieurs grandes écoles de commerce, dont HEC et l'Essec. En mai 2022, elle est mise en cause pour d'importants soupçons de fraude et de triche, ainsi que pour des carences dans l'organisation des épreuves[8]. En 2021, un rapport d'audit réalisé par la chambre de commerce avait été rendu public après qu'une association étudiante avait saisi la commission d'accès aux documents administratifs. Il indiquait déjà des soupçons de fraude et de fuite de sujet[8],[9],[10].

La Banque commune d’épreuves est régie par une charte et un règlement intérieur qui définissent les principales règles de fonctionnement. Chaque école signe une convention avec la DAC qui est l’opérateur du concours.

Les écoles de la Banque commune d’épreuves ont ouvert 5600 places au concours 2022 qui a rassemblé 9616 candidats. 115 000 copies provenant des 60 centres de concours ont été gérées par la DAC qui a mobilisé et coordonné une équipe de 2 000 concepteurs, correcteurs, examinateurs, chefs de centre, et surveillants.

Viparis[modifier | modifier le code]

Par l'intermédiaire de Viparis, dont elle est actionnaire à 50 %[11], la CCI Paris Île-de-France exploite dix parcs d'exposition de la région, parmi lesquels le Palais des congrès de Paris. Elle participe de plus à l’organisation d’événements professionnels via Comexposium, qu’elle détient également à 50 %.

Historique[modifier | modifier le code]

Centre de formalités des entreprises de Paris (Bourse de commerce de Paris)
Chambre de Commerce de Paris, or frappé en 1970.Description avers : Allégories du Commerce et de l'industrie sur un fond de rayons. Description revers : Navire de Paris dont le mât est fait d'un caducée. Trois petits navires armoriés dans le champ entourés d'une roue dentée.

La chambre de commerce et d’industrie de région Paris Île-de-France (CCI Paris Île-de-France) est créée le . Elle est issue du rapprochement de plusieurs instances :

C'est le 6 ventôse an XI () que la chambre de commerce de Paris est créée par le Consulat. Elle succède alors au conseil de commerce, arts et manufactures de la Seine, lui-même créé en 1801 dans la continuité des six corps des marchands de Paris qui tenaient partiellement lieu de chambre de commerce sous l'Ancien Régime. En 1960, elle devient chambre de commerce et d’industrie (CCI). Compte tenu de son poids historique, économique, politique et démographique, la CCIP occupe une place particulière parmi les chambres de commerce et d'industrie françaises[12]. En 1966, en plus du département de la Seine, la circonscription de la chambre s'étend aux départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne ;

  • la chambre de commerce et d’industrie de Versailles Val-d’Oise/Yvelines (CCIV), rassemblant les départements des Yvelines et du Val-d’Oise.

La chambre de commerce et d'industrie de Versailles est créée le , par décret[1]. En 1966, son champ d’action se développe avec la création d'une structure interdépartementale couvrant les départements des Yvelines et du Val-d’Oise[13] ;

La chambre de commerce de Corbeil (créée par décret le ) devient chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne en 1969[14]. La chambre de commerce et d’industrie de Seine-et-Marne voit le jour en 2004 à la suite du rapprochement des CCI de Meaux et de Melun ;

  • la chambre régionale de commerce et d’industrie (CRCI) Paris Ile-de-France, créée en 1964[15].

Sa circonscription territoriale couvrait les huit départements de la région Île-de-France.

Depuis le , la CCI Paris Île-de-France regroupe six CCI départementales (Paris, Versailles-Yvelines, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise) et deux CCI territoriales (Seine-et-Marne et Essonne).

Organisation[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

La CCI Paris Île-de-France est dirigée par un président élu pour cinq ans, après chaque renouvellement des élus consulaires. Au moment de la création de la CCI Paris Ile-de-France, le , Pierre-Antoine Gailly, qui était à la tête de la chambre de commerce et d’industrie de Paris depuis 2011, en devient son premier président. Depuis le , Dominique Restino en est le président.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Présidents de la CCIP[modifier | modifier le code]

Présidents de la CCI Paris Île-de-France[modifier | modifier le code]

2013 - 2015 Pierre-Antoine Gailly
2016 Jean-Paul Vermès
2017 - 2021 Didier Kling[17]
Depuis 2021 Dominique Restino

Directeurs généraux[modifier | modifier le code]

2013 - 2014 Pierre Trouillet
2014 - 2018 Étienne Guyot
Depuis 2019 Stéphane Fratacci

Les élus, l'assemblée régionale et le bureau[modifier | modifier le code]

Comme pour toute chambre consulaire, l’assemblée générale de la CCI Paris Île-de-France est constituée d’élus qui siègent pour voter la stratégie, le budget, les investissements et adopter les prises de position. Les 98 élus de la chambre de commerce et d’industrie de région Paris Île-de-France sont tous des chefs d’entreprises implantées dans la région.

Le bureau de la CCI Paris Île-de-France est composé de 16 membres élus[18] :

  • Dominique Restino
  • Gérard Delmas
  • Soumia Malinbaum
  • Jean-Charles Herrenschmidt
  • Guillaume Cairou
  • Patrick Rakotoson
  • Benoît Feytit
  • Danielle Dubrac
  • Pierre Kuchly
  • Jérôme Bédier
  • Paola Fabiani
  • Muriel Barnéoud
  • Rachel Chicheportiche
  • José Ramos
  • Marie-Christine Oghly
  • Gérald Barbier


auxquels s'ajoutent 4 délégués du Président, associés aux réunions du Bureau :

Le réseau[modifier | modifier le code]

La CCI Paris Île-de-France exerce ses missions auprès des entreprises dans les huit départements de son territoire. Elle s’appuie sur un réseau d’économistes, de juristes des CCI départementales et territoriales et sur ses centres d’observation et de recherche, comme le Crocis.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Bouneau, La Chambre de commerce et d'industrie de Paris (1803-2003) : histoire d'une institution, Librairie Droz, 2003
  • Paul Lenormand (sous la direction de), Une Chambre pour la capitale - Deux siècles d'histoire de la chambre de commerce et d'industrie de Paris, Le Cherche midi, 2004 - (ISBN 9782749101217)
  • Paul Lenormand, La Chambre de commerce et d'industrie de Paris, 1803-2003 : Études thématiques, Librairie Droz, 2008
  • André-Pierre Nouvion, avant-propos de Roland Drago, Membre de l'Institut de France, préface de Jean-François Bernardin, Origine et histoire des juridictions consulaires et des chambres de commerce et d'industrie françaises, Paris, 2002 – (ISBN 9782951436817)
  • Claire Lemercier, Un si discret pouvoir : aux origines de la chambre de Commerce de Paris, 1803-1853, Paris, La Découverte, coll. « L'espace de l'histoire », 2003.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 2012-595 du portant création de la chambre de commerce et d'industrie de région Paris - Ile-de-France
  2. "Liste des écoles de la CCI Paris Ile-de-France"
  3. BFM, Les Décodeurs de l’éco, "Grand Paris : un échelon de plus, 6 mars 2013, 1ère partie"
  4. CCI Paris Ile-de-France “Préconisations de la CCI Paris Ile-de-France sur la mise en œuvre du Grand Paris Express”, 24 janvier 2013
  5. « Fiche Organisation « Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le )
  6. Forum Alternance, "Les chiffres clés des 25 écoles du Campus de la CCI Paris Ile-de-France"
  7. L’Inffo Formation, "Pour la nouvelle CCI de region Paris Île-de-France, l'apprentissage" doit être une priorité politique", 16 janvier 2013
  8. a et b Soazig Le Nevé, « Suspicion de triche et de défaut de surveillance lors du concours commun des grandes écoles de commerce », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. le figaro, « Écoles de commerce: des soupçons de triche et des surveillants distraits aux concours de la BCE », sur Le Figaro Etudiant (consulté le )
  10. « Publication par l'ADMCP du rapport d'audit de la CCIP sur la fuite du sujet de maths I HEC-ESSEC 2020 (voie S) », sur Publication par l'ADMCP du rapport d'audit de la CCIP sur la fuite du sujet de maths I HEC-ESSEC 2020 (voie S) (consulté le )
  11. CCI Paris Ile-de-France, Missions
  12. Histoire de la chambre de commerce et d’industrie de Paris
  13. Décret n°66-571 du 30 juillet 1966 relatif à la chambre de commerce et d'industrie de Versailles
  14. [1]
  15. [2]
  16. Notice biographique
  17. Jean-Paul Viart, « Didier Kling, nouveau président de la CCI Paris – Ile-de-France », Affiches Parisiennes,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. Le bureau de la CCI Paris Ile-de-France