Charles Legentil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legentil.

Charles Legentil
Fonctions
Député
Biographie
Date de naissance
Date de décès

Charles Legentil, né le à Rouen et mort le au château de Saint-Ouen, est le fondateur des grands-magasins "Au Petit Saint-Thomas" (1828-1913) au 33 rue du Bac à Paris, et un homme politique du XIXe siècle[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Legentil est le fils de François Legentil (1742-1820), propriétaire de filatures à Rouen, et de Madeleine Adélaïde Prédicant, fille du notaire rouennais Richard Dominique Prédicant. Il épouse en premières noces Christine Chevreux, héritière des filatures Chevreux-Aubertot, et en secondes noces en 1819, Stéphanie Sanson, fille de Joseph Sanson, Directeur de la Compagnie des Indes, et sœur du Régent de la Banque de France, Alexandre Sanson-Davillier.

Élu député de la Seine de 1837 à 1842, fait Pair de France en 1842 par Louis-Philippe Ier, il est membre fondateur de la Comptoir national d'escompte de Paris et devient régent de la Banque de France de 1844 à 1855 et Président de la Chambre de Commerce de Paris élu en 1847.

Fidèle à la Monarchie de Juillet, il rendra visite au roi déchu entre 1849 et 1850 à Claremont House. Ses résidences parisiennes sont situées sur la rive droite : 35 rue du Faubourg-Poissonnière, 12 rue Montholon puis l'hôtel particulier du 51 rue de Paradis. Il achète le château de Saint-Ouen et y décède le 1er octobre 1855.

Son fils Alexandre Legentil sera à l'initiative de la construction de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre à Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Lambert Dansette, Histoire de l'entreprise et des chefs d'entreprise en France - le temps des pionniers 1830-1880, 2001
  • Père M. Bony, Vie et œuvres de M. A Legentil - L'initiateur du Vœu National, 1989
  • Jacques Benoist, Le Sacré-Cœur de Montmartre de 1870 à nos jours, 1992
  • Jacques Benoist, Le Sacré-Cœur des femmes de 1870 à 1960, 2000
  • « Charles Legentil », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]