Île Saint-Quentin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Quentin (homonymie).

Île Saint-Quentin
Image illustrative de l’article Île Saint-Quentin
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Archipel Delta du Saint-Maurice
Localisation Rivière Saint-Maurice
Fleuve Saint-Laurent
Coordonnées 46° 21′ 09″ N, 72° 31′ 39″ O
Superficie 0,38 km2
Administration
Statut Parc public

Province Drapeau : Québec Québec
Ville Trois-Rivières
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Jacques Cartier
7 octobre 1535
Royal Standard of King Louis XIV.svg Nouvelle-France
Fuseau horaire UTC−05:00

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Île Saint-Quentin
Île Saint-Quentin

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Île Saint-Quentin
Île Saint-Quentin

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Trois-Rivières

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Trois-Rivières)
Île Saint-Quentin
Île Saint-Quentin

L’île Saint-Quentin est une île qui se situe au confluent de la rivière Saint-Maurice et du fleuve Saint-Laurent dans la ville de Trois-Rivières, dans la province du Québec. Elle est avec l'île Saint-Christophe et De La Poterie, la raison du nom de la ville en référence aux trois chenaux que la rivière Saint-Maurice forme à son embouchure avec le Saint-Laurent en s'écoulant entre deux îles.

Elle doit son nom au juge Quentin Moral dit Saint-Quentin, commerçant de fourrure et l'un des premiers concessionnaires de l'île[1]. Elle est maintenant un centre d'activités de plein air populaires et de détente des citadins. Le saint patron de l'île est Quentin de Rome.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lys et la croix en terre trifluvienne.
Les îles des Trois-Rivières.

Elle fut d'abord peuplée par une tribu algonquine qui y faisait la culture du maïs (blé d’Inde en argot québécois). Par la suite, le 7 octobre 1535, Jacques Cartier planta une croix sur l'île proclamant ainsi la souveraineté française de ce territoire. Il faudra attendre près de cent ans, pour que le père Paul Le Jeune y remarque les ruines d'une palissade amérindienne et de quelques arpents défrichés où les Amérindiens cultivaient le maïs[2].

Ainsi le 2 juin 1647, le gouverneur Charles Jacques Huault de Montmagny permit à François Marguerie de la Haye, Jean Véron de Grandmesnil et Claude David de défricher l'île, on l'appela alors île Grandmesnil et fut désignée ainsi comme terre à roture. Mais Véron de Grandmesnil décéda peu après et l'île fut renommée durant un temps : île de la Trinité. Au début des années 1660, François Marguerie ayant légué sa terre à sa sœur Marie (veuve en premières noces de Jacques Hertel et épouse de Quentin de Moral dit Saint-Quentin) en 1652, l'île fut rebaptisée définitivement île Saint-Quentin. Le milieu naturel de l'île Saint-Quentin demeura quasiment inchangé; elle resta pratiquement inutilisée au XVIIIe siècle et jusqu'à la fin du XIXe siècle.

À partir des années 1930, l'aspect récréatif de l'île prit de l'importance. L'île qui appartenait à l'époque aux Quebec Savings and Trust Company Limited ainsi qu'à la Canada Power and Paper Corporation fut l'objet d'une offre d'achat de la Ville en 1933 mais il fallut attendre le 3 novembre 1947 pour que le terrain soit propriété de la ville. Entre-temps, elle servit de camp d'entrainement pour la Marine royale canadienne. Des services furent progressivement mis en place en 1950.

Le parc et la plage de l'île Saint-Quentin furent officiellement inaugurés le 24 juin 1962, en présence de 5 000 personnes, année où l'on compta plus de 100 000 visiteurs[3] Depuis, l'île a subi plusieurs aménagements dont une marina, une piste cyclable, un sentier d'interprétation, une patinoire et un camping. Plusieurs activités et festivals se déroulent annuellement sur l'île.

Transport[modifier | modifier le code]

Système d'îles à Trois-Rivières.

On y pénètre présentement par la route 138, portion du Chemin du Roy, via le pont Duplessis et depuis l'île Saint-Christophe en empruntant le pont Cloutier. Avant la construction du pont Jean-Baptiste Cloutier en 1961, un petit traversier acheminait les baigneurs à l'île St-Quentin.

Un pont piétonnier reliant le site de Trois-Rivières-sur-Saint-Laurent et l'île Saint-Quentin est esquissé dès 2002 pour franchir le cours de la rivière Saint-Maurice et faciliter l'accès à l'île, en créant un nouveau point d'accès depuis le centre-ville pour les promeneurs désireux de s'y aventurer à la marche ou en vélo afin de profiter des lieux, de ses plages, ses installations et ses espaces verts en plein cœur de la ville. Sa mise en place n'a toutefois pas été retenue dans les plans d'urbanisme[4].

Noms reçus[modifier | modifier le code]

Croix de Jacques Cartier.
  • Île Saint-Quentin pour le Juge Quentin Moral
  • Île aux Cochons
  • Île de Grandmesnil pour Jean Véron de Grandmesnil
  • Île de la Trinité
  • Île Maillet
  • Île Martel
  • Îles George Baptist

Festivals et événements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ile-St-Quentin
  2. Société de conservation et d'animation du patrimoine de Trois-Rivières, juillet 1994, p. 24
  3. Ville de Trois-Rivières
  4. Trois-Rivières-sur-Saint-Laurent

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]