Élections législatives allemandes de novembre 1932

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élections législatives allemandes de novembre 1932
584 sièges du Reichstag
Type d’élection législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 44 374 085
Votants 35 470 788
80,58 %  −3,5
Bundesarchiv Bild 183-S33882, Adolf Hitler (cropped).jpg Parti national-socialiste – Adolf Hitler
Voix 11 737 021
33,09 %
 −4,2
Sièges obtenus 196  −34
Otto Wels.jpg Parti social-démocrate – Otto Wels
Voix 7 247 901
20,43 %
 −1,2
Sièges obtenus 121  −12
Bundesarchiv Bild 102-12940, Ernst Thälmann (scrap).jpg Parti communiste – Ernst Thälmann
Voix 5 980 239
16,86 %
 +2,5
Sièges obtenus 100  +11
Ludwig Kaas Konkordatsunterzeichnung mini.jpg Parti du centre – Ludwig Kaas
Voix 4 230 545
11,93 %
 −0,5
Sièges obtenus 70  −5
Bundesarchiv Bild 183-2005-0621-500, Reichsminister Alfred Hugenberg.jpg Parti national du peuple allemand – Alfred Hugenberg
Voix 2 959 053
8,34 %
 +2,4
Sièges obtenus 52  +15
Chancelier du Reich
Sortant Élu
Franz von Papen
Ind.
Kurt von Schleicher
Ind.

Les huitièmes élections fédérales allemandes de la République de Weimar ont eu lieu le .

Contexte[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives[1]
Parti % +/- Sièges +/-
Parti national-socialiste (NSDAP) 33,1 -4,2 196 -34
Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) 20,4 -1,2 121 -12
Parti communiste d'Allemagne (KPD) 16,9 +2,6 100 +11
Parti du centre (Z) 11,9 -0,5 70 -5
Parti national du peuple allemand (DNVP) 8,5 +2,6 52 +14
Parti populaire bavarois (BVP) 3,1 -0,1 20 -2
Parti populaire allemand (DVP) 1,9 +0,7 11 +4
Service chrétien-social du peuple (CSVD) 1,1 +0,1 5 +2
Parti démocrate allemand (DStP) 1,0 +/-0 2 -2
Parti des fermiers allemands (DBP) 0,4 +/-0 3 +1
Ligue agricole (WBWB) 0,3 +/-0 2 +/-0
Parti du Reich des classes moyennes allemandes (WP) 0,3 -0,1 1 -1
Parti allemand hanovrien (DHP) 0,2 +0,1 1 +1
Autres 0,9 +0,3 0 -1
Total 100,0 584 -24

Conséquences[modifier | modifier le code]

Résultats du NSDAP aux élections législatives de 1924 à 1933.

Après les élections, le cabinet von Schleicher est formé. Kurt von Schleicher, ancien ministre de la défense, et partisan d'un gouvernement autoritaire que le NSDAP soutiendrait, reprend à peu de chose près la composition de l'impopulaire cabinet von Papen, composé de personnalités non affiliées. Néanmoins, von Schleicher ne réussit pas à affermir son faible pouvoir, et voit poindre la menace d'une motion de censure lors de la nouvelle session parlementaire. Fin janvier, à la suite de multiples intrigues, von Papen convainc le président Hindenburg de nommer un gouvernement de coalition NSDAP-DNVP, avec Hitler à sa tête. L'armée joue un rôle dans ces intrigues, ainsi que la perte de confiance de von Papen et Hindenburg à l'égard de von Schleicher.

Finalement, Adolf Hitler est appelé à former un cabinet, où se trouvent trois membres du NSDAP : le cabinet Hitler est constitué, et dure douze ans et demi.

Les élections de novembre 1932 sont les dernières élections législatives de la République de Weimar considérées comme libres : à la suite de l'incendie du Reichstag le 27 février 1933, le Reichstagsbrandverordnung suspend les libertés civiles. Elles sont les avant-dernières élections avant la proclamation des pleins pouvoirs le 24 mars 1933 et l'avènement du Troisième Reich[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Deutschland: Wahl zum 7. Reichstag 1932 », sur gonschior.de (consulté le 25 octobre 2015).
  2. André Larané, « 30 janvier 1933. Hitler devient chancelier de l'Allemagne », sur Herodote.net (consulté le 11 janvier 2016).