Bouzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bouzel
Image illustrative de l'article Bouzel
Blason de Bouzel
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Clermont-Ferrand
Canton Billom
Intercommunalité Billom Communauté
Maire
Mandat
Guy Degorce
2014-2020
Code postal 63910
Code commune 63049
Démographie
Population
municipale
704 hab. (2014)
Densité 167 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 46′ 41″ nord, 3° 19′ 05″ est
Altitude Min. 317 m – Max. 338 m
Superficie 4,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Bouzel

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Bouzel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouzel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouzel

Bouzel est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Six communes sont limitrophes[1] :

Communes limitrophes de Bouzel
Beauregard-l'Évêque Seychalles
Vertaizon Bouzel Moissat
Vassel Espirat

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par les routes départementales 10 (reliant Chignat, village de la commune de Vertaizon à l'ouest et Moissat à l'est), 70 (vers le centre-ville de Vertaizon) et 341 (vers Vassel)[1].

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Une ligne du réseau départemental Transdôme dessert la commune[2] :

  • la ligne 35, reliant Clermont-Ferrand à Peschadoires (Pont-de-Dore) ; le village est desservi dans le sens Clermont – Peschadoires après Vertaizon, avec un arrêt implanté au carrefour entre les départementales 70 et 341.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 mars 2014 Denis Morin SE  
mars 2014 en cours
(au 9 avril 2014)
Guy Degorce[3] DVG Retraité

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Au niveau administratif, Bouzel dépendait du district de Billom en 1793 puis de l'arrondissement de Clermont-Ferrand (d'abord de Clermont) depuis 1801, ainsi que du canton de Vertaison (puis de Vertaizon) de 1793[4] à 2015. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, la commune est rattachée au canton de Billom[5].

Au niveau judiciaire, Bouzel dépend de la cour administrative d'appel de Lyon, de la cour d'appel de Riom, de la cour d'assises du Puy-de-Dôme et des tribunaux administratif, d'instance, de grande instance et de commerce de Clermont-Ferrand[6].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 704 habitants, en augmentation de 0,43 % par rapport à 2009 (Puy-de-Dôme : 2,3 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
488 505 590 586 640 634 670 666 658
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
674 680 658 614 593 532 518 518 475
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
478 483 465 384 390 405 351 323 317
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
324 337 321 457 510 507 687 704 704
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Bouzel dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère une école élémentaire publique[10].

De 1987 à 1992, la commune a également abrité le centre NOZOUF, un des premiers lieux pédagogiques à proposer l'enseignement Montessori en France. Cet espacé éducatif a d'ailleurs été construit sur un ancien édifice pénitentiaire datant du moyen-âge. Mémoire d'un passé lointain, une stèle portant les inscriptions F.E.D.E.R. reste présente dans les jardins du centre. A l'heure actuelle, aucune explication n'a été apportée quant à la signification de ces lettres.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Bouzel Blason D'or au laurier de sinople; au chef d'azur chargé de trois étoiles d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carte de Bouzel sur le site Géoportail de l'IGN (consulté le 27 octobre 2016).
  2. « Horaires TRANSDÔME », Conseil départemental du Puy-de-Dôme (consulté le 16 septembre 2017).
  3. « Liste des Maires du Puy-de-Dôme », Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 22 juin 2014).
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme, sur Légifrance.
  6. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur annuaires.justice.gouv.fr, Ministère de la Justice (consulté le 27 octobre 2016).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. Annuaire des établissements scolaires de Bouzel sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 27 octobre 2016).