Communauté de communes de Parthenay-Gâtine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes de Parthenay-Gâtine
Blason de Communauté de communes de Parthenay-Gâtine
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Forme Communauté de communes
Siège Parthenay
Communes 39
Président Xavier Argenton
Date de création
Code SIREN 200041333
Démographie
Population 37 715 hab. (2013)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Superficie 836,15 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes de Parthenay-Gâtine
Localisation de l'EPCI dans le département des Deux-Sèvres.
Liens
Site web cc-parthenay-gatine.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes de Parthenay-Gâtine est une communauté de communes française, située dans le département des Deux-Sèvres, en région Nouvelle-Aquitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de communes de Parthenay-Gâtine a été créée le . Elle regroupe les communes issues de quatre anciennes communautés de communes dissoutes le  : Espace Gâtine (sept communes), de Parthenay (sept communes, Parthenay, Adilly, La Chapelle-Bertrand, Châtillon-sur-Thouet, Fénery, Pompaire, Le Tallud), du Pays Ménigoutais (onze), du Pays Thénezéen (neuf), plus quatre communes qui n'étaient précédemment intégrées à aucune intercommunalité (Amailloux, Lageon, Saint-Germain-de-Longue-Chaume et Viennay), ainsi que Gourgé qui était rattachée à la communauté de communes du Val du Thouet.

Composition[modifier | modifier le code]

Elle regroupe 39 communes[1] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Parthenay
(siège)
79202 Parthenaisiens 11,38 10 381 (2015) 912
Adilly 79002 Adillysiens 12,92 301 (2015) 23
Allonne 79007 Allonnais 22,98 668 (2015) 29
Amailloux 79008 Amaliens 37,24 842 (2015) 23
Aubigny 79019 11,98 174 (2015) 15
Azay-sur-Thouet 79025 Azéens 20,20 1 155 (2015) 57
Chantecorps 79068 19,10 325 (2015) 17
La Chapelle-Bertrand 79071 Bertrandais 19,39 478 (2015) 25
Châtillon-sur-Thouet 79080 Chatillonnais 16,45 2 701 (2015) 164
Coutières 79105 7,32 184 (2015) 25
Doux 79108 9,85 223 (2015) 23
Fénery 79118 12,63 302 (2015) 24
La Ferrière-en-Parthenay 79120 29,12 822 (2015) 28
Fomperron 79121 Fomperronnais 17,40 424 (2015) 24
Les Forges 79124 10,61 138 (2015) 13
Gourgé 79135 Gourgéens 50,43 960 (2015) 19
Lageon 79145 Lageonais 14,02 343 (2015) 24
Lhoumois 79149 9,67 159 (2015) 16
Ménigoute 79176 Ménigoutais 19,22 861 (2015) 45
Oroux 79197 Oroussiens 6,56 102 (2015) 16
La Peyratte 79208 46,86 1 163 (2015) 25
Pompaire 79213 Pompairiens 12,80 2 011 (2015) 157
Pougne-Hérisson 79215 Pugnaciens 11,86 372 (2015) 31
Pressigny 79218 12,12 182 (2015) 15
Reffannes 79225 Reffannais 8,58 354 (2015) 41
Le Retail 79226 Retaillons 14,45 281 (2015) 19
Saint-Aubin-le-Cloud 79239 Saint-Aubinois 41,83 1 764 (2015) 42
Saint-Germain-de-Longue-Chaume 79255 14,63 406 (2015) 28
Saint-Germier 79256 Saint-Germariens 11,78 220 (2015) 19
Saint-Martin-du-Fouilloux 79278 23,97 230 (2015) 10
Saurais 79306 Sauraisiens 11,30 198 (2015) 18
Secondigny 79311 Secondignois 37,34 1 835 (2015) 49
Le Tallud 79322 19,22 2 043 (2015) 106
Thénezay 79326 Thénezéens 48,49 1 396 (2015) 29
Vasles 79339 Vasléens 89,16 1 685 (2015) 19
Vausseroux 79340 19,12 333 (2015) 17
Vautebis 79341 Vautebitiens 7,26 118 (2015) 16
Vernoux-en-Gâtine 79342 Vernouziens 31,20 566 (2015) 18
Viennay 79347 Viennaisiens 15,71 1 085 (2015) 69

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Xavier Argenton NC Maire de Parthenay depuis 2001

Fonctionnement communautaire[modifier | modifier le code]

Parthenay-Gâtine est doté de plusieurs instances :

  • le conseil communautaire, composé de 63 conseillers[2] élus au suffrage universel direct, qui se réunit tous les mois pour délibérer et rendre compte des décisions prises pour le territoire ;
  • le bureau communautaire (président, vice-présidents et conseillers délégués) ;
  • les commissions communautaires, qui sont au nombre de quatorze[3] : action sociale et santé - actions environnementales et déchets - aménagement de l'espace urbanisme et habitat – assainissement - culture patrimoine et technologies de l'information et de la communication et des connaissances - - économie et tourisme – enfance - finances et marchés publics - gouvernance - jeunesse - ressources humaines – scolaire - sport – techniques et infrastructures communautaires.

Ces commissions proposent et préparent les projets et dossiers qui seront soumis au bureau communautaire, avant d’être présentés au conseil communautaire.

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté de communes exerce plusieurs compétences :

  • le développement économique (soutien aux entreprises, développement touristique…) ;
  • l’aménagement de l’espace ;
  • la protection et la mise en valeur de l’environnement (gestion des déchets, assainissement) ;
  • les équipements culturels (médiathèque, ludothèque, école de musique, école d’arts plastiques, espaces publics numériques, label Pays d’arts et d’histoire) et sportifs (piscine, centre de tir, complexe sportif Léo-Lagrange, espace sport à Secondigny) ;
  • les écoles et le périscolaire ;
  • l’action sociale d’intérêt communautaire (crèche, relais assistants maternels, centre de loisirs, aire d’accueil des gens du voyage…).         

 La compétence scolaire[modifier | modifier le code]

Depuis le , la communauté de communes exerce les compétences scolaire et péri-scolaire sur l’ensemble de son territoire, à l’exception des cantines et des transports scolaires qui restent du ressort des communes.

Un projet de territoire en quatre axes [modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (août 2016)

En 2015, la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine a élaboré un projet de territoire, structuré autour de quatre axes :

  • Développer l’économie et l’emploi : Continuer à développer le secteur dans le cadre des filières locales traditionnelles : agro, métal, bois, numérique
  • Être attractif pour la jeunesse : Parthenay gâtine cherche à favoriser le maintien de la jeunesse sur le territoire. Elle s’appuie sur des acteurs locaux comme la maison de l’emploi et des entreprises, l’association un toit en gâtine et d’autres acteurs socioculturels.  La communauté de communes s’attache à soutenir les dynamiques et projets collectifs portés par des jeunes.
  • Rendre accessible les services les services de la collectivité : offrir une même qualité de service à tous les habitants, organiser les services dans un souci d’équité et de proximité.
  • Construire et valoriser l’identité de Parthenay Gâtine : la préservation de l’environnement, la qualité de vie, l’élevage de qualité (la parthenaise),  les festivals atypiques sont autant d’éléments qui caractérisent l’identité de Parthenay-gâtine.

 Un territoire économique dynamique [modifier | modifier le code]

La Communauté de Communes a choisi d’inscrire le développement économique dans ses priorités. Il convient de préciser que sa politique économique s’inscrit dans des logiques partenariales fortes avec le Pays de Gâtine. Parthenay gâtine soutient l’économie et plusieurs projets :

La création de la Maison de la Parthenaise[modifier | modifier le code]

L'objectif de ce projet est de mettre en place un lieu fortement identitaire pour le territoire en associant l'image de la parthenaise au territoire de Parthenay-Gâtine. La création d’un  lieu de ce genre vise à regrouper les activités liées aux opérateurs non commerciaux de la race parthenaise (organisme de sélection nationale, label rouge, syndicat départemental) ainsi que des activités commerciales sur la thématique (restauration, boucherie, magasin de producteurs).

La race de bœufs dite parthenaise est très connue. Après un certain déclin depuis l'apparition des tracteurs, l’animal connaît un regain d'intérêt depuis une vingtaine d'années pour sa viande.

Toiture photovoltaïque au Marché aux Bestiaux[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de sa politique de développement des énergies renouvelables, la Communauté de Communes de Parthenay-Gâtine a mis en place un partenariat dès 2012, avec SEOLIS, distributeur d'électricité des Deux-Sèvres (SIEDS).

Ce partenariat consiste en la mise à disposition des 18 000 m2 de toiture du Marché aux Bestiaux pour la réalisation d'une centrale photovoltaïque de plus de 2 mégawatts soit l'équivalent de la consommation annuelle de près de 800 foyers. L'opération bénéficie d'un tarif de rachat avantageux octroyé par le ministère de l'Écologie. La durée de partenariat est de 30 années. Le coût de l'opération est de 3 millions d'euros HT. Les panneaux photovoltaïques sont fabriqués par JIT SOLAIRE sur le site de Châtellerault.

L'extension de l’espace économique de la Bressandière[modifier | modifier le code]

Le développement de l’espace économique de la Bressandière à Chatillon sur Thouet est un projet majeur de la communauté de communes de Parthenay gâtine. Ce développement/ réaménagement s’est fait sur une période de 10 ans de 2005 à 2015. Cet espace économique cherche dans son développement à tendre vers une approche toujours plus écologique.

Grâce à son approche environnementale pour l’aménagement de la Zone d’activité de la Bressandière, la Communauté de communes a obtenu le label « Espace économique d’intérêt départemental ».

L’extension de cet espace porte sur un périmètre d'environ 60 hectares, il se compose de trois opérations distinctes :

- réaménagement de l’existant (vieil étang) et la création d'un lotissement sur le rond-point de Villefranche pour 4.5 hectares dédiés aux activités mixtes

- Aménagement une Zone d'Aménagement Concertée (ZAC) en 3 tranches, de 23 hectares devrait être également mise en place.

- Les tranches 1 et 2 situées à l'ouest de la RN 149 ont  été réalisées ainsi que le nouveau rond-point.

Bœuf à l'herbe[modifier | modifier le code]

Afin de valoriser la filière de la race parthenaise et de répondre à une demande qui s’est accru, la Communauté de Communes de Parthenay-Gâtine, la SAS Société des Viandes des Eleveurs de Parthenay, la Chambre d’Agriculture des Deux Sèvres, ainsi que la Parthenaise des Eleveurs se sont engagés début 2014 dans un projet expérimental, le Bœuf à l’Herbe en Parthenais dont les premiers résultats sont prometteurs.

Reconnue viande d’excellence bouchère, la race parthenaise connaît un succès croissant. Si elles ne cessent de se développer sur le marché français, les pratiques de commercialisation concernent cependant presque exclusivement les femelles. Dans le souci de répondre à une demande toujours plus croissante, les éleveurs doivent chercher un moyen d’augmenter ostensiblement le nombre de naissances et/ou être attentifs à faire correspondre  les périodes de vente des animaux aux périodes de pointe de consommation.

La Communauté de communes de Parthenay-Gâtine et ses partenaires ont donc décidé d’explorer d’autres pistes permettant aux éleveurs de diversifier leur production et ainsi continuer à répondre à la demande des consommateurs.

L’une d’elles consiste à valoriser les jeunes mâles parthenais, qui représentent la moitié des naissances. Cette valorisation du male passe par la castration de celui-ci. Cette démarche permet pour le male d’avoir une qualité de viande comparable à celui de la femelle. Et d’obtenir une offre bien plus importante sur le marché.

La fromagerie Blanc [modifier | modifier le code]

Installée depuis juillet 2015 dans l’ancien abattoir de Parthenay, rue Marcel-Beau, la Fromagerie Blanc vient d’ouvrir un magasin de vente directe de fromage de chèvre le mercredi matin et le vendredi après-midi. Estimant essentiel d’accompagner le développement des entreprises, Parthenay gâtine avait alloué 150 000 euros d’aide à l’investissement productif pour faciliter son installation.

Les Forges de Bologne[modifier | modifier le code]

Société métallurgique emblématique du territoire, les Forges de Bologne, du groupe international Lisi Aerospace, affichent une solide santé économique et poursuivent leur essor. Une aide financière de la communauté de commune a permis aux forges de Bologne de rester compétitif, un investissement à hauteur de 20 millions d’euros. Spécialisée dans l’usinage et la finition complète de pièces et d’équipements aéronautiques en alliage de titane, en base nickel et en aluminium, la société du groupe international Lisi Aerospace est reconnue pour la qualité de son savoir-faire. Elle compte dans son carnet d’adresses des clients de renom comme Airbus, Dassault Snecma (etc.), l’investissement dans ce projet a permis des retombées locales sur l’emploi : depuis 2013, l’entreprise a intégré 60 personnes en cdi, le chiffre d’affaires est passé de 25 millions à 30 millions d’euros en 2016 et il devrait selon les prévisions doubler en 2019.

AT Industrie [modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (août 2016)

Subventionnée par la communauté de commune à hauteur de 35 000 euros AT Industrie compte aujourd’hui 4 associés et une vingtaine de salariés. Elle crée, fabrique et installe des passerelles ou escabeaux pour trains, avions ou bateaux de grands groupes français. L’entreprise a investi 800.000 euros pour ces nouveaux locaux, et veut continuer à diversifier ses clients.

 Un territoire soucieux de sa jeunesse [modifier | modifier le code]

Parthenay-Gâtine travaille à l’attractivité du territoire de demain. La jeunesse, symbole de compétences, d’idées, de créativité et de talents, représente la clé pour assurer le dynamisme économique, social et culturel du territoire dans les années à venir. La politique mise en place pour la jeunesse s’articule autour de 4 axes :

-permettre aux jeunes d’être acteur de leur vie

-permettre aux jeunes de rester vivre sur le territoire

-soutenir le réseau associatif en lien avec la jeunesse

-développer la transversalité avec les acteurs de la jeunesse sur le territoire

Garder la jeunesse sur le territoire est un enjeu important pour l’avenir car c’est dans la jeunesse que se construit l’attractivité d’un territoire. La communauté de commune de Parthenay-Gâtine, dans son souhait d’accompagner au mieux les projets de la jeunesse,  a répondu à un appel à projet pour le programme « Projets innovants en faveur de la jeunesse » entre l’État et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine. Désireuse de soutenir les initiatives de la jeunesse, Parthenay gâtine participe au financement du dispositif Projets Jeunes 79. Mis en place par l’État, ce dernier vise à aider, via une bourse, les 11-30 ans domiciliés dans les Deux-Sèvres à mener à bien leurs projets au niveau local dans les domaines de la culture, de l’environnement, du sport, de l’humanitaire, du social. Autre initiative de la communauté de commune, la Maison de l’emploi et des entreprises a mis en place le dispositif d’État garantie jeunes. Adressé aux 18-25ans, ce « contrat » a pour but de venir en aide aux jeunes en difficultés, sans emploi, sans formation, sans soutien familial et sans ressources.

La collectivité dispose de moyens divers et variés pour promouvoir sa jeunesse. Le travail avec d’autres acteurs liés à la jeunesse comme Un Toit en Gâtine, le centre socioculturel de Ménigoute ou la maison de l’emploi  et des entreprises, demeure important.

Afin de créer une dynamique sur le territoire, un collectif s’est créée « les Jeunes s’en mêlent », l’association Carna  autre structure a également permis le développement de projets pour les jeunes. Par exemple l’association gatin’ ouaille a déclenché une dynamique sur le territoire et a su s’associer avec les différents acteurs de la communauté de communes pour permettre la création du Ouaille festival. Ce festival est né d’une initiative de la jeunesse.

Autres projets portés par la jeunesse, au CSC des Forges, une vingtaine de jeunes ont créé l’association Canton’ est jeunes, une junior association ayant pour but de faire bouger le territoire en y multipliant les actions. De l’animation à la création de projets éco-responsable, ces jeunes de 13 à 18ans ne manquent pas d’idées.

Améliorer l’accessibilité des services[modifier | modifier le code]

La Communauté de communes cherche à rapprocher les services de ses usagers :

Santé[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2016, la collectivité a créé un centre intercommunal d’action sociale : les services  soutien et aide à domicile,  soutien à l’insertion et accompagnement et l’accueil des gens du voyage sont assurés par Parthenay-Gâtine.

Le CIAS gère certains services qui étaient jusqu’à maintenant portés par des centres communaux d’action sociale sur le territoire. Dans la poursuite des missions engagées par les CCAS, cette structure va permettre, sur un territoire d’intervention élargi, d’offrir la même qualité de service aux bénéficiaires.

 Maison de santé Ménigoute[modifier | modifier le code]

Portée par Parthenay-Gâtine, la Maison de santé de Ménigoute, est désormais en service. L’inauguration s’est déroulée le 29 novembre. Ce nouveau pôle de santé a pour vocation d’assurer l’accès aux soins de proximité pour tous les habitants du territoire. Il accueille deux médecins, un dentiste, cinq infirmiers, deux kinésithérapeutes et une diététicienne. La construction de cette maison de santé  avait pour but principal de faciliter l’installation et les conditions de travail des praticiens tout en offrant une certaine qualité de soins de proximité pour les patients, et cela malgré la désertification médicale.

 Enfance[modifier | modifier le code]

Les relais enfance[modifier | modifier le code]

Depuis le 1er janvier 2015 le relais enfance a revu son fonctionnement pour accompagner au mieux parents et professionnels. Sur le territoire de Parthenay gâtine, le relais enfance joue un rôle essentiel d’informations auprès des parents et des assistantes maternelles. Le relais enfance est présent sur l’ensemble du territoire, grâce à quatre antennes : Amailloux, La Peyratte, Secondigny et Parthenay (il y a également le relais de Ménigoute) et tente d’offrir le meilleur service à ses usagers.

Scolaire[modifier | modifier le code]

Des AEPS dans toutes les écoles, avec des tarifs harmonisés[modifier | modifier le code]

Depuis septembre 2015, les écoles de Parthenay-Gâtine bénéficient d’un accueil éducatif périscolaire. Il remplace les garderies. S’inscrivant dans la continuité des APS (activités périscolaires) les AEPS sont des structures qui accueillent les enfants avant et après la classe contrairement au APS qui sont des activités organisées par les animateurs de Parthenay gâtine, en lien avec les associations de territoire. Le but de ces AEPS c’est de permettre un renforcement de l’encadrement et  une meilleure qualité de service quel que soit l’école. Un travail est fait pour harmoniser les activités et services proposés aux enfants et aux parents. Désormais les tarifs des AEPS seront calculés sur la base du quotient familial.

APS pour tous[modifier | modifier le code]

Atelier création de déguisement pour le carnaval, initiation au judo, découverte du jardinage. Depuis le 1er janvier 2015, les élèves de Parthenay gâtine peuvent participer aux activités périscolaires (APS) organisés par le service scolaire. Planifiées de vacances en vacances, les APS s’articulent autour de cinq grandes thématiques : sports et jeux de cour, environnement et citoyenneté, détente et bien-être, jeux de société et jeux d’intérieur, favoriser l’expression. 160 animateurs de Parthenay-gâtine assurent l’encadrement pour le plus grand nombre de personnes.

Construire l’identité de Parthenay-Gâtine [modifier | modifier le code]

Un territoire d’événements[modifier | modifier le code]

Des festivals[modifier | modifier le code]

Le FLIP(Festival Ludique International de Parthenay) est, depuis 1986, un des plus grands festivals des jeux en extérieur d’Europe. Sa longévité, sa fréquentation, et sa durée, en font un événement majeur plébiscité par les communautés de joueurs et un public familial toujours plus nombreux.

Autre festival, Le Fifo ou festival international du film ornithologique, accueille chaque année des milliers de visiteurs à  Ménigoute, en proposant un panel assez large d’activités et d’animations pour les adultes comme pour les enfants.

-Ouaille note, autre festival créée en 2011 le gatin ouaille festival est entièrement dédié aux jeunes, son but principal est d’animer le territoire de gâtine.

- l’Éco-festival : Depuis sa création en 2010, l'Éco festival continue de se développer. Fondée par un collectif de 25 associations, l'association est désormais animée par un comité de pilotage de dix personnes, régulièrement renouvelé. Ce festival propose par l’intermédiaire d’un large panel d’activités (films, conférences, ateliers, espace bien-être, pole enfant, forum d’exposants, producteurs bio.) de sensibiliser à la question climatique.

Durant le mois d’août, le festival du « Nombril du monde » à Pougne-Hérisson invite à partager une expérience unique hors consommation culturelle. En accueillant l’ensemble de ces festivals, Parthenay demeure plus que jamais un territoire d’évènements. En résumé, l’ensemble des axes composant le projet territorial se rejoignent et sont complémentaires, mais constitue avant tout l’identité de la communauté de commune de Parthenay-gâtine.

Un Territoire  Numérique[modifier | modifier le code]

La Communauté de communes de Parthenay-Gâtine a obtenu 5 arobases lors de la cérémonie de remise du label à Paris en février. Une belle récompense pour le territoire. Cette reconnaissance montre l’implication de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine afin que son territoire puisse disposer des avantages du numérique. En modernisant les infrastructures numériques, c’est une amélioration du débit qui est visé pour plus de 29 communes.

La ville centre de Parthenay-Gâtine bénéficiera d’un déploiement de 5228 prises FFTH (Fiber to the home). Cette connexion directe des logements par fibre optique permettra d’obtenir un débit élevé. À noter la mise en place d’une extension de la carte de vie quotidienne sur le territoire communautaire, il s’agit d’un outil pour les usagers des services de la collectivité, la carte permet d’accéder à différents services: scolaire, enfance (gestion des centres de loisirs), médiathèques de Parthenay, centres aquatiques. Cet outil facilite les échanges entre les usagers et la collectivité, ainsi que l’accès aux différents services.

La Communauté de communes de Parthenay-Gâtine a déployé six espaces publics numériques, lieux d’apprentissage et d’accompagnement des usagers dans la découverte des outils informatiques. Ils proposent différents ateliers de découverte et approfondissement. Ils accueillent environ 10 000 visites par an.

Depuis septembre 2013, la collectivité a doté l’EPN Armand-Jubien d’un FabLab (il s'agit d'une sorte de laboratoire ) pour permettre à l’association Parthlab de développer son activité. L’objectif de cet équipement est d’amener le public à apprendre par la mise en pratique, de permettre notamment aux scolaires de réaliser des prototypes. Le FabLab permet d’accueillir des étudiants stagiaires, des élèves de lycée. Ces ateliers, construits permettent aux participants de réaliser leurs projet personnels dans le domaine du numérique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Les intercommunalités à fiscalité propre au 1er janvier 2014, consulté le 12 septembre 2014
  2. Les élus communautaires, site de la communauté de communes Parthenay-Gâtine, consulté le 9 août 2016.
  3. Les commissions communautaires, site de la communauté de communes Parthenay-Gâtine, consulté le 9 août 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]