Vol 1420 American Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 1420 American Airlines
Un McDonnell Douglas MD-80 semblable à celui qui s'est écrasé.
Un McDonnell Douglas MD-80 semblable à celui qui s'est écrasé.
Caractéristiques de l'accident
Date 1er juin 1999
Phase Approche
Type Erreur de pilotage, sortie de piste et mauvaise météo
Site Little Rock, Arkansas
Passagers 139
Membres d'équipage 6
Morts 11
Survivants 134
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil McDonnell Douglas MD-80
Compagnie American Airlines
Nº d'identification N215AA
Localisation
Coordonnées 34° 44′ 11″ N 92° 11′ 58″ O / 34.736333, -92.1995 ()34° 44′ 11″ Nord 92° 11′ 58″ Ouest / 34.736333, -92.1995 ()  

Géolocalisation sur la carte : Arkansas

(Voir situation sur carte : Arkansas)
Vol 1420 American Airlines

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Vol 1420 American Airlines

Le vol 1420 American Airlines était un vol entre Dallas au Texas et l'aéroport Little Rock National à Little Rock dans l'Arkansas. Le McDonnell Douglas MD-80 construit en 1983 qui assurait ce vol s'est écrasé lors de l'atterrissage, par un temps orageux et des vents violents, l'avion sort de la piste percutant un ponton, le 1er juin 1999. Des 139 passagers et 6 membres d'équipage, 11 personnes sont mortes dont le pilote.

Histoire[modifier | modifier le code]

1er juin 1999 à l'Aéroport international de Dallas-Fort Worth. Le vol AA 1420 à destination de Little Rock (environ 500 km de Dallas) a environ 2 heures de retard et le commandant doit prendre une décision importante. En effet, la météo se dégrade et la situation peut devenir dangereuse. Finalement, après avoir fait le point avec l'équipe au sol d'American Airlines, l'embarquement est organisé en vitesse pour que l'avion devance les orages - théoriquement, c'est possible.

Avant de commencer l'approche sur Little Rock, les pilotes commencent à craindre de plus en plus les orages. Ceux-ci se trouvent à leur droite et à leur gauche, donc pas devant eux, mais sont en train de se resserrer. Il faut faire vite. La situation est d'ailleurs très bien imagée par le copilote qui compare la piste à une piste de bowling : il va falloir bien viser et vite. Les deux pilotes sont alors informés de la présence de rafales de vents de 80 km/h, et de surcroît ce vent arrive de travers par rapport à la piste. Les pilotes décident alors d'effectuer l'approche à vue, et non en ILS. Soudain, le vent change brusquement de direction et souffle derrière l'avion - en clair, ils vont devoir ralentir davantage l'avion et freiner plus longtemps. La situation ne plaît guère au commandant, qui demande à se poser face au vent, c'est-à-dire dans le sens contraire de celui initialement prévu. Malheureusement, le radar météo ne couvre pas la zone dans laquelle le MD-80 doit manœuvrer et les orages s'intensifient davantage. L'atterrissage est proche, mais le commandant, ne voyant pas la piste, se résout à passer en ILS. En approche finale, le MD-80 fonce au cœur de l'orage... Il sort son train d'atterrissage et reçoit l'autorisation d'atterrir.

Les roues touchent la piste durement, et l'avion n'arrive pas à freiner à cause de la piste détrempée. Les traces de freinage prouvent d’ailleurs la perte de contrôle de l'appareil sur la piste. L'avion s'arrête finalement après avoir franchi un terre-plein de 7 mètres et embouti une barrière métallique. Suite à l'impact, l'avion se brise et prend feu. 11 personnes trouvent la mort, dont le pilote.

Enquête et causes de l'accident[modifier | modifier le code]

Le crash du vol American Airlines 1420 a été attribué aux mauvaises conditions climatiques (rafales de vent et piste détrempée), ainsi qu'à un manque du pilote et du copilote qui n'ont jamais utilisé les aérofreins.

Médias[modifier | modifier le code]

L'accident est raconté dans un épisode Rafale fatale de la série documentaire Mayday : Alerte maximum (aussi connue sous le nom Air Crash Investigation).

Notes et références[modifier | modifier le code]