Île des Sœurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'île des Soeurs
L'île des Soeurs, au sud-ouest de Montréal
L'île des Soeurs, au sud-ouest de Montréal
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Archipel Archipel d’Hochelaga
Localisation Fleuve Saint-Laurent (tronçon fluviale)
Coordonnées 45° 29′ 42″ N, 73° 53′ 27″ O
Géologie Île fluviale
Administration
Province Drapeau : Québec Québec
Région administrative du Québec Montréal
Arrondissement Verdun
Autres informations
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
L'île des Soeurs
L'île des Soeurs
Île au Canada

L’île des Soeurs est une grande île du sud-ouest dans l'arrondissement de Verdun, à Montréal.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de Verdun et de l'île des Sœurs, encore en friche, en 1927.

Bien que connue depuis longtemps par les Premières nations, comme le reste de l'archipel d'Hochelaga, la première mention écrite de l'île est par Samuel de Champlain en 1603[1]. L'île est plus tard baptisée Île Saint-Paul, en référence à Paul de Chomedey de Maisonneuve, cofondateur de Montréal. Elle est mentionnée en 1634 comme propriété de Jean de Lauson, qui deviendra gouverneur de la Nouvelle-France de 1651 à 1656. En 1664, l'île est divisée en trois : le Nord-Est à Jacques Le Ber, le Centre au sieur de Lanoue, et le Sud-Ouest à Jean Baptiste Lavigne, qui cèdera quatre ans plus tard sa partie à Marie Leber, frère du premier. En 1706, les sœurs de la Congrégation Notre-Dame achètent une portion du fief Lanoue (centre) et du fief Saint-Paul (parties réunies des Le Ber). Elles possèdent la totalité de l'île en 1769, toujours appelée Saint-Paul. L'île est alors couverte de champs et habitée par un troupeau de vaches de 35 têtes, le transport se fait en canot depuis Pointe-Saint-Charles. En 1875, lors de la constitution de la municipalité de Verdun, les Sœurs sont toujours propriétaires de l'île, qui devient territoire municipal donc taxable, ce qui amènera des conflits entre la congrégation et la ville. En 1899, Félix-Gabriel Marchand, premier ministre du Québec, détache la gestion de l'île, qui commence à s'appeler île des Sœurs, de l'autorité de Verdun et crée une nouvelle municipalité indépendante. L'île est vendue en 1956 à une compagnie, la Quebec Home and Mortgage Corporation Ltd. L'île est aussitôt annexée à Verdun par le gouvernement de Maurice Duplessis. L'ouverture du pont Champlain, en 1962, ouvre l'île à la circulation automobile, jusqu'alors seulement accessible par barque. Avec la complétion de l'autoroute Bonaventure en 1967, l'urbanisation de l'île peut commencer à grande échelle avec l'implantation de 800 unités d'habitation et de 3000 résidents en 1968[1]. L'architecte Mies van der Rohe y réalise notamment quelques tours d'habitation ainsi qu'une station-service[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Chronique Montréalité no 6 : De l’Île Saint-Paul à l’Île des Soeurs | Archives de Montréal », sur archivesdemontreal.com (consulté le 28 janvier 2020)
  2. « Station Service de Mies van der Rohe - Données, Photos et Plans », sur WikiArquitectura (consulté le 28 janvier 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste des principales îles du Canada

Liens externes[modifier | modifier le code]