Réserve nationale de faune du lac de la Dernière-Montagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réserve nationale de faune du lac de la Dernière-Montagne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
168,98 km2
Création
1989
Statut patrimonial
 Site Ramsar (1982, Lac de la Dernière-Montagne)
Administration
Site web
Localisation sur la carte de la Saskatchewan
voir sur la carte de la Saskatchewan
Green pog.svg
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Green pog.svg
Refuge d'oiseaux du lac de la Dernière-Montagne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Adresse
Superficie
47,36 km2
Création
Statut patrimonial
Administration
Site web

La réserve nationale de faune du lac de la Dernière-Montagne (anglais : Last Mountain Lake National Wildlife Area) est l'une des 8 réserves nationales de faune du Canada située en Saskatchewan. Située au nord du lac de la Dernière Montagne, cette réserve protège l'une des principales haltes migratoire de la Prairie. Couplé avec le refuge d'oiseaux du lac de la Dernière-Montagne, il s'agit de l'une des plus vieille aire protégée du Canada et aussi du premier refuge d'oiseaux d'Amérique du Nord[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La réserve nationale de faune est située dans la province de la Saskatchewan, à environ 110 km au nord de Regina et à 135 km au sud est de Saskatoon. Elle comprend l'extrémité nord du lac de la Dernière Montagne. Le refuge d'oiseaux comprend 47,36 km2 et est surtout composé des eaux du lac. la réserve, quant à elle entoure le tout et à une superficie de 168,98 km2. Les deux aires protégées sont situées dans les municipalités rurales de Wreford No. 280, de Big Arm No. 251 et de Last Mountain Valley No. 250.

Géologie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le refuge d'oiseaux du lac de la Dernière-Montagne a été créée en 1887 sous la recommandation du Lieutenant-gouverneur des Territoires du Nord-Ouest (en), Edgar Dewdney qui visait la création d'un refuge pour la sauvagine. Il a été converti en refuge d'oiseaux migrateurs en 1921, soit quatre ans après la signature de la convention concernant les oiseaux migrateurs. Le refuge a été reconnu comme lieu historique national en tant que premier refuge d'oiseaux migrateur du Canada le [2]. La réserve constitue également un site Ramsar depuis le 24 mai 1982[3].

Faune[modifier | modifier le code]

Le site abrite un poisson vulnérable : Ictiobus cyprinellus.

Il constitue une halte migratoire importante pour la Grue du Canada. Des anatidés (oies, cygnes et canards) y séjournent par milliers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Réseau d'aires protégées d'Environnement Canada », sur Faune et flore du pays (consulté le 25 novembre 2008)
  2. « Lieu historique national du Canada du Refuge-d'Oiseaux-de-Last Mountain Lake », sur Lieux patrimoniaux du Canada (consulté le 14 janvier 2012)
  3. (en) « Last Mountain Lake », sur Service d’information sur les Sites Ramsar (consulté le 20 mars 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]