Ali Shariati (activiste politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec 'Alî Sharî'atî.

Ali Shariati (né en 1988) (persan : علی شریعتی) est un activiste iranien et un prisonnier politique. Il a été arrêté dans les manifestations suite aux attaques acides sur des femmes à Ispahan[1], et a fait une grève de la faim de 61 jours exigeant une procédure judiciaire équitable[2].

Activisme[modifier | modifier le code]

Grève de la faim[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Iran : attaques à l’acide contre des femmes « mal voilées » à Ispahan », sur Nouvelles d'Iran (consulté le 31 décembre 2016)
  2. « علی شریعتی، فعال سیاسی زندانی، اعتصاب غذای خود را تشدید کرد », صدای آمریکا, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 31 décembre 2016)
  3. « علی شریعتی، فعال سیاسی سبز بازداشت شد », sur .: سحام نیوز - Sahamnews :.,‎ (consulté le 31 décembre 2016)
  4. « وصیت‌نامه علی شریعتی در هفتمین روز اعتصاب غذای خشک از زندان: شرافتم را به قیمت کمتر از جانم نمی‌فروشم «  سایت خبری تحلیلی کلمه », sur www.kaleme.com (consulté le 31 décembre 2016)
  5. (fa) « مادر علی شریعتی سه هفته پس از اعتصاب غذا: مسئولان زندان حتی برای پرسیدن دلیل اعتصاب هم سراغ پسرم نرفته‌اند », صدای مردم,‎ (lire en ligne)