Antoine-Gabriel Jars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antoine Gabriel Jars est un homme politique français né le à Lyon (Rhône (département)) et mort le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'ingénieurs qui dirigeaient les Mines de cuivre de Chessy et de Sain-Bel et y ont fait fortune, Antoine-Gabriel Jars est le fils de Gabriel Jars (1729-1808), inspecteur général des mines et membre correspondant de l'Académie des sciences, et neveu de Gabriel Jars (1732-1769).

Il est capitaine du génie, avant de devenir négociant à Lyon.

Adjoint au maire de Lyon pendant les Cent-Jours, il présente les clefs de la ville à Napoléon revenant de l'île d'Elbe, est nommé maire de Lyon, et dut se démettre de ces fonctions au retour de Louis XVIII. À partir de ce moment, il se signale dans les réunions publiques comme libéral.

Le , il est élu député, vote avec le centre gauche et signe l'adresse des 221. Il est réélu, le , et devint secrétaire de la Chambre, en .

« Te deum à l'autel de la paix »
Dessin de Grandville paru dans La Caricature en .
De gauche à droite : L'aspergeur, le général Georges Mouton ; le diacre, le général Jean-François Jacqueminot ; un président à cheval sur le règlement, Amédée Girod de l'Ain ; 1er porteur, Clément-François-Victor-Gabriel Prunelle ; 2e porteur, Benjamin-François Levrault ; un citoyen, le roi Louis-Philippe Ier, le visage caché par un livre ; les enfants de chœur, Jean Vatout, Auguste Hilarion de Kératry, Alphonse-Marie-Marcellin-Thomas Bérenger, Antoine Gabriel Jars, Alphonse Jacques Mahul, Auguste Victor Hippolyte Ganneron ; le sous-diacre.

Rallié au gouvernement de Louis-Philippe, il est successivement réélu député dans le même arrondissement : le , le , le , le . Il se prononce en faveur de l'inamovibilité de la magistrature, de la loi contre les associations, et de la demande de crédits supplémentaires destinés à l'armée ; soutient la plupart des ministères, et échoue, aux élections du [1].

Il était également conseiller général du Rhône.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Catalogue des fonds musicaux conservés en Haute-Normandie 2877753336 Joann Elart - 2004 Julie, ou le Pot de fleurs Livret d Antoine- Gabriel Jars (1774-1857). - Paris, Opéra-Comique (Favart), 12 mars 1805.