Anglemont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anglemont (homonymie).

Anglemont
Anglemont
La mairie d'Anglemont.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Raon-l'Étape
Intercommunalité Communauté de communes de la région de Rambervillers
Maire
Mandat
Philippe Thomas
2014-2020
Code postal 88700
Code commune 88008
Démographie
Gentilé Anglemontais, Anglemontaises
Population
municipale
165 hab. (2016 en augmentation de 0,61 % par rapport à 2011)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 51″ nord, 6° 40′ 10″ est
Altitude 285 m
Min. 269 m
Max. 363 m
Superficie 5,93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

Voir sur la carte administrative de Lorraine
City locator 14.svg
Anglemont

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Anglemont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Anglemont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Anglemont

Anglemont est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Belvitte, un affluent de la Mortagne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Doncières Nossoncourt Rose des vents
N Ménil-sur-Belvitte
O    Anglemont    E
S
Rambervillers Brû

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anglemont est attesté en 1182 sous une forme identique[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous l’Ancien Régime, il existait à Anglemont une chapelle, dédiée à saint Pierre, qui dépendait de la cure de Nossoncourt. Au XIXe siècle, elle est annexe de Nossoncourt et dépend de la cure de Rambervillers.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1971 1983 André Harau   Agriculteur
1983 juin 1995 Charles Triboulot   Agriculteur
juin 1995 mars 2014 Patrick Capdet   Entrepreneur
mars 2014 En cours Philippe Thomas   Pépiniériste

Finances locales[modifier | modifier le code]

En 2015, les finances communales était constituées ainsi[2] :

  • total des produits de fonctionnement : 157 000 , soit 954  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 119 000 , soit 721  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 124 000 , soit 749  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 69 000 , soit 416  par habitant ;
  • endettement : 192 000 , soit 1 166  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 18,72 % ;
  • taxe foncière sur le bâti : 7,75 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 24,22 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 13,47 %.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 165 habitants[Note 1], en augmentation de 0,61 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
156161170197219230245238268
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
242247217226213196187182188
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
193164172167164171189190201
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016 -
186172164165173174159165-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Début 2017, la commune est « réputée sans clochers »[7].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 827 - (ISBN 2600001336).
  2. « Les comptes de la commune » [archive du ], sur alize2.finances.gouv.fr (consulté le 26 septembre 2016).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Recherches sur critères », Clochers de France.