Île du Portage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant le Nouveau-Brunswick image illustrant les réserves naturelles et autres zones protégées
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire, le Nouveau-Brunswick et les réserves naturelles et autres zones protégées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Île du Portage
Portage Island (en)
Reconstitution du phare de l'île à Shippagan.
Reconstitution du phare de l'île à Shippagan.
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Coordonnées 47° 10′ 00″ N 65° 03′ 00″ O / 47.166667, -65.05
Superficie 3,49 km2
Administration
Statut Réserve nationale de faune

[[|Province]] Nouveau-Brunswick
[[|Comté]] Northumberland
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

(Voir situation sur carte : Nouveau-Brunswick)
Île du Portage
Île du Portage

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Île du Portage
Île du Portage
Réserve nationale de faune de l'Île-Portage
Catégorie UICN Ia (réserve naturelle intégrale)[1]
Identifiant 18179
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Comté Northumberland
Ville proche Miramichi
Superficie 3,49 km2[1]
Création
Administration Service canadien de la faune

L'île du Portage est une île située dans l'embouchure du fleuve Miramichi, au Nouveau-Brunswick. Son phare a été reconstruit à l'aquarium et centre marin du Nouveau-Brunswick. L'île a été reconnu en 1979 comme aire protégée sous le nom de réserve nationale de faune de l'Île-Portage, l'une des cinq réserves nationales de faune de la province.

La tradition orale soutient que le gouverneur Nicolas Denys (1603-1686) avait un établissement de chasse au morse à l'île du Portage[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Système de rapport et de suivi des aires de conservation », sur Conseil canadien des aires écologiques,‎ (consulté le 12 avril 2011)
  2. (en) William Gagnong, A Monograph of historic sites in the province of New Brunswick, Ottawa, J. Hope, (lire en ligne), p. 296

Articles connexes[modifier | modifier le code]