Parcs provinciaux de Terre-Neuve-et-Labrador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La province de Terre-Neuve-et-Labrador possède 22 parcs provinciaux, de 10 réserves de parc provincial, de 16 réserves écologiques et de deux réserves sauvages[1]. Ils sont tous gérés par le ministère de l'Environnement et de la Conservation de Terre-Neuve-et-Labrador.

Parcs provinciaux[modifier | modifier le code]

Les parcs provinciaux (Provincial Parks) ont pour mission d'offrir de rendre accessible le patrimoine naturel de la province. Bien que ceux-ci soit avant tout prévus pour le camping et les activités récréatives, ceux-ci permette quand même la protection des éléments naturels et des espèces qui sont situées à l'intérieur de leur frontière[2].

Arches
Blow Me Down
Dungeon
Sir Richard Squires Memorial
Parc provincial Superficie
km²
Constitution
Arches 0,13 1980
Barachois Pond 34,96 1961
Blow Me Down 2,26 1975
Butter Pot 28,33 1958
Cataracts 1,72 1980
Chance Cove 20,68 1976
Codroy Valley 0,25 1978
Deadman's Bay 0,72 1978
Dildo Run 3,28 1978
Dungeon 0,02 1983
Frenchman's Cove 0,51 1970
Gooseberry Cove 0,03 1980
J.T. Cheeseman 1,84 1960
La Manche 14,39 1975
Lockston Path 7,73 1967
Rivière-Main 151,79 2009
Notre Dame 1,13 1960
Pinware River 0,68 1975
Pistolet Bay 8,97 1987
Sandbanks 2,32 1985
Sir Richard Squires Memorial 15,74 1954
T'Railway 1997

Réserves de parc provincial[modifier | modifier le code]

Réserve de parc provincial Superficie
km²
Constitution
Bellevue Beach 0,70 1960
Duley Lake 6,90 1975
Fitzgerald’s Pond 1,63 1978
Flatwater Pond 0,87 1991
Grand Codroy 0,09 1970
Jack’s Pond 3,44 1960
Jipujikuei Kuespem 6,69 1985
Jonathan’s Pond 3,43 1978
Marine Drive 6,17 1981
Windmill Bight 3,15 1968

Réserves écologiques[modifier | modifier le code]

Cape St. Mary's

Les réserves écologiques (Ecological reserves) sont des aires protégées créées avec la mission de protégée des écosystèmes ou écorégions représentatives de Terre-Neuve-et-Labrador. Il visent aussi à protéger une espèce rare ou menacée ou des éléments uniques ou exceptionnels. Il y a trois catégorie de réserve écologique: botanique, fossilifère et d'oiseaux marin[2].

Réserve écologique Superficie
km²
Constitution
Burnt Cape 3,60 2000
Cape St. Mary's 64,00 1983
Fortune Head 2,21 1992
Funk Island 5,20 1983
Gannet Islands 22,00 1983
Hare Bay Islands 31,00 1983
Hawke Hill 2,10 1990
Île-Baccalieu 23,00 1995
King George IV 18,40 1997
Lawn Islands Archipelago 0,21 2009
Little Grand Lake 731,00 2002
Mistaken Point 5,70 1987
Redfir Lake-Kapitagas Channel 82,00 1999
Sandy Cove 0,15 2007
Table Point 1,16 1990
Watts Point 30,90 1990
West Brook 11,00 1993
Witless Bay 31,00 1983

Réserves sauvages[modifier | modifier le code]

Les réserves sauvages (Wilderness reserves) sont de grandes aires protégées de plus de 1 000 km2 visant la protection significative de paysage ou d'éléments naturels. Ils permettent la pratique d'activités récréatives extensives et sont ouverts à l'éducation et la recherche[2].

Réserve sauvage Superficie
km²
Constitution
Avalon 1 070,00 1986
Bay du Nord 2 895,00 1990

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Parks and Natural Areas Division Environnement and Conservation - Governement of Newfoundland and Labrador, consulté le 6 octobre 2007
  2. a, b et c (en) « Provincial Protected Areas », sur Parks & Natural Areas Division (consulté le 7 février 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]