Canton de Saint-Louis-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Louis-1
Canton de Saint-Louis-1
Situation du canton de Saint-Louis-1 dans le département de La Réunion.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région La Réunion
Département La Réunion
Arrondissement(s) Saint-Pierre
Bureau centralisateur Saint-Louis
Conseillers
départementaux
Alix Galbois
Emmanuelle Sinacouty
2015-2021
Code canton 97415
Histoire de la division
Création 2 août 1949
Modification 1 28 février 1991[1]
Modification 2 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 29 988 hab. (2016)
Subdivisions
Communes fraction Saint-Louis

Le canton de Saint-Louis-1 est un canton de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français de l'océan Indien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé par la loi n°49-1102 du 2 août 1949[3].

Il a été modifié par le décret du 28 février 1991 recomposant les cantons de Saint-Louis[1].

Un nouveau découpage territorial de la Réunion entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 21 février 2014[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre, la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. À la Réunion, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25.

Le canton de Saint-Louis-1 est redécoupé par ce décret. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Saint-Pierre. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Louis[2].

Composition[modifier | modifier le code]

Avant mars 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Louis-1 était constitué d'une partie de la commune de Saint-Louis.

Lors du redécoupage de 1991, il s'agissait de la portion du territoire de la commune située à l'Ouest d'une limite ainsi définie : la ligne de crête de la chaîne du Bois de Nèfles, la ravine Montplaisir jusqu'au C.D.3, l'axe du C.D.3 jusqu'à la ravine des Goyaves, la ravine des Goyaves jusqu'au chemin la Ouète, l'axe du chemin la Ouète, la ravine de la Ouète, l'axe de la rue de la Palissade, de la rue Léonus-Bénard jusqu'à l'embouchure de la rivière Saint-Étienne[1].

Depuis mars 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Louis
(bureau centralisateur)
97414 Communauté intercommunale des Villes solidaires Fraction : 29 833(2013)
Commune : 52 803 (2014)

Le canton comprend la partie de la commune de Saint-Louis située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Pierre, chemin Kerveguen, ravine La-Ouette, chemin La Ouette, ravine des Goyaves, route Hubert-Delisle jusqu'au pont de la ravine Montplaisir, ravine Montplaisir, ligne de crête de la chaîne du Bois-de-Nèfles, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Cilaos[2].


Représentation[modifier | modifier le code]

Avant 1949 (Canton de Saint-Louis)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1940 Léonus Bénard GD Industriel (transformation de la canne à sucre)
Sénateur (1928-1945)
Maire de Saint-Louis (1924-1930)
Président du Conseil Général (1929-1931)
1931 1937 Augustin Hoareau    
1931 1937 M. Aubry    
1931 1937 Octave Bénard   Maire de L'Etang-Salé (1919-1943)
Les données manquantes sont à compléter.

1949 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1949 1955 Hyacinthe Hamilcaro DVG  
1955 196. Valère Clément DVD Industriel
Maire de Saint-Louis (1949-1964)
Député (1958-1962)
196. 1973 M. Rivière UDR  
1973 1979 Claude Hoarau PCR Professeur
Député (1987-1988 et 1996-2002)
Maire de Saint-Louis (1983-1995 et 2008-2014)
1979 1998 Roger Hoarau[5]
(frère du précédent)
PCR Professeur d'histoire
Premier adjoint au maire de Saint-Louis (1971-1977)
Conseiller régional
1998 2001
(démission)
Jean-Raymond Piot PCR Médecin généraliste à Saint-Louis
2001 2015 Cyrille Hamilcaro UDF puis NC Maire de Saint-Louis (2001-2008)
Conseiller régional (1998-2001)
Vice-président du Conseil général (2004-2006)
Les données manquantes sont à compléter.

Depuis mars 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Alix Galbois   UDI Médecin généraliste à Saint-Louis
2015 en cours Emmanuelle Sinacouty   UDI Première adjointe au maire de Saint-Louis

Au second tour des élections départementales de 2015, Alix Galbois et Emmanuelle Sinacouty (UDI) sont élus avec 58,61 % des suffrages exprimés face au binôme composé de Lorraine Nativel et Jean Piot (DVG). Le taux de participation était de 54,46 % (12 665 votants pour 23 257 inscrits)[6].

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]