Alain Paucard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paucard.
Alain Paucard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Alain Paucard, né le à Paris, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il ne vit qu'à Paris, ville dont il est amoureux[1], et se déclare de « nationalité parisienne ».

Il est président à vie du Club des Ronchons, qu'il a fondé en 1986 en compagnie de Bernard Peyrotte et de Marc Vidal, Pierre Gripari en étant le premier et bref président d'honneur. Et Jean Dutourd un pilier.

Il est également un spécialiste du cinéma. Il fait partie des rédacteurs du Guide des films (éditions Robert Laffont) de Jean Tulard et a publié des essais sur Sacha Guitry, Michel Audiard et la série B.

En 2012, il est candidat à l'Académie française au fauteuil de Jean Dutourd.

Alain Paucard écrit régulièrement pour le mensuel Causeur[2].

Radio[modifier | modifier le code]

Il dirige un Libre journal portant son nom sur Radio Courtoisie de 1998 à juin 2007, puis inaugure le Libre journal de la douceur de vivre en juillet 2017, succédant à Alain Lanavère.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Coupure (sous le pseudonyme de Arne Grinberg), Civilisation nouvelle, 1970 ; rééd. sous le pseudonyme de Sybille Savoure, éditions Vauvenargues, 2004
  • Par tous (sous le pseudonyme de Jean Dron), CEF, 1971
  • À femmes que veux-tu (sous le pseudonyme de Matt Sloane), Civilisation nouvelle, 1971
  • Étoiles rouges et collants noirs (sous le pseudonyme de L.K. Von Himeloff), 1971
  • Carnets d’un obsédé, à compte d'auteur en 1977 ; Julliard / L’Âge d’Homme, 1984 ; rééd.1990 (ISBN 2-8251-2846-5) ; rééd. 1996 (ISBN 2-260-00364-8)
  • La Femme sans pitié (sous le pseudonyme de Jones Ulm), SEF, 1978
  • Alain Monnet s'pique et glisse (sous le pseudonyme d'Humphrey Paucard), SEF, 1978
  • L'Horreur d'été (sous le pseudonyme d'Humphrey Paucard), Éd. de la Détente, 1979
  • Ma vie secrète par Joseph Staline, Baudouin, 1979, réédition Alexipharmaque, 2012
  • Fermé comme Beaubourg (sous le pseudonyme de Mohamed d'Ali), suivi de L'érotisme selon Mondrian (signé Alain Paucard), Baudoin, 1980
  • L'Ulster à l'estomac (sous le pseudonyme d'Humphrey Paucard), La Brigandine, 1982
  • Guide Paucard des filles de Paris, Garnier, 1983 (ISBN 978-2-7050-0509-2) ; Carrère, 1985
  • Gripari mode d’emploi, L’Âge d’Homme, 1985 (ISBN 2-8251-2949-6)
  • Lazaret, L’Âge d’Homme, 1986 (ISBN 2-8251-2847-3)
  • Petit manuel du séducteur en campagne, Balland, 1987 (ISBN 978-2-7158-0628-3)
  • Éloge de la faiblesse, Robert Laffont, 1988 (ISBN 2-221-05622-1) (notice BnF no FRBNF34955675)
  • Célébration du whisky, coll. Renaudot et Cie, Le Rocher, 1988 (ISBN 978-2-87742-004-4)
  • Dictionnaire des idées obligées, Le Dilettante, 1990 ; rééd. 1998 (ISBN 2-905344-40-7)
  • De la misogynie considérée comme un des beaux arts, Acropole, 1990 (ISBN 978-2-7357-0148-3)
  • Les Criminels du béton, Les Belles Lettres, 1991 (ISBN 978-2-251-39006-2)
  • Supplique à Gorbatchev pour la réhabilitation de Staline, Le Dilettante, 1991 (ISBN 2-905344-48-2)
  • Le Cauchemar des vacances, L’Âge d’Homme, 1993 (ISBN 2-8251-0403-5)
  • Un jour tu me remercieras, trente-cinq lettres de rupture, avec Louise Leblanc, Stanké, Montréal, 1993
  • Le Roman de Paris, collec. Renaudot et Cie, Le Rocher, 1993 (ISBN 2-268-01586-6)
  • Défense de la série B, L’Âge d’Homme, 1995 (ISBN 2-8251-0625-9)
  • Paris la ballade, photographies de Louis Monier, L'Âge d'homme, 1997 (ISBN 2-8251-0994-0)
  • Dutourd l’incorrigible, Flammarion, 1998 (ISBN 2-08-067232-0)
  • La Crétinisation par la culture, L’Âge d’Homme, 1998 (ISBN 2-8251-1393-X) ; rééd. 2000 (ISBN 2-8251-1128-7) ; rééd. en 2004 (ISBN 2-8251-1919-9)
  • Le Roi créole, L’Âge d’Homme, 1999 (ISBN 2-8251-1234-8)
  • Tirez sur l’architecte, L’Âge d’Homme, 2000 (ISBN 2-8251-1355-7)
  • Paris, ses rues, ses chansons, ses poèmes, Éditions Molière, 2000 (ISBN 978-2-7434-1670-6)
  • La France de Michel Audiard, L’Âge d’Homme, 2000, rééd. Éditions Xenia, 2007 (ISBN 978-2-88892-011-3)
  • Le Cauchemar des vacances raconté à mon cheval, L’Âge d’Homme, 2001 (ISBN 2-8251-1585-1)
  • La France clandestine, L’Âge d’Homme, 2001 (ISBN 2-8251-1598-3)
  • Sacha Guitry, en collaboration avec André Bernard, L'Âge d'homme, 2002 (ISBN 2-8251-1461-8)
  • Au miroir des femmes, L’Âge d’Homme, 2003 (ISBN 2-8251-1701-3)
  • Paris est un roman, L’Âge d’Homme, 2005 (ISBN 2-8251-1986-5)
  • Geneviève et Attila, L’Âge d’Homme, 2006 (ISBN 2-8251-3640-9)
  • Éloge du cul (et autres textes), La Musardine, 2006 (ISBN 2-84271-314-1)
  • Je t'appartiens, Le Rocher, 2007 (ISBN 2-268-06100-0)
  • Rupture : mode d'emploi, Lanore, 2007 (ISBN 2-85157-320-9)
  • Manuel de résistance à l'art contemporain, Jean-Cyrille Godefroy, 2009 (ISBN 978-2-86553-217-9) ; nouvelle édition, 2016 (ISBN 9782865532841)
  • Curieuse, L'Éditeur, 2010 (ISBN 978-2-36201-007-1)
  • Marie-Jeanne, une vie française, Alphée, 2011 (ISBN 978-2-7538-0682-5), réédition Un infini cercle bleu, 2014
  • Tartuffe au bordel, Le Dilettante, 2012 (ISBN 978-2-84263-757-6)
  • Paris c'est foutu, Jean-Cyrille Godefroy, 2013
  • Oui, c'était mieux avant, Jean-Cyrille Godefroy, 2015
  • La France de Jean Gabin, Xenia, 2016
  • Grenadier-voltigeur, Kiosquelibre, 2017
  • Éloge du cocu, Xenia, 2017
  • Mille et un regrets, avec Philippe Dumas, Jean-Cyrille Godefroy, 2017

Scénarios de bande dessinée[modifier | modifier le code]

Collectifs dirigés[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Guide Paucard des filles de Paris : Médaille d'argent de la ville de Paris
  • 1986 : Lazaret : ouvrage couronné par l’Académie française
  • 1988 : Éloge de la faiblesse : ouvrage couronné par l’Académie française
  • 2001 : La France de Michel Audiard : prix Simone Genevois 2001 récompensant le meilleur ouvrage sur le cinéma
  • 2001 : Paris : ses rues, ses chansons, ses poèmes, 7e Prix des bouquinistes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Besson, Alain Paucard, romancier de Paris, 9 juillet 2005, sur le site « www.marianne2.fr »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 13 mai 2017)
  2. http://www.causeur.fr/author/paucard

Liens externes[modifier | modifier le code]