Saint-Ciers-de-Canesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Ciers.

Saint-Ciers-de-Canesse
Saint-Ciers-de-Canesse
Le village et son vignoble.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Blaye
Canton L'Estuaire
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Blaye
Maire
Mandat
François de PARDIEU
2017-2020
Code postal 33710
Code commune 33388
Démographie
Population
municipale
807 hab. (2015 en augmentation de 2,28 % par rapport à 2010)
Densité 119 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 05′ 04″ nord, 0° 36′ 29″ ouest
Altitude Min. 5 m
Max. 87 m
Superficie 6,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Ciers-de-Canesse

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Saint-Ciers-de-Canesse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Ciers-de-Canesse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Ciers-de-Canesse

Saint-Ciers-de-Canesse est une commune du Sud-Ouest de la France, dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Ciers-de-Canesse
Plassac Berson
Villeneuve Saint-Ciers-de-Canesse Saint-Trojan
Gauriac Comps Samonac

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1947 ? Gérard Deliaune UNR Député (1951-1955, 1958-1967, 1968-1978)
         
2005 en cours Patrick Touret SE[1] Viticulteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2015, la commune comptait 807 habitants[Note 1], en augmentation de 2,28 % par rapport à 2010 (Gironde : +6,85 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
928860922930973911901919925
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
866844836863873839694714723
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
805808769727672677628562643
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
671635649714713718764789807
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le vignoble des Côtes-de-Bourg.

Équipements, services et vie locale[modifier | modifier le code]

La salle des fêtes.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale Saint-Jean date des XIVe et XVIe siècles. Le portail est orné d'une rosace datée de 1865 laissant entrer la lumière dans l'édifice[6]. L'église est inscrite monument historique depuis 1925[7].
  • Le château de la Graulet (ou de la Grolet) possède une architecture qui a évolué au cours des siècles.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Gérard Deliaune (1906-2004), député de la Gironde (1951-1955, 1967-1968 et 1968-1978), fut élu maire de Saint-Ciers-de-Canesse en 1947[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voici vos 542 maires, Sud Ouest édition spéciale avril 2008
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. Office du tourisme de Bourg-en-Gironde, « Églises du canton » (consulté le 23 novembre 2014)
  7. « Église Saint-Jean », notice no PA00083720, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Fiche de Gérard, Henri, Jean Deliaune sur le site de l'Assemblée Nationale, consulté le 20 novembre 2013.