Calvin Lockhart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lockhart.
Calvin Lockhart
Description de cette image, également commentée ci-après
Avec Janet MacLachlan, dans Colère noire
(1970, photo promotionnelle)
Nom de naissance Calvin Bert Cooper
Naissance
Nassau (New Providence)
Drapeau du Royaume-Uni Bahamas
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Drapeau des Bahamas Bahaméenne
Décès (à 72 ans)
Nassau (New Providence)
Drapeau des Bahamas Bahamas
Profession Acteur
Films notables Le Dernier Train du Katanga
Léo le dernier
Le Mystère de la bête humaine
Predator 2
Séries notables Starsky et Hutch
Dynastie

Calvin Lockhart est un acteur américano-bahaméen, né Calvin Bert Cooper[1] le à Nassau (New Providence), capitale des Bahamas où il est mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Partageant sa carrière entre l'Europe et les États-Unis, Calvin Lockhart (pseudonyme) débute au cinéma alors qu'il est de passage en Italie, dans le film italien Vierge créole de Lorenzo Ricciardi, sorti en 1961. Après une apparition comme figurant dans Cléopâtre de Joseph L. Mankiewicz (1963), il tourne six films sortis en 1968, dont le film britannique (d'autres suivront) Trio d'escrocs de Basil Dearden (avec Richard Attenborough et David Hemmings) et la coproduction américano-britannique Le Dernier Train du Katanga de Jack Cardiff (avec Rod Taylor et Yvette Mimieux).

Viennent ensuite quatre films sortis en 1970, dont le film américain Colère noire de Paul Bogart (avec Jeff Bridges et Rob Reiner) et le film britannique Léo le dernier de John Boorman (avec Marcello Mastroianni et Billie Whitelaw). Suivent quatorze autres films seulement, dont le film d'horreur britannique Le Mystère de la bête humaine de Paul Annett (1974, avec Peter Cushing et Anton Diffring), Predator 2 de Stephen Hopkins (1990, avec Danny Glover et Maria Conchita Alonso) et Sailor et Lula de David Lynch (1990, avec Nicolas Cage et Laura Dern). Signalons aussi deux réalisations de son compatriote (originaire comme lui des Bahamas) Sidney Poitier, dont Le Coup à refaire (en) (1975, avec le réalisateur et Bill Cosby).

Son avant-dernier film, du même David Lynch, est Twin Peaks : Les Sept Derniers Jours de Laura Palmer (1992, avec Sheryl Lee et Moira Kelly). Réinstallé dans son pays d'origine, le dernier est Rain (en) de Maria Govan (avec CCH Pounder et Irma P. Hall), film bahaméen sorti en 2008, l'année suivant sa mort (en 2007), de complications consécutives à un accident vasculaire cérébral.

Pour la télévision, il collabore à dix-sept séries à partir de 1966, dont Starsky et Hutch (un épisode diffusé en 1978). La dernière est le feuilleton Dynastie, avec sept épisodes diffusés en 1985 et 1986.

Au théâtre, Calvin Lockhart joue une première fois à Broadway (New York) en 1960, dans la pièce The Cool World de Warren Miller (en) et Robert Rossen, aux côtés notamment de James Earl Jones, Raymond St. Jacques et Billy Dee Williams. Il revient à Broadway pour une seconde (donc dernière) prestation, dans la comédie musicale Reggae, représentée en 1980, avec Sheryl Lee Ralph.

En 1972[2], alors en résidence au sein de la Royal Shakespeare Company à Stratford-upon-Avon (Angleterre), il y interprète quatre pièces de William Shakespeare, dont Antoine et Cléopâtre (avec Patrick Godfrey, Janet Suzman et Patrick Stewart) et Titus Andronicus (avec Colin Blakely dans le rôle-titre, Patrick Godfrey et Janet Suzman).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma (intégrale)[modifier | modifier le code]

(films américains, sauf mention contraire ou complémentaire)

Séries télévisées (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Starsky et Hutch (Starsky and Hutch)
    • Saison 4, épisode 11 Cover Girl : Allen « Angel » Walter
  • 1985-1986 : Dynastie (Dynasty), feuilleton
    • Saison 6, épisode 3 Les Californiens (The Californians, 1985), épisode 4 La Menace (The Man, 1985) de Don Medford, épisode 12 Rencontre surprise (The Roadhouse, 1985) de Jerome Courtland, épisode 13 La Solution (The Solution, 1985), épisode 14 Soupçons (Suspicions, 1986), épisode 15 L'Alarme (The Alarm, 1986), et épisode 16 Le Garde (The Vigil, 1986) : Jonathan Lake

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

(pièces, sauf mention contraire)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après Ancestry.com (où son pseudonyme est orthographié Lochart).
  2. Plusieurs sources (dont l'IMDb ci-dessus) mentionnent par erreur 1974.

Liens externes[modifier | modifier le code]