Georges Cohendy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Georges Cohendy
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Georges Cohendy, né en 1886 et mort en 1985, est un juriste et un homme politique français[1].

Premier adjoint du maire Édouard Herriot en 1939, il est pris en otage par les Allemands lors de la première occupation de Lyon en juin 1940[2]. Par décret du du Régime de Vichy, il est nommé président de la délégation spéciale qui remplace la municipalité élue. Jugé trop démocrate, il est renvoyé le 2 juillet 1941 et remplacé par Georges Villiers qui est nommé maire[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Ruby, Lyon et le Rhône dans la guerre : 1939-1945, Le Coteau, Horvath, (ISBN 2-7171-0701-0)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]