Denis Sire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Denis Sire
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Denis Sire, né le à Saint-Nazaire et mort le à Paris, est un auteur de bande dessinée français..

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis Sire entre à 16 ans à l'école des arts appliqués, où il fait notamment la connaissance de Frank Margerin. Il fonde à la même époque un groupe de musique rock, « Los Crados » (à partir de 1975), auquel succédera le « Dennis' Twist »[1].

A partir de 1977, Denis Sire publie ses premières planches dans Métal hurlant[2], dont le directeur est Jean-Pierre Dionnet et Philippe Manœuvre le rédacteur en chef. Elles aboutiront à la publication de son premier album, Menace diabolique (1979). Il publie également Triste jeudi dans L'Écho des savanes[3].

En 1978, Denis Sire a également l'occasion de réaliser cinq couvertures pour la collection Futurama, édition Presses de la Cité. Il fait de même en 1992 pour le magazine américain Cheval noir[4] et en janvier 1993 pour l'édition américaine d' Heavy Métal[5]. Denis Sire dessine également des pochettes de disque vinyles 45 T., notamment pour le groupe Taxi Girl[6].

Il collabore à Métal hurlant jusqu'en 1986[2] et rejoint en 1988 l'éditeur Albin Michel et L'Écho des savanes.

En 1997, Denis Sire publie un nouvel album avec Jean-Pierre Dionnet, L'Île des amazones.

En 2002, il dessine pour les timbres du bloc Collection jeunesse.

En 2005, il dessine l'affiche du Circuit des Remparts d'Angoulême 2005.

En 2006, à l'occasion de la troisième édition du Mans classic, du 7 au 9 juillet, Denis Sire réalise 24 tableaux, 24 heures vues par, représentant 24 scènes retraçant l'histoire de la course d'endurance mancelle, les 24 Heures du Mans.

Un recueil retraçant sa carrière et ses dessins, Denis Sire, est publié chez Nickel Productions en août 2006.

Une réédition de Lisa Bay, sous-titrée L'héritage, est publiée le 6 décembre 2006 chez Albin Michel. Denis Sire présente cette nouvelle édition à la galerie Mot'Art le 1er février 2007[7] et travaille à nouveau pour L'Écho des savanes[8]. Il meurt en janvier 2019 à Paris, à l'âge de 65 ans[1],[9].

L'œuvre de Denis Sire se signale par son goût pour la mécanique automobile et motocycliste, la mécanique aérienne, les pin-up, un crayonné souvent très travaillé et un penchant soutenu pour la couleur[10].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Menace diabolique, Les Humanoïdes associés, Paris, 1979, 71 p. (ISBN 2902123736), 1983, 73 p. (ISBN 2731602139)
  • Bois Willys, Les Humanoïdes Associés, Paris, 1981, 3e édition, 1985, 53 p. coll. Pied jaloux (ISBN 2731600942), réédité en 1992 sous le titre Ziblyne et Bettie, en partie redessiné en noir et blanc ; il existe également un coffret de 100 p. édité en 1981 (il s'agit du tirage de tête de la première édition, en 666 exemplaires numérotés et signés, 33,5 x 25,5, comprenant l'album et 24 planches) ainsi qu'une édition italienne (Glittering images, 1999, 48 p., noir et blanc, 24x31, avec une introduction de Riccardo Morrocchi (ISBN 888275054X).
  • 6T Mélodie, Les Humanoïdes Associés, Paris, 1982, coll. Pied jaloux (ISBN 273160171X), 2e éd., 2003, 48 p. (ISBN 2731662158)
  • Kosmik Komiks (collectif), Kosmik, 1983, 68 p. (couleurs et n&b)
  • Lisa Bay, Les Humanoïdes Associés, Paris, 1re édition 1985, non paginé [47 p.], coll. Pied jaloux (ISBN 2731603283), et (ISBN 2731603305), 2e éd., Albin Michel, 2006, 72 p. (ISBN 978-2-226-16668-5)
  • Best of racing, Art Moderne, 1987
  • Ziblyne et Bettie, Les Humanoïdes Associés, 1992, 48 p. (ISBN 2731610441)
  • Racing (avec William Pac), la Sirène, Sèvres, 1992, 124 p., (ISBN 2840450054)
  • L'Île des amazones - Orchid Island (avec Jean-Pierre Dionnet), L'Écho des savanes/Albin Michel, Paris, 1997, 60 p., (ISBN 2226094156)
  • Mon continental circus à moi, éd. de la Rivière, 2000, 174 p. (ISBN 290705189X)
  • Poupées de Sire, QGDF, 2001, 14 p.
  • Courses de légende (avec William Pac (scénario), t. 1 : Indianapolis, Horizon illimité, Paris, juillet 2003, 96 p. (ISBN 2847870261), t. 2 : Monaco, Horizon illimité, Paris, novembre 2003, 75 p. (ISBN 284787044X), t. 3 : Le Mans, Horizon illimité, Paris, novembre 2003, 70 p. (ISBN 2847870504)
  • Denis Sire, Nickel Productions, Viry-Chatillon, 2006, 85 p., coll. Nickel Chrome, avant-propos de Marc Voline p. 5 (ISBN 2914420153)
  • Poupées de Sire, Zanpano éditions, Paris, juin 2010, 68 p., préface de Laurent Bagnard, édition limitée de 350 exemplaires signés et numérotés (ISBN 978-2-915757-20-0)
  • Poupées de Sire T. II, Zanpano éditions, Paris, mai 2011, 64 p., préface Christine, crayonnés inédits et aquarelles, édition limitée de 350 exemplaires signés et numérotés (ISBN 978-2-915757-25-5)
  • Baron d'Holbach, Zanpano édition, Paris, novembre 2012, 96 p., préface de Frank Margerin, tirage 800 exemplaires, (ISBN 978-2-915757-30-9)
  • Baron d'Holbach 2, Zanpano édition, Paris, octobre 2013, 96 p., préface de Philippe Druillet -  tirage 800 exemplaires, (ISBN 978-2-915757-33-0)
  • 12 pilotes[11],[12] (Art-book), texte de Jean-Marc Thévenet. Editions Dupuis, 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b V.S, « Denis Sire (Métal Hurlant, Dennis’Twist) est décédé », sur Actua BD,
  2. a et b « Denis Sire dans Métal Hurlant », sur BD oubliées (consulté le 14 juin 2020)
  3. Source : Denis Sire, 2006, p. 7.
  4. Numéro 30, mai 1992
  5. « Volume 16, no 6 » (consulté le 29 août 2017), voir aussi le Volume 18 Numéro 5, ce n° comporte également une histoire de Denis Sire, VIT (3 p.)
  6. V. sur le site Covers'n'Bulles
  7. « Filles, belles mécaniques et Vintage chez Mot'Art ! », sur Misteractu,
  8. « Mot’art », sur BoDoï,
  9. Nicolas Turcev, « Denis Sire raccroche le Perfecto », sur Livres hebdo,
  10. Laure Garcia, « Glamour, belles mécaniques et autres manières d'aimer la BD », sur L'Obs,
  11. Rédaction, « 12 pilotes, l'album collector pour les fans de sport auto », sur Ouest-France,
  12. Jean-Laurent Truc, « Artbook, 12 pilotes de légende chez Dupuis », sur Ligne claire,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]