Zhuangologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La zhuangologie (caractères simplifiés: 壮学; caractères traditionnels: 壯學; pinyin: Zhuàngxué; nom propre: Cuenghhag, signifiant littéralement “Études zhuang”) est l'étude des aspects apparentés au Zhuang (ethnie), y compris l'Histoire du Zhuang (ethnie), le langage de Zhuang (langue), politique et la collection d'articles zhuang de signification historique, culturelle et religieuse. Huang Xianfan (1899-1982) pourrait être considéré comme le premier Zhuangologue et a fait beaucoup pour faire connaître le Zhuang en Chine[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Zhuang forment un peuple autochtone d'Asie vivant dans le Guangxi, au sud-est de la Chine, et a sa propre histoire et culture. La plupart des Zhuang sont fidèles à leur religion traditionnelle tenant de l'animisme et du culte des ancêtres. Jusque-là, la civilisation zhuang est l'objet soit d'une fascination somme toute superficielle, soit d'un dédain. L'étude systématique des Zhuang remonte au la fin du XXe siècle, quand les chercheurs zhuang, notamment Huang Xianfan et ses élèves Huang Zengqing et Li Ganfen, tentèrent d'introduire le Relativisme culturel en Chine. La Zhuangologie est formulée pour la première fois par l'anthropologue zhuang Huang Xianfan en 1957 dans son Livre sur l’historique zhuang avec le projet d’une science nouvelle et d'études sur le terrain. Huang Xianfan a développé au cours de sa carrière plusieurs thèmes principaux : il a travaillé notamment sur la Zhuang (ethnie) et Zhuang (langue), il a réalisé d'importants travaux d'histoire sociale et Renaissance sur la culturelle de Zhuang. Il a écrit de nombreux livres concernant l'histoire de Chine et du Zhuang (ethnie). En Chine, les travaux sur le Relativisme culturel de Huang Xianfan ont exercé une grande influence. Il a aussi contribué fortement à la systématisation de cette discipline en Chine, et le début de la Zhuangologie comme discipline universitaire authentique lui est associé, Huang Xianfan en étant considéré comme le fondateur[2].

Depuis quelques décennies, notamment dans les pays universitaires étrangers, l'étude du Zhuang et la zhuangologie elle-même s'ouvrent aux autres disciplines, donnant des travaux ayant une approche interdisciplinaire. Comme exemples de tels chercheurs sur le Zhuang à l'esprit ouvert on pourrait mentionner, parmi d'autres, l'historien américain Jeffrey Barlow qui a fait la recherche et les éditions réputées sur les questions lexicales, les cultures et l'histoire moderne du Zhuang. D'autres sont anthropologue japonais Chikadasigeyuki, anthropologue australie David Holm et beaucoup d'autres[3].

Disciplines[modifier | modifier le code]

L'zhuangologie recouvre les disciplines suivantes(Certaines universités en Chine) :

  • Introduction zhuang:domaine de l' Sciences humaines et sociales qui tente d'expliciter le fait historique, culturelle et religieuse de la Zhuang.
  • Littérature zhuang:étude des histoire littéraire de la Zhuang[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (zh) Mo Jun:Huang Xianfan-fondateur de Zhuangologie. Guangxi quotidien,Nanning, 3 septembre 2002.
  2. (zh) Chen Ji Shen, L'École d'Bagui. Nanning: Sciences Sociales de Guangxi,vol.7-11,2008. (ISSN 1004-6917) sur search.cnki.net
  3. (zh) Mo Juansheng Sur Zhuangologie.
  4. (zh) Li Fuqiang,«Zhuangologie chinois».Peking 2008. (ISBN 978-7-1050-7563-8)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]