Bligny (Aube)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bligny.

Bligny
Bligny (Aube)
L'église Saint-Symphorien.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Bar-sur-Aube
Canton Bar-sur-Aube
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Bar-sur-Aube
Maire
Mandat
Thierry Lorin
2014-2020
Code postal 10200
Code commune 10048
Démographie
Gentilé Ébraugnais - Ébraugnaises
Population
municipale
163 hab. (2016 en diminution de 15,98 % par rapport à 2011)
Densité 7,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 10′ 21″ nord, 4° 37′ 02″ est
Superficie 22,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Bligny

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Bligny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bligny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bligny

Bligny est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sur un cadastre de 1825, on trouve au territoire : Barret, Bavon, Bossican[1], le Bouvelot, le Buisson-Renard[2] , les Cabots[3], le CHâteau, le Chenil, l'Etang, la Fontaine-d'Amour, la Grange-des-Prés, Maraimont, Maugremont, le Pâtis, pillonvaux, le Pré-bannois, Puroy, ROme, la Rotière, Sainte-Eulalie, la scierie-de-l'Etang, la Taillerie, la Verrerie.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de Bligny se compose du Landion[4], (affluent de l’Aube) et de ses deux affluents :

  • Bras du Landion [5], 0,7 km ;
  • La Gironde [6], 3,2 km

ainsi que de l'étang du Patis.

Histoire[modifier | modifier le code]

De l'époque romaine, furent trouvé au cimetière des cercueils.

Prieuré : en 1217 y fut fondé un prieuré sous le vocable de Saint Eulalie au lieu-dit Puroy. Il fut ensuite transféré à Belroy, en 1235, les moines abandonnèrent ce qu'il y possédaient au curé du village à condition qu'il prenne à sa charge la chapelle[7].

En 1778, le marquis de Sauveboeuf obtenait l'autorisation d'établir une verrerie pour y fabriquer des bouteilles. Il possédait, par sa femme Dinteville un bois de 1 600 arpents, mais les cahiers de doléance de 1789 relevait le mécontentement des habitants sur le renchérissement du bois de chauffage.

En 1789, le village dépendait du l'intendance et de la généralité de Châlons, de l'élection de Bar-sur-Aube et du bailliage de Troyes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Annie Ferron-Gauthrin    
mars 2008 En cours Thierry Lorin[8] DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2016, la commune comptait 163 habitants[Note 1], en diminution de 15,98 % par rapport à 2011 (Aube : +1,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
644740759785824813806828867
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
737839854891519423455390342
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
303301305226295240222216208
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
210177174193204208206194167
2016 - - - - - - - -
163--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aussi noté Bossicault, forêt et ferme aussi sur la commune de Meurville.
  2. Fief que la carte de Auguste Leloup assimile à la Grange-des-Prés, nommée comme ferme en 1766.
  3. Bois attesté dés 1553 ainsi que sur la carte Cassini.
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Landion (F1191000) » consulté le 27 août 2017
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Landion (F1195151) » (consulté le 27 août 2017)
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Gironde (F1191500) » (consulté le 27 août 2017)
  7. Archives départementales de l'Aube, sous fonds Belroy, 34.
  8. Conseil général de l'Aube mise à jour au 10 avril 2008
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. « Église Saint-Symphorien », notice no PA00078317, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]