Ville-sous-la-Ferté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Ferté (homonymie).

Ville-sous-la-Ferté
Ville-sous-la-Ferté
Église paroissiale.
Blason de Ville-sous-la-Ferté
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Bar-sur-Aube
Canton Bar-sur-Aube
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Bar-sur-Aube
Maire
Mandat
Gilles Noël
2014-2020
Code postal 10310
Code commune 10426
Démographie
Gentilé Bayas
Population
municipale
1 077 hab. (2015 en diminution de 3,75 % par rapport à 2010)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 07′ 19″ nord, 4° 47′ 27″ est
Altitude Min. 182 m
Max. 333 m
Superficie 19,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Ville-sous-la-Ferté

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Ville-sous-la-Ferté

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ville-sous-la-Ferté

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ville-sous-la-Ferté
Liens
Site web http://www.ville-sous-la-ferte.barsuraube.org/

Ville-sous-la-Ferté est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Bayas, pour Clairvaux Les Claravalliens et pour Les Forges Les Gueules Noires[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Arconville Bayel Rose des vents
Champignol-lez-Mondeville N Longchamp-sur-Aujon
O    Ville-sous-La Ferté    E
S
Laferté-sur-Aube Juvancourt

La commune de Ville sous la Ferté est entouré par les communes de Laferté sur Aube, Juvancourt, Lonchamps sur aujon et Champignol les Mondevilles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Ville-sous-la-Ferté.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

parti : au 1) de sable à la bande échiquetée d’argent et de gueules de deux tires, au 2) d’azur à la bande d’argent côtoyée de deux double cotice potencées et contre potencées d’or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Gilles Noël DVD Retraité Fonction publique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2015, la commune comptait 1 077 habitants[Note 1], en diminution de 3,75 % par rapport à 2010 (Aube : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4196165797557988763 1093 1153 146
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 4872 7362 6852 7743 5593 0102 8772 7622 560
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 3872 4422 4142 9222 3432 4602 1332 9391 741
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 8811 8541 5791 5701 4511 2761 3311 1191 077
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (23,4 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (60,7 % contre 48,7 % au niveau national et 48,7 % au niveau départemental). Ces différences de répartitions s'ont dû principalement à la population pénale de la Maison centrale de Clairvaux.

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 60,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 13,7 %, 15 à 29 ans = 20,1 %, 30 à 44 ans = 29,8 %, 45 à 59 ans = 23,9 %, plus de 60 ans = 12,5 %) ;
  • 39,3 % de femmes (0 à 14 ans = 22,1 %, 15 à 29 ans = 15,5 %, 30 à 44 ans = 20,8 %, 45 à 59 ans = 19,8 %, plus de 60 ans = 21,8 %).
Pyramide des âges à Ville-sous-la-Ferté en 2008 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,6 
3,3 
75 à 89 ans
8,8 
9,2 
60 à 74 ans
12,4 
23,9 
45 à 59 ans
19,8 
29,8 
30 à 44 ans
20,8 
20,1 
15 à 29 ans
15,5 
13,7 
0 à 14 ans
22,1 
Pyramide des âges du département de l'Aube en 2008 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,3 
6,5 
75 à 89 ans
10,3 
13,7 
60 à 74 ans
14,3 
21,2 
45 à 59 ans
20,6 
20,2 
30 à 44 ans
19,1 
19,0 
15 à 29 ans
17,1 
19,1 
0 à 14 ans
17,3 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Ville-sous-la-Ferté accueille un regroupement pédagogique intercommunal  avec les communes de Longchamp sur Aujon et Juvancourt de la petite section maternelle au CM2.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]