Yodelice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yodelice

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Maxime Nucci en interview pour Radio_Nova en 2014

Informations générales
Naissance 23 février 1979 (35 ans)
Créteil, Drapeau de la France France
Activité principale Musicien, chanteur
Genre musical Folk, pop
Instruments Guitare, piano
Labels Universal Music
Site officiel yodelice.com

Yodelice anciennement Maxim Nucci, de son vrai nom Maxime Nouchy[1], né à Créteil dans le Val-de-Marne le 23 février 1979, est un chanteur et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'intéresse à la musique très tôt, dès six ans, et s'inscrit au conservatoire. En 1994, alors âgé de quinze ans, il quitte la France pour l'Angleterre et Londres afin de suivre des cours au Musician Institute[2]. Il obtient son diplôme quelques années plus tard et reste à l'institut dans un premier temps pour y enseigner, devenant ainsi le plus jeune professeur de l'école[3]. Il compose aussi ses propres chansons, qu'il envoie à plusieurs maisons de disques, avant d'être repéré par Universal Music[3]. C'est à dix-sept ans qu'il signe un premier contrat d'édition avec une filière, Polygram ; à vingt ans, son premier contrat de musicien[4].

En 2001, Maxim Nucci connaît sa première expérience professionnelle avec le show Popstars de M6. Il est en effet l'arrangeur et le réalisateur technique du groupe de l'émission, les L5[3], dont il a notamment la charge du premier album. Le disque s'avère être un franc succès commercial avec plus d'un million d'exemplaires vendus[5],[6]. Ce succès permet à Nucci d'enregistrer son premier single solo : Dis à l'amour, mais qui reste anonyme[3]. Commençant à se faire un nom dans le milieu de la musique, il est amené à composer plusieurs chansons du second album de sa compagne, la chanteuse Jenifer (avec qui il a eu un fils nommé Aaron) : sur l'album Le Passage, il signe ainsi Chou boup, De vous à moi, Le passage, Ose, et le single Serre-moi[7].

En 2001, la chanteuse espagnole Ana Torroja inclut la chanson Mes prières, produite et écrite par Maxim Nucci, dans son album éponyme.

En 2003, il écrit pour M6 la musique du film Alive, avec des sonorités R'n'B plutôt destinées à un jeune public. Le film, sorti en 2004, est un échec complet, mais lui ouvre certaines portes, dont les premières parties de Calogero et Vanessa Paradis, où il commence à se créer un vrai répertoire[3]. En 2006, il fait une apparition dans le film Ne le dis à personne de Guillaume Canet[3].

Il retourne dans les studios en 2006 pour enregistrer son premier album solo, simplement intitulé Maxim Nucci, qui reprend des sonorités folk, funk festif, pop-rock et variété[2]. Pour cet album sorti chez Mercury Records, il joue de tous les instruments présents sur le disque[8] ; toutefois, l'album ne marche pas[9].

En 2007, il réalise l'intégralité du troisième album de Jenifer, Lunatique[2], qui atteint la première place du hit-parade français et la deuxième en Belgique[10]. C'est cette même année que Matthieu Chedid, alias -M-, lui propose des premières parties de Vanessa Paradis à Bruxelles, où il se retrouve à chanter devant un public conséquent. Il enchaîne ensuite avec Ayọ à l'Olympia ou encore Goran Bregovic au Grand Rex[4].

La carrière de Maxim Nucci prend un tournant en 2009 lorsqu'il décide de définitivement s'éloigner de ce qu'il a pu faire auparavant. Il se crée alors un personnage imaginaire, en s'inspirant des univers de Tim Burton et Jim Jarmusch, qu'il appelle « Yodelice »[11]. Le nom « Yodelice » vient d'une maison en Espagne, la « Casa Yodelice »[4], où il a composé son album[11]. Le personnage est décrit comme suit : « Yodelice, venu d'un monde imaginaire appelé Spookland est un grand gaillard habillé sombrement, chevelu et barbu, avec une plume piquée sur son chapeau melon et une larme maquillée sur la joue[4]. » En 2009, il sort son premier album sous ce nom, intitulé Tree of Life, ne contenant que des chansons en anglais composées avec Marianne Groves. Le premier single extrait est Sunday With a Flu, dont le clip a été réalisé par Guillaume Canet[12]. En 2010, il fait une apparition dans le film Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet[3], où il interprète entre autres sa chanson Talk To Me. Nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie « Album révélation de l'année » pour Tree of Life en 2010, il remporte la victoire face à Archimède, Revolver et Sliimy.

En 2010, sort son deuxième album, Cardioid. Lors de la tournée, Marion Cotillard l'accompagne sur scène sous le nom de Simone.

En 2011, il compose et écrit plusieurs chanson de l'album Jamais seul de Johnny Hallyday.

Durant l'été 2012, il enregistre une reprise rock pour Arte de People Are Strange des Doors. Eliott Bliss en signe le clip.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2003 : La cour des anges (Alive)
  • 2004 : Dis à l'amour (Alive)
  • 2006 : Un cowboy à Paris
  • 2006 : La nuit c'est comme la mer
  • 2009 : Sunday with a flu
  • 2009 : Free
  • 2010 : More Than Meets The Eye
  • 2011 : Talk To Me
  • 2011 : My Blood Is Burning
  • 2012 : People are strange
  • 2013 : Fade Away
  • 2014 : Familiar fire

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Son disque est un délice », Le Parisien,‎ 5 novembre 2013 (consulté le 13 février 2014)
  2. a, b et c Biographie de Maxim Nucci sur mcmbe.tv. Consulté le 7/08/2009
  3. a, b, c, d, e, f et g Biographie de Yodelice sur mtv.fr. Consulté le 7/08/2009
  4. a, b, c et d J'ai interviewé Maxim Nucci aka Yodelice sur lepost.fr. Consulté le 7/08/2009
  5. Fiche des L5 sur tv5.org. Consulté le 7/08/2009
  6. Le pouvoir des filles, RFI Musique. Consulté le 7/08/2009
  7. Crédits de Maxim Nucci sur ultratop.be. Consulté le 7/08/2009
  8. Biographie de Maxim Nucci sur ramdam.com. Consulté le 7/08/2009
  9. «Chacun a son clown, Yodelice est le mien», 6/07/2009. Consulté le 7/08/2009
  10. Jennifer - Lunatique sur hitparade.ch. Consulté le 7/08/2009
  11. a et b Interview : Yodelice sur nrj.fr. Consulté le 7/08/2009
  12. Profil de Yodelice sur universalmusic.fr. Consulté le 7/08/2009

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :