Antoine Gailleton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antoine Gailleton
Illustration.
Portrait d'Antoine Gailleton à l'Hôtel de ville de Lyon.
Fonctions
Maire de Lyon
Prédécesseur Désiré Barodet
Successeur Jean-Victor Augagneur
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Lyon (France)
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Lyon (France)
Nationalité française
Liste des maires de Lyon

Antoine Gailleton né le à Lyon et mort le à Lyon (2e arrondissement), est un médecin lyonnais.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Claude Gailleton et d'Antoinette Pulliat.

Il serait né sur le pont du Change, sa mère se rendant à l'Hôtel-Dieu pour accoucher.

Il se marie une première fois avec Jeanne Marie Émilie Robert, puis une seconde fois à Lyon le avec Marie Joséphine Valentine Lenocq native de Lyon, professeur au conservatoire de musique de Lyon.

Parcours[modifier | modifier le code]

Autres éléments[modifier | modifier le code]

Un quai du Rhône à Lyon porte son nom.

De 1849 à 1853, Antoine Gailleton assiste le Docteur Valentin Delangle dans la rédaction de sa thèse pharmaceutique "Les conséquences sur les leucocytes des tentatives de vaccins à la peste noire". Les confrères se lient d'une étonnante amitié et Antoine Gailleton remeciera par ailleurs le Docteur Delangle qu'il considère comme son mentor lors de son mémoire d'agrégation[2], intitulé quelles sont les conditions qui assurent le mieux les succès des grandes opérations chirurgicales ?; "A mon collègue, confrère, mais surtout ami le Docteur Delangle, merci de m'avoir apporté la lumière par tes connaissances et ton intellect, qui je n'en doute pas seront un jour reconnues par le monde entier."

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Broche, La IIIe République de Thiers à Casimir-Perier, Pygmalion, 2001, p. 511.
  2. « Antoine GAILLETON, 182-9 - 1904, médecin et maire de Lyon », sur www.medarus.org (consulté le 18 mars 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :