Arthur Mille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arthur Mille
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Arthur Mille est un homme politique français né le à Beaupréau (Maine-et-Loire) et décédé le à Lyon (Rhône).

Biographie[modifier | modifier le code]

Pharmacien, il est président de la chambre syndicale des pharmacies commerciales de France et rédacteur en chef du journal L'évolution pharmaceutique. Il est aussi militant socialiste. Il est député de l'Allier de 1909 à 1914. Il a fait fortune grâce au développement des « lithinés du docteur Gustin », spécialité pharmaceutique contre la goutte très populaire au XXe siècle. Il possédait des laboratoires pharmaceutiques, dont il confia l'administration à son gendre, Fernand Aubier, de 1910 à 1923. Cette activité de direction conféra à Aubier, auteur de romans populaires, l'assise financière suffisante pour se lancer dans le fluctuant métier de l'édition.

Franc-maçon, il préside le conseil de l'ordre du Grand Orient de France de 1922 à 1925[1]

Il était le père de Marguerite (Suzanne) Mille.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Chevallier, Histoire de la franc-maçonnerie francaise : la maçonnerie, Eglise de la République, t. 2, Fayard, coll. « Les grandes etudes historiques », (ISBN 2213001626, lire en ligne), p. 19.

Liens externes[modifier | modifier le code]

.