Convergence et Union

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Convergence et Union (CiU)
(ca) Convergència i Unió
Image illustrative de l’article Convergence et Union
Logotype officiel.
Présentation
Président Artur Mas
Fondation (coalition)
(fédération)
Disparition
Siège C/ Còrsega, 331-333
08037 Barcelone, Catalogne
Positionnement Centre droit
Idéologie
Affiliation européenne ALDE (Convergence)
PPE (Union)
Affiliation internationale IL (Convergence)
IDC (Union)
Couleurs bleu et orange et blanc
Site web ciu.cat

Convergence et Union (en catalan : Convergència i Unió, abrégé en CiU) était une fédération de deux partis politiques catalans centristes et catalanistes, Convergence démocratique de Catalogne (CDC) et l'Union démocratique de Catalogne (UDC). Partenaires lors de chacune des élections en Catalogne depuis 1978, les deux partis décident de signer un accord et de se fédérer en 2001. Mais les ambiguïtés de l'UDC vis-à-vis de l'indépendance catalane mènent à la fin de cette union en 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Banderole électorale de CiU en 2008 à Sitges : « Votre vote fera respecter la Catalogne ».

Lors des élections générales de 1977, les premières élections libres de la Transition démocratique espagnole, les partis démocrates-chrétiens de l'Union démocratique de Catalogne (Unió Democràtica) et du Centre catalan (Centre Català), qui avaient cherché à émerger depuis la mort de Francisco Franco, subissent un revers avec seulement 5,6 % des votes et deux députés. Le président de Convergence démocratique de Catalogne, Jordi Pujol, propose à l'Union démocratique une coalition électorale afin de lutter contre les socialistes et les communistes catalans. L'accord, passé le 19 septembre 1978, mécontente une partie des membres de l'Union démocratique, qui quittent le parti pour fonder les Centristes de Catalogne-UCD (Centristes de Catalunya-UCD), sans grand succès. La nouvelle alliance électorale de Convergence démocratique de Catalogne et de l'Union démocratique, baptisée Convergence et Union (Convergència i Unió) est en revanche victorieuse[3].

C'est une coalition permanente de deux partis Convergence démocratique de Catalogne (CDC) fondée en 1974 et l'Union démocratique de Catalogne (UDC) fondée en 1931. Ces deux partis se sont présentés conjointement à toutes les élections à partir de la fin des années soixante-dix. CiU a gouverné la Généralité de Catalogne de 1980 à 2003 et la gouverne à nouveau à partir de décembre 2010.

Jusqu'en 2012, la CiU était très hostile au séparatisme. Le parti s'oriente sur cette voie sous l’impulsion d'Artur Mas, alors mis en cause dans des affaires de corruption, qui aurait considéré cette option comme une façon de faire « oublier » les affaires pesant sur lui et son parti[4].

Le 18 juin 2015, la CDC annonce la rupture de la fédération, faisant suite au départ des ministres UDC du gouvernement régional, à la suite d'un vote de ses militants en faveur d'un dialogue plus important avec Madrid dans le processus d'accès à l'indépendance[5],[6].

Orientation politique[modifier | modifier le code]

Convergence et Union est une coalition nationaliste catalane[2] de centre droit[2] composée de :

Membres[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Autres membres notables[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Parlement de Catalogne[modifier | modifier le code]

Année Chef de file Voix % # Sièges Gouvernement
1980 Jordi Pujol 752 943 27,83 1er
43  /  135
Pujol I
1984 Jordi Pujol 1 346 729 46,80 1er
72  /  135
Pujol II
1988 Jordi Pujol 1 232 514 45,72 1er
69  /  135
Pujol III
1992 Jordi Pujol 1 221 233 46,19 1er
70  /  135
Pujol IV
1995 Jordi Pujol 1 320 071 40,95 1er
60  /  135
Pujol V
1999 Jordi Pujol 1 178 420 37,70 2e
56  /  135
Pujol VI
2003 Artur Mas 1 024 425 30,94 2e
46  /  135
Opposition
2006 Artur Mas 935 756 31,52 1er
48  /  135
Opposition
2010 Artur Mas 1 202 830 38,43 1er
62  /  135
Mas I
2012 Artur Mas 1 116 259 30,71 1er
50  /  135
Mas II

Cortes Generales[modifier | modifier le code]

Année Chef de file Congrès des députés Sénat Gouvernement
Voix % # Sièges
1979 Jordi Pujol 483 353 16,38 4e
8  /  47
1  /  16
Opposition
1982 Miquel Roca 772 726 22,48 2e
12  /  47
5  /  16
Opposition
1986 Miquel Roca 1 014 258 32,00 2e
18  /  47
8  /  16
Opposition
1989 Miquel Roca 1 032 243 32,68 2e
18  /  46
10  /  16
Opposition
1993 Miquel Roca 1 165 783 31,82 2e
17  /  47
10  /  16
Soutien (1993-09/1995) ; opposition (09/1995-1996)
1996 Joaquim Molins 1 151 633 29,61 2e
16  /  46
8  /  16
Soutien
2000 Xavier Trias 970 421 28,79 2e
15  /  46
8  /  16
Opposition
2004 Josep Antoni Duran i Lleida 835 471 20,78 2e
10  /  47
4  /  16
Minorité
2008 Josep Antoni Duran i Lleida 779 425 20,93 2e
10  /  47
4  /  16
Minorité
2011 Josep Antoni Duran i Lleida 1 015 691 29,35 1er
16  /  47
9  /  16
Opposition

Parlement européen[modifier | modifier le code]

Année Chef de file Voix % # Sièges
1987 Carles Gasòliba (ca) 853 603 4,43 5e
3  /  58
1989 Carles Gasòliba (ca) 666 602 4,20 5e
2  /  53
1994 Carles Gasòliba (ca) 865 913 4,66 4e
3  /  64
1999 Pere Esteve (ca) 937 687 4,43 4e
3  /  64
2004 Ignasi Guardans (ca) Galeusca
1  /  54
2009 Ramon Tremosa CpE
1  /  50
2014 Ramon Tremosa CpE
2  /  54

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) Wolfram Nordsieck, « Parties and Elections in Europe » (consulté le 24 août 2015).
  2. a b c d e f g et h (en) « European Social Survey. Appendix A3 political parties », sur europeansocialsurvey.org, (consulté le 24 août 2015).
  3. (es) Enric Juliana, « El partit català d'Europa », La Vanguardia, 18 juin 2015.
  4. « La crise catalane est née à Madrid », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2017).
  5. (es) Dépêche EFE, « Convergència consuma la ruptura de CiU », La Vanguardia, 18 juin 2015.
  6. « Le débat indépendantiste cause un premier divorce au sein du gouvernement catalan », sur rtbf.be, (consulté le 5 juillet 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Membre de Convergència i Unió.

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) Jesús Mestre i Campi (dir.), Diccionari d'història de Catalunya, Barcelone, Edicions 62, , 6e éd. (1re éd. 1992), 1147 p. (ISBN 978-84-412-1885-7), p. 297-298

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]