Rivière Shelburne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rivière Shelburne
Illustration
Caractéristiques
Longueur 53 km
Bassin 277,39 km2
Bassin collecteur Rivière Mersey
Cours
Source Lac Buckshot
· Localisation Digby
· Coordonnées 44° 13′ 20″ N, 65° 32′ 28″ O
Confluence Lac Rossignol (rivière Mersey)
· Localisation Queens
· Coordonnées 44° 13′ 00″ N, 65° 12′ 57″ O
Se jette dans Rivière Mersey
Géographie
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Nouvelle-Écosse
Comtés Digby, Queens

La rivière Shelburne est un affluent de la rivière Mersey. Elle a été désignée rivière du patrimoine canadien en 1997.

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière Shelburne prend sa source dans le lac Buckshot. Son cours de 53 km décrit un arc débutant en direction nord, ensuite vers l'est et ensuite vers le sud vers le lac Rossignol[1].

Le bassin de la rivière Shelburne est de 277,39 km2[1].

Géologie[modifier | modifier le code]

La partie du cours d'eau en amont du lac Irving est composée de granite du batholite de la South Mountain. Cette roche a été créée par la fusion des roches environnantes il y a environ 400 millions d'années[2].

Le sous-sol de la section entre le lac Irving et le lac Sand est quant à lui composé de quartzite et d'ardoise qui se sont formées il y a environ 540 millions d'années. La section en aval du lac Sand a un sous-sol composé d'ardoise et de siltstone formés il y a 500 millions d'années[2].

Milieu naturel[modifier | modifier le code]

La végétation des Granite Barrens est composée de landes à bruyère à l'exception des vallées peu profondes qui ont des forêts linéaires d'érable rouge, de frêne et de bouleau gris. On trouve à certains endroits des reliques des anciennes forêts de pins blancs qui n'ont pas été coupés pour l'industrie navale de la province. Dans la portion inférieure de la rivière, on retrouve des forêts anciennes de pruche du Canada dont certains arbres ont plus d'un mètre de diamètre[2].

La rivière Shelburne étant située dans l'une des plus grandes régions sauvages de Nouvelle-Écosse est un important habitat faunique. Elle possède la plus grande population d'ours noir et d'orignal de la Nouvelle-Écosse continentale[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Géographie », sur Réseau des rivières du patrimoine canadien (consulté le 21 octobre 2011)
  2. a b c et d « Patrimoine naturel », sur Réseau des rivières du patrimoine canadien (consulté le 21 octobre 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]