Władysław Kozakiewicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Władysław Kozakiewicz Portail athlétisme
Wladyslaw Kozakiewicz.jpg
Władysław Kozakiewicz en 2010.
Informations
Discipline(s) Saut à la perche
Nationalité Polonais puis Allemand
Naissance 8 décembre 1953 (1953-12-08) (60 ans)
Lieu Poznań (Pologne)
Taille 1,87 m
Club(s) Bałtyku Gdynia
Records
Ancien détenteur du record du monde
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats d'Europe 0 1 0
Championnats d'Europe en salle 2 0 2

Władysław Kozakiewicz (né le 8 décembre 1953 à Šalčininkai, en RSS de Lituanie) est un athlète polonais naturalisé allemand, spécialiste du saut à la perche.

Figurant parmi les meilleurs perchistes des années 1970, il établit deux records du monde et quatre records d'Europe de la discipline entre 1975 et 1980, et se situe par ailleurs au premier rang des meilleurs « performeurs » mondiaux de l'année en 1975, 1977, 1979 et 1980. Il remporte à deux reprises les Championnats d'Europe en salle.

Il est surtout connu pour sa médaille d'or obtenue lors des Jeux olympiques de 1980, et au bras d'honneur qu'il présente au public de Moscou en réponse aux insultes et sifflets du public russe pendant ses sauts, afin de favoriser le perchiste local Konstantin Volkov. Il bat de surcroît le record du monde avec 5,78 m.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Vainqueur de son premier titre national en 1974, il fait ses débuts sur la scène internationale à l'occasion des Championnats d'Europe de 1974, à Rome où il se classe deuxième de l'épreuve avec un saut à 5,35 m, battu au nombre d'essais par le Soviétique Vladimir Kischkun. L'année suivante, le Polonais s'adjuge la médaille de bronze des Championnats d'Europe en salle disputés sur son sol à Katowice, avec la marque de 5,30 m. Le , à Varsovie, Władysław Kozakiewicz établit un nouveau record d'Europe en plein air du saut à la perche en effaçant une barre à 5,60 m. Il améliore de six centimètres l'ancienne meilleure marque continentale du Suédois Kjell Isaksson réalisée lors de la saison 1972[1]. Champion de Pologne en 1976 avec la marque de 5,50 m, il améliore de deux centimètres son propre record d'Europe le 29 mai à Bydgoszcz avec un saut à 5,62 m. Mais, blessé à la cheville lors des Jeux olympiques de Montréal, il ne peut défendre ses chances en se classant 11e de la finale avec 5,25 m, loin derrière son compatriote Tadeusz Ślusarski, champion olympique avec 5,50 m.

Il remporte sa première victoire internationale majeure en début de saison 1977 en dominant tous ses adversaires lors des Championnats d'Europe en salle de Saint-Sébastien, en Espagne. Auteur de 5,51 m, il devance de plus de vingt centimètres le Finlandais Antti Kalliomaki. Le Polonais établit un nouveau record continental le à Varsovie en s'envolant à 5,64 m, puis réédite cet exploit cinq jours plus tard, le 17 juillet, toujours à Varsovie, en atteignant la marque de 5,66 m, performance le situant à quatre centimètres seulement du record du monde de l'Américain Dave Roberts. Il s'adjuge par la suite le titre des Universiade d'été de Sofia avec un saut à 5,55 m, avant de se classer deuxième de la Coupe du monde des nations de Düsseldorf (5,55 m), sous les couleurs de l'équipe d'Europe, derrière l'Américain Mike Tully.

En 1978, Władysław Kozakiewicz remporte son quatrième titre de champion de Pologne, mais il échoue aux portes du podium des Championnats d'Europe de Prague avec 5,45 m, devancé au nombre d'essais pour la médaille de bronze par le Finlandais Rauli Pudas. Début 1979, il décroche son deuxième titre continental indoor à l'occasion des Championnats d'Europe en salle de Vienne (5,58 m). À Mexico, il devient pour la deuxième fois consécutive champion du monde universitaire.

Jeux olympiques de 1980[modifier | modifier le code]

Dépossédé de son record d'Europe en mai 1980 par le Français Thierry Vigneron qui franchit 5,66 m à Libourne, Władysław Kozakiewicz réplique dix jours plus tard à Milan en établissant un nouveau record du monde de la spécialité avec un saut à 5,72 m réussi à sa deuxième tentative[2]. Figurant parmi les favoris des Jeux olympiques de 1980, à Moscou, le Polonais livre un duel avec le Soviétique Konstantin Volkov mais prend finalement la tête du concours après avoir franchi 5,65 m à son premier essai, en dépit d'un public hostile qui siffle abondamment chacune de ses tentatives. Après trois échecs successifs de Volkov, Kozakiewicz s'assure le titre olympique en effaçant une barre à 5,75 m, toujours à son premier essai[3]. Il conclut victorieusement son concours en franchissant à son deuxième essai la hauteur de 5,78 m, soit un centimètre de mieux que le record du monde établi deux semaines plus tôt par le Français Philippe Houvion. Immédiatement après son saut, le Polonais adresse un bras d'honneur à destination du public du Stade Loujniki qui n'a cessé de le conspuer durant le concours[4]. Konstantin Volkov et Tadeusz Slusarski se partagent la médaille d'argent avec 5,65 m.

L'image de ce geste fait le tour du monde, hormis au sein de l'Union Soviétique et des pays du Bloc de l’Est, et suscite notamment la contestation de l'ambassadeur d'URSS en Pologne qui demande au Comité international olympique de retirer la médaille d'or de Kozakiewicz pour « insulte au peuple soviétique ». Le gouvernement polonais affirme quant à lui que le geste de l'athlète n'était que la conséquence d'un spasme musculaire[5]. Kozakiewicz n'est finalement pas sanctionné. Il est élu sportif polonais de l'année 1980.

Passage à l'Ouest[modifier | modifier le code]

En 1984, il passe le rideau de fer et obtient la nationalité allemande. Il obtiendra trois titres de champions d'Allemagne, qui s'ajoutent à ses dix titres de champion de Pologne. Il est devenu professeur de sport dans la ville de Elze en Basse-Saxe.

Reconversion[modifier | modifier le code]

En 1998, Władysław Kozakiewicz est élu conseiller municipal de Gdynia, en Pologne sous l'étiquette de l'Alliance électorale Solidarité. Membre du Parti paysan polonais, il se présente sans succès aux élections parlementaires de 2011.

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Place Marque
1974 Championnats d'Europe Rome 2e 5,35 m
1975 Championnats d'Europe en salle Katowice 3e 5,30 m
1976 Jeux olympiques Montréal 11e 5,25 m
1977 Championnats d'Europe en salle Saint-Sébastien 1er 5,51 m
Universiade Sofia 1er 5,55 m
Coupe du monde Düsseldorf 2e 5,55 m
1978 Championnats d'Europe en salle Milan 5e 5,40 m
Championnats d'Europe Prague 4e 5,45 m
1979 Championnats d'Europe en salle Vienne 1er 5,58 m
Universiade Mexico 1er 5,60 m
1980 Championnats d'Europe en salle Sindelfingen 4e 5,50 m
Jeux olympiques Moscou 1er 5,78 m
1982 Championnats d'Europe en salle Turin 3e 5,60 m
1983 Championnats du monde Helsinki 8e 5,40 m

National[modifier | modifier le code]

  • Championnats de Pologne : vainqueur en 1973, 1976, 1977, 1978, 1979, 1981, 1984[6]
  • Championnats d'Allemagne : vainqueur en 1986, 1987 et 1988[7]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Władysław Kozakiewicz améliore à deux reprises le record du monde du saut à la perche en plein air : 5,72 m le à Milan puis 5,78 m le à Moscou. Il établit par ailleurs quatre records d'Europe de la discipline : 5,60 m le à Varsovie, 5,62 m le à Bydgoszcz, 5,64 m le à Varsovie et 5,66 m le dans la même ville.

Records personnels[modifier | modifier le code]

Saut à la perche
Épreuve Performance Lieu Date
En plein air 5,78 m Moscou
En salle 5,70 m Toronto

Meilleures performances par année[modifier | modifier le code]

Plein air[8]
Année Marque Date Lieu Rang[9]
1974 5,38 m 8
1975 5,60 m Varsovie 2
1976 5,62 m Bydgoszcz 3
1977 5,66 m Varsovie 1
1978 5,62 m 2
1979 5,61 m 3
1980 5,78 m Moscou 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Progression du record d'Europe du saut à la perche », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 22 novembre 2011)
  2. (en) « Progression du record du monde du saut à la perche », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 22 novembre 2011)
  3. (en) « Concours du saut à la perche des Jeux olympiques de 1980 », sur todor66.com (consulté le 22 novembre 2011)
  4. (en) « Athletic heroes : Wladyslaw Kozakiewicz », sur sporting-heroes.net (consulté le 22 novembre 2011)
  5. (en) « Guerre et paix aux Jeux olympiques », sur lemonde.fr,‎ 22 août 2008 (consulté le 22 novembre 2011)
  6. (en) « Palmarès des Championnats de Pologne d'athlétisme », sur gbrathletics.com (consulté le 22 novembre 2011)
  7. (de) « Palmarès des Championnats d'Allemagne du saut à la perche », sur sport-komplett.de (consulté le 22 novembre 2011)
  8. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 22 novembre 2011)
  9. Classement établi par l'IAAF en fonction des meilleures performances de l'année

Liens externes[modifier | modifier le code]


Précédé par Władysław Kozakiewicz Suivi par

Drapeau : États-Unis Dave Roberts
Drapeau : France Philippe Houvion
Record du monde du saut à la perche
-
-

Drapeau : France Thierry Vigneron
Drapeau : France Thierry Vigneron