Élections régionales de 2012 en Catalogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arsenal de la Ciuadela, siège du Parlement de Catalogne.

Les élections régionales de 2012 en Catalogne (Eleccions al Parlament de Catalunya de 2012, en catalan, Elecciones al Parlamento de Cataluña de 2012, en castillan) se sont tenues le dimanche , afin d'élire les cent trente-cinq députés de la dixième législature Parlement de Catalogne, pour un mandat de quatre ans.

Le scrutin a été remporté par les forces nationalistes et indépendantistes, mais a vu un recul de Convergence et Union (CiU), au pouvoir depuis 2010.

Contexte[modifier | modifier le code]

Lors des élections régionales du 28 novembre 2010, Convergence et Union (CiU), passée dans l'opposition en 2003, était arrivée largement en tête du scrutin avec 62 députés sur 135, tandis que le Parti des socialistes de Catalogne (PSC), au pouvoir depuis sept ans en coalition avec deux autres formations de gauche, s'était effondré à seulement 28 députés. Un accord d'abstention entre les deux avait permis l'investiture, le 23 décembre, d'Artur Mas, président de CiU, comme président de la Généralité de Catalogne.

Confronté à la crise économique, Mas choisit de mettre en place plusieurs plans de rigueur budgétaire, avant de faire appel au fonds de liquidités mis en place par le gouvernement central pour éviter aux communautés autonomes de se financer sur les marchés. Le , jour de la fête de la Catalogne, des centaines de milliers de personnes défilent dans les rues de Barcelone pour demander l'indépendance de la communauté. À peine deux semaines plus tard, le chef du gouvernement régional annonce la convocation d'élections anticipées et s'engage à mettre en place au cours du prochain mandat un référendum sur l'autodétermination.

Ces déclarations suscitent de vives oppositions auprès du Parti populaire, à la tête l'État central avec une majorité absolue depuis décembre 2011, qui soutient qu'un tel processus n'est pas possible dans le cadre constitutionnel en vigueur.

Principaux partis et chefs de file[modifier | modifier le code]

Formation Idéologie Chef de file Résultats en 2010
Convergence et Union
Convergència i Unió
Centre-droit
Catalanisme, libéralisme, démocratie chrétienne
Artur Mas
(Président de la Généralité)
38,4 % des voix
62 députés
Parti des socialistes de Catalogne
Partit dels Socialistes de Catalunya
Centre-gauche
Social-démocratie, progressisme, fédéralisme
Pere Navarro
(Maire de Terrassa)
18,3 % des voix
28 députés
Parti populaire de Catalogne
Partit Popular de Catalunya
Droite
Conservatisme, libéralisme, constitutionnalisme
Alicia Sánchez-Camacho
(Sénatrice de Catalogne)
12,3 % des voix
18 députés
Initiative pour la Catalogne - Les Verts - Gauche unie et alternative
Iniciativa per Catalunya Verds - Esquerra Unida i Alternativa
Gauche
Écosocialisme, républicanisme, catalanisme
Joan Herrera 7,4 % des voix
10 députés
Gauche républicaine de Catalogne
Esquerra Republicana de Catalunya
Gauche
Socialisme, républicanisme, indépendantisme
Oriol Junqueras
(Maire de Sant Vicenç dels Horts)
7,0 % des voix
10 députés

Résultats[modifier | modifier le code]

Régionaux[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales de 2012 en Catalogne[1]
Parti Suffrages Députés
Voix  % +/- Sièges +/-  %
Convergence et Union (CiU) 1 112 341 30,68 % en diminution 7,65 50 en diminution 12 37,03 %
Gauche républicaine de Catalogne (ERC) 496 292 13,68 % en augmentation 6,68 21 en augmentation 11 15,55 %
Parti des socialistes de Catalogne (PSC) 523 333 14,43 % en diminution 3,95 20 en diminution 8 14,81 %
Parti populaire de Catalogne (PPC) 471 197 12,99 % en augmentation 0,62 19 en augmentation 1 14,07 %
Initiative pour la Catalogne - Les Verts - Gauche unie et alternative (ICV-EUiA) 358 857 9,89 % en augmentation 2,52 13 en augmentation 3 9,62 %
Citoyens - Parti de la Citoyenneté (C's) 274 925 7,58 % en augmentation 4,19 9 en augmentation 6 6,66 %
Candidature d'unité populaire (CUP) 126 219 3,48 % en augmentation 3,48 3 en augmentation 3 2,22 %
Solidarité catalane pour l'indépendance (SI) 46 608 1,28 % en diminution 2,01 0 en diminution 4 0,00 %
TOTAL (participation : 69,56 %) 94,01 % N/A 135 en stagnation 100,00 %

Par province[modifier | modifier le code]

Résultats dans la province de Barcelone[2]
Parti Suffrages Députés
Voix  % +/- Sièges +/-  %
Convergence et Union (CiU) 762 628 28,05 % en diminution 8,60 26 en diminution 9 30,58 %
Parti des socialistes de Catalogne (PSC) 418 847 15,40 % en diminution 3,72 14 en diminution 4 16,47 %
Parti populaire de Catalogne (PPC) 361 581 13,30 % en augmentation 0,47 12 en stagnation 14,11 %
Gauche républicaine de Catalogne (ERC) 345 586 12,71 % en augmentation 6,35 12 en augmentation 6 14,11 %
Initiative pour la Catalogne - Les Verts - Gauche unie et alternative (ICV-EUiA) 303 013 11,14 % en augmentation 2,86 10 en augmentation 2 11,76 %
Citoyens - Parti de la Citoyenneté (C's) 229 725 8,45 % en augmentation 5,20 8 en augmentation 5 9,41 %
Candidature d'unité populaire (CUP) 96 621 3,40 % en augmentation 3,40 2 en augmentation 2 2,35 %
Solidarité catalane pour l'indépendance (SI) 32 141 1,18 % en diminution 1,92 0 en diminution 2 0,00 %
TOTAL (participation : 69,89 %) 93,63 % N/A 85 en stagnation 100,00 %
Résultats dans la province de Gérone[3]
Parti Suffrages Députés
Voix  % +/- Sièges +/-  %
Convergence et Union (CiU) 147 827 42,98 % en diminution 2,18 9 en stagnation 52,94 %
Gauche républicaine de Catalogne (ERC) 61 020 17,74 % en augmentation 8,54 3 en augmentation 1 17,64 %
Parti des socialistes de Catalogne (PSC) 34 567 10,05 % en diminution 4,18 2 en diminution 1 11,76 %
Parti populaire de Catalogne (PPC) 32 912 9,56 % en augmentation 0,97 2 en augmentation 1 11,76 %
Initiative pour la Catalogne - Les Verts - Gauche unie et alternative (ICV-EUiA) 20 317 5,90 % en augmentation 1,08 1 en stagnation 5,88 %
Candidature d'unité populaire (CUP) 14 502 4,21 % en augmentation 4,21 0 en stagnation 0,00 %
Citoyens - Parti de la Citoyenneté (C's) 12 325 3,58 % en augmentation 1,89 0 en stagnation 0,00 %
Solidarité catalane pour l'indépendance (SI) 5 986 1,74 % en diminution 3,01 0 en diminution 1 0,00 %
TOTAL (participation : 70,71 %) 95,76 % N/A 17 en stagnation 100,00 %
Résultats dans la province de Lleida[4]
Parti Suffrages Députés
Voix  % +/- Sièges +/-  %
Convergence et Union (CiU) 88 636 43,05 % en diminution 3,88 8 en diminution 1 53,33 %
Gauche républicaine de Catalogne (ERC) 35 833 17,40 % en augmentation 8,25 3 en augmentation 2 20,00 %
Parti populaire de Catalogne (PPC) 23 269 11,30 % en augmentation 1,07 2 en stagnation 13,33 %
Parti des socialistes de Catalogne (PSC) 21 466 10,42 % en diminution 4,36 1 en diminution 2 6,66 %
Initiative pour la Catalogne - Les Verts - Gauche unie et alternative (ICV-EUiA) 11 079 5,38 % en augmentation 1,37 1 en augmentation 1 6,66 %
Citoyens - Parti de la Citoyenneté (C's) 6 877 3,34 % en augmentation 1,85 0 en stagnation 0,00 %
Candidature d'unité populaire (CUP) 6 289 3,05 % en augmentation 3,05 0 en stagnation 0,00 %
Solidarité catalane pour l'indépendance (SI) 3 019 1,46 % en diminution 1,54 0 en stagnation 0,00 %
TOTAL (participation : 69,28 %) 95,30 % N/A 15 en stagnation 100,00 %
Résultats dans la province de Tarragone[5]
Parti Suffrages Députés
Voix  % +/- Sièges +/-  %
Convergence et Union (CiU) 113 250 31,73 % en diminution 7,64 7 en diminution 2 38,88 %
Gauche républicaine de Catalogne (ERC) 53 853 15,09 % en augmentation 8,58 3 en augmentation 2 16,67 %
Parti populaire de Catalogne (PPC) 53 435 14,97 % en augmentation 4,62 3 en stagnation 16,67 %
Parti des socialistes de Catalogne (PSC) 48 453 13,57 % en diminution 4,61 3 en diminution 1 16,67 %
Citoyens - Parti de la Citoyenneté (C's) 25 998 7,28 % en augmentation 4,55 1 en augmentation 1 5,56 %
Initiative pour la Catalogne - Les Verts - Gauche unie et alternative (ICV-EUiA) 24 448 6,85 % en augmentation 1,77 1 en stagnation 5,56 %
Candidature d'unité populaire (CUP) 12 807 3,58 % en augmentation 3,58 0 en stagnation 0,00 %
Solidarité catalane pour l'indépendance (SI) 5 462 1,53 % en diminution 1,88 0 en stagnation 0,00 %
TOTAL (participation : 66,29 %) 94,60 % N/A 18 en stagnation 100,00 %

Analyse[modifier | modifier le code]

Les élections ne donnent pas au président Mas la « majorité exceptionnelle » qu'il avait demandée aux électeurs au cours de la campagne, afin de pouvoir engager avec assurance le processus d'autodétermination. Mas explique la perte de siège par l'usure du pouvoir, dans un contexte économique particulièrement difficile. Pour certains de ses opposants, notamment le PP, ainsi qu'aux yeux de certains analystes, les résultats indiquent une perte de soutien de la part de l'électorat traditionnel de CiU, la petite bourgeoisie catalane (en particulier représentée dans l'Union démocratique de Catalogne, composant de CiU), qui ne voit pas d'un bon œil un processus d'autodétermination susceptible d'ouvrir un période d'instabilité qui pourrait s'avérer néfaste d'un point de vue économique. CiU reste le parti majoritaire, Mas a revendiqué la direction du gouvernement issu des élections, mais aura besoin de l'appui des républicains ou des socialistes pour pouvoir gouverner.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]