Tannage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tannerie à Fès (Maroc)

Le tannage est un procédé chimique, par du tanin, pour transformer les peaux en cuir en les rendant plus durables et plus souples. Cette opération se fait dans des tanneries.

Au XIXe siècle, l'ouvrage du chimiste allemand Sigismund Hermbstädt, Principes du tannage du cuir (1806), rapporta plus de royalties à son auteur que le Frankenstein de Mary Shelley[1].

Méthodes de tannage[modifier | modifier le code]

Les différentes méthodes de tannage sont :

  • Tannage végétal utilisé pour les cuirs en semelle, bourelleries, selleries, maroquineries, chaussures, etc ...
  • Tannage à l'aldéhyde
  • Tannage à l'alun
  • Tannage à l'écorce de chêne
  • Tannage à l'extrait
  • Tannage à l'huile
  • Tannage à la fumée
  • Tannage à la quinone
  • Tannage à la silice
  • Tannage à sec
  • Tannage adouci
  • Tannage au chrome
  • Tannage au fer
  • Tannage au formaldéhyde
  • Tannage au soufre
  • Tannage au sulfochlorure
  • Tannage au syntan
  • Tannage au zirconium
  • Tannage aux alcools gras sulfatés
  • Tannage aux phospholipides
  • Tannage aux polyacides
  • Tannage aux polyphosphates
  • Tannage aux résines
  • Tannage combiné utilisé pour certaines peaux, surtout celles destinées à l'équipement et l'ameublement
  • Tannage en fosse
  • Tannage en milieu solvant
  • Tannage en sac
  • Tannage gonflant
  • Tannage mégi voir: mégisserie
  • Tannage minéral
  • Tannage mort
  • Tannage par condensation
  • Tannage par électro-osmose
  • Tannage par polymérisation
  • Tannage rapide
  • Tannage semi-chrome
  • Tannage végétal mixte

Le tannage au chrome est parmi les plus répandu actuellement car plus rapide. Cependant, il convient de préciser que cet élément métallique peut provoquer des réactions allergiques de plus en plus dénoncées par les associations de consommateurs.

Tannage de la peau humaine[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il semble que cette pratique ait existé, notamment dans le château de Meudon, durant la Révolution française.

« La découverte d'une méthode pour tanner en peu de jours les cuirs qui exigeaient ordinairement plusieurs années de préparation, a été, dans cette circonstance, inappréciable. On tannait à Meudon la peau humaine, et il est sorti de cet affreux atelier des peaux parfaitement préparées. Il en a été porté des pantalons[2]. Les bons et beaux cadavres des suppliciés étaient écorchés, et leur peau tannée avec un soin particulier. La peau des hommes avait une consistance et un degré de bonté supérieurs à la peau de chamois ; celle des femmes présentait moins de solidité, à raison de la mollesse du tissu[3]. »

— Louis Eugène Robert, Histoire et description naturelle de la commune de Meudon, 1843

Cette pratique a également été observée dans des camps de concentration nazis, et été dénoncée pendant le procès de Nuremberg.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) 2013/84/UE. Décision d’exécution de la Commission du 11 février 2013 établissant les conclusions sur les meilleures techniques disponibles (MTD) pour le tannage des peaux, au titre de la directive 2010/75/UE du Parlement européen et du Conseil relative aux émissions industrielles [notifiée sous le numéro C(2013) 618] Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE