Canton de Saint-André-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-André-1
Canton de Saint-André-1
Situation du canton de Saint-André-1 dans le département de La Réunion.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région La Réunion
Département La Réunion
Arrondissement(s) Saint-Benoît
Saint-Denis
Bureau centralisateur Saint-André
Conseillers
départementaux
Michèle Caniguy
Maurice Gironcel
2015-2021
Code canton 97404
Histoire de la division
Création 2 août 1949
Modification 1 27 février 1997[1]
Modification 2 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 33 152 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 1 + fraction Saint-André

Le canton de Saint-André-1 est un canton de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français de l'océan Indien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé par la loi n°49-1102 du 2 août 1949[3].

Avant cette date, le canton de Saint-André élisait trois conseillers généraux[4].

Il a été modifié par décret du 27 février 1997 créant le canton de Saint-André-3[1].

Un nouveau découpage territorial de La Réunion entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 24 février 2014[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. À La Réunion, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25.

Le canton de Saint-André-1 est redécoupé et étendu à la commune de Sainte-Suzanne. Avec ce redécoupage, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 1 commune incluse dans l'arrondissement de Saint-Denis et 1 fraction dans l'arrondissement de Saint-Benoît. Le bureau centralisateur est situé à Saint-André.

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 1949[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1893 1908 Raphaël Vidot[6] ? Propriétaire-agriculteur
Maire de Saint-André (1902-1912)
1908 1931      
1931 1937 Léopold Martin[7] ? Docteur en médecine
Maire de Saint-André (1912-1942)
1931 1937 Raphaël Vidot ? Propriétaire-agriculteur
Maire de Saint-André (1902-1912)
1931 1937 Louis Latgé ? Maire de Salazie (1906-1920)
Les données manquantes sont à compléter.

Avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-André-1 était constitué d'une partie de la commune de Saint-André.

Lors du redécoupage de 1997, il s'agissait de la portion du territoire délimitée par[1] :

  • au nord : limite communale avec Sainte-Suzanne ;
  • au sud : le chemin Lefaguyès, le chemin de la Gare (partie comprise entre le chemin Pente-Sassy et la rue des Camphriers) ;
  • à l'est : le littoral ;
  • à l'ouest : le chemin de Cambuston (partie comprise entre la rivière Saint-Jean et la rue du Lavoir), la rue Emile-Thomas, le chemin du Petit-Bazar, la rue Dumesgnil-d'Engente, la rue Lacoaret (jusqu'au chemin de la Gare).

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-André
(bureau centralisateur)
97409 Communauté intercommunale Réunion Est Fraction : 10 170(2013)
Commune : 55 900 (2014)
Sainte-Suzanne 97420 Communauté intercommunale du Nord de La Réunion 22 406 (2014)

Le nouveau canton de Saint-André-1 comprend[2] :

  1. une commune entière,
  2. la partie de Saint-André située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale est de la commune de Sainte-Suzanne, route nationale 2, avenue de France, allée Zelmar, impasse des Ananas, chemin du Centre (direction Sud-Est), chemin Brunet, chemin Bel-Ombre (direction Est), chemin en prolongement du chemin Cent-Gaulettes (direction Nord-Est), jusqu'au littoral.

Représentation[modifier | modifier le code]

Avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1949 1955      
1955 1967 Jean Ramassamy DVD Maire de Saint-André (1963-1967)
1967 1976
(annulation)
Charles-André Barau DVD Ancien conseiller général du Canton de Saint-André-2 (1955-1967)
1976 1979 Adrien Minienpoullé
(1934-2013)[8]
PCR Cadre d'assurances
1979 1992 Louis Virapoullé UDF-CDS Avocat - Sénateur (1974-1992)
1992 1998 Claude Hoarau PCR Professeur - Député (1987-1988 et 1996-2002)
1998 2004 Jean-Claude Ramassamy UDF Chef d'entreprise
2004 2011 Yvon Virapin PCR Directeur d'école
Conseiller municipal de Saint-André
Conseiller régional
2011 2015 Michèle Caniguy PCR Directrice d'école
Les données manquantes sont à compléter.

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Michèle Caniguy[9]   PCF Directrice d'école, ancienne adjointe au maire de Saint-André (2008-2014)
2015 2019 Maurice Gironcel   PCF Maire de Sainte-Suzanne (1993-2009 et depuis 2012)
2019 en cours René Sotaca[10]   PCF  

Au second tour des élections départementales de 2015, Michèle Caniguy et Maurice Gironcel (PCR) sont élus avec 55,99 % des suffrages exprimés face au binôme composé de Nadia Tipaka et Daniel Alamélou (Divers). Le taux de participation était de 57,48 % (13 633 votants pour 23 719 inscrits)[11].

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]