Allonne (Deux-Sèvres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allonne.

Allonne
Allonne (Deux-Sèvres)
Vue du bourg.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Parthenay
Canton La Gâtine
Intercommunalité Communauté de communes de Parthenay-Gâtine
Maire
Mandat
Emmanuel Allard
2014-2020
Code postal 79130
Code commune 79007
Démographie
Gentilé Allonnais, Allonnaise
Population
municipale
668 hab. (2015 en augmentation de 3,09 % par rapport à 2010)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 34′ 59″ nord, 0° 22′ 55″ ouest
Altitude 200 m
Min. 145 m
Max. 234 m
Superficie 22,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Allonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Allonne

Allonne est une commune du Centre-Ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie et Géologie[modifier | modifier le code]

Localisation et communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune d'Allonne est situé en Gâtine poitevine, dans le Poitou, au sud de la rivière Le Thouet, et est traversée par la rivière Le Chaseau, affluent du Thouet, ainsi que par le ruisseau La Miochette s'écoulant vers le sud dans L'Autise[1].

Entouré par les communes de Secondigny, Azay-sur-Thouet, Saint-Pardoux, La Boissière-en-Gâtine, Les Groseillers et Le Retail, Allonne culmine à 205 mètres d'altitude[2].

Communes limitrophes de Allonne
Secondigny Azay-sur-Thouet
Le Retail Allonne Saint-Pardoux
Les Groseillers La Boissière-en-Gâtine

Géologie[modifier | modifier le code]

Ces territoires pénéplainés se situent aux abords du Seuil du Poitou. Ils forment ainsi un paysage vallonné dont les formations du socle et sa couverture sédimentaire forment une trace de l'ancien massif hercynien vendéen, qui datent du Briovérien pour les plus anciens et du Jurassique moyen jusqu'à l'actuel pour les sédiments récents.

Carte géologique d'Allonne recoupant les feuilles BRGM au 1/50000 ème de Coulonges-sur-l'Autize et de Mazières-en-Gâtine[1].

Légende des Terrains de la Carte géologique[3],[4] :

  • SOCLE ANTE-MÉSOZOÏQUE

DOMAINE DU HAUT-BOCAGE VENDÉEN

ξ1. Micaschistes de Soutiers. Micaschistes à deux micas, grenat ± sillimanite, amphibolites.

γ0. Leucogranite à muscovite (filons dans ξ1)

DOMAINE CENTRAL VENDÉEN – Unité de Chantonnay

kB. Formation du Bourgneuf : grauwackes tufacées et pélites (Cambrien supérieur présumé) (500 m ou plus).

. Dolérites (filons dans kB).

ρ. Rhyolites (claires) (Cambro-Trémadocien présumé) (0 à 500 m).

Om-d. Groupe de Réaumur : pélites sombres, phtanites et grès (Ordovicien moyen à Silurien et Dévonien) (800 m).

  • COUVERTURE MÉSO-CÉNOZOÏQUE

MÉSOZOÏQUE – Lias moyen

l3Pr. Pierre rousse (Fournier, 1888) : calcaires gréseux et calcarénites à entroques (Pliensbachien) (10 à 11 m).

MÉSOZOÏQUE – Lias supérieur, Jurassique moyen pro parte

l4-j1. Marnes bleues (Welsch, 1903) : marnes et calcaires argileux (Toarcien – Aalénien) (5 à 10 m).

  • CÉNOZOÏQUE

ALTÉRITES ET SILCRÊTES

ξA. Isaltérites des micaschistes de Soutiers (10 à 15 m).

A j, A jFe. A jS, A jl3. Allotérites plus ou moins remaniées des dépôts jurassiques (jusqu’à 10-15 m) (argiles à silex, argiles à silex à pisolites (en) d’oxydes de fer, argiles sableuses, argiles sablo-graveleuse).

QUATERNAIRE

B. Formation limoneuse des plateaux (0 – 1 à 2 mètres).

S, C, S-C. Solifluxions, colluvions et faciès mixtes (quelques mètres).

F-C. Colluvions de fonds de vallées (Tardiglaciaire à actuel ?) (quelques mètres).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes Alona en 956 et 986[5], Saint-Allone en 1801. Du gaulois Alauna, qui signifie « nourricière », formé par le verbe ala- « nourrir » et le suffixe d'agent -mn- ; ce mot désignait des rivières et des localités[6]. Alauna a pu être employé comme nom de divinité d'une source[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 Chantal Charrier[8]    
2014 en cours Emmanuel Allard SE Professeur de lycée

La commune fait partie de la communauté de communes Parthenay-Gâtine depuis le 1er janvier 2014.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2015, la commune comptait 668 habitants[Note 1], en augmentation de 3,09 % par rapport à 2010 (Deux-Sèvres : +1,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2591 2301 3061 4001 5221 5491 6761 7821 770
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7971 8371 8951 9001 9382 0022 0972 1992 132
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 0962 0121 9451 0981 0641 0321 0121 004947
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
831798731639631654617658668
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

La chute de population entre les années 1911 et 1921 est due à la séparation de la commune d'Allonne en deux communes : Allonne et Le Retail.

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Église Saint-Pierre d'Allonne.
  • L'église Saint-Pierre[13] est située au milieu de la commune.
  • La chapelle du Genêt, avec une croix de chemin devant, se trouve sur la route en direction de Château-Bourdin[14], commune de Saint-Pardoux.
  • Un lavoir situé sur la route du hameau de Château-Bourdin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Géoportail », sur www.geoportail.gouv.fr (consulté le 2 avril 2018)
  2. « Mairie d'Allonne, la Commune d'Allonne et son village (79130) (Deux-Sèvres). », sur Annuaire-Mairie (consulté le 2 avril 2018)
  3. Pascal Bouton, Patrick Branger, Notice explicative, Carte géol. France (1/50 000), feuille Coulonges-sur-l'Autize (587), Orléans, BRGM, , 132 p. (ISBN 978-2-7159-1587-9, lire en ligne)
  4. Pascal Bouton, Didier Poncet, Patrick Branger, Jean-Pierre Camuzard, Denis Thiéblemont, Notice explicative, Carte géol. France (1/50 000), feuille Mazières-en-Gâtine (588), Orléans, BRGM, , 144 p. (ISBN 978-2-7159-1588-6, lire en ligne)
  5. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Page 160.[réf. incomplète]
  6. Pierre-Yves Lambert, La langue gauloise, Paris, Errance, , p. 37
  7. Albert Dauzat, Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  8. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  13. L'Église Saint-Pierre d'Allonne
  14. [PDF] Croix de Chemins, Canton de Secondigny p. 11

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]