Varan malais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Varanus salvator

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Varan malais

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Platynota
Famille Varanidae
Genre Varanus

Nom binominal

Varanus salvator
(Laurenti, 1768)

Synonymes

  • Stellio salvator Laurenti, 1768
  • Tupinambis bivittatus Kuhl, 1820
  • Monitor nigricans Cuvier, 1829
  • Monitor exilis Gray in Griffith, 1831
  • Monitor bivittatus var. celebensis Schlegel, 1844
  • Monitor bivittatus var. javanica Schlegel, 1844
  • Monitor salvator (Laurenti, 1768)
  • Varanus crocodilinus Owen, 1845
  • Varanus scutigerulus Barbour, 1932
  • Varanus salvator kabaragoya Deraniyagala, 1947
  • Varanus salvator nicobariensis Deraniyagala, 1947
  • Varanus salvator komaini Nutaphand, 1987

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 01/07/75

Le Varan malais, Varanus salvator, est une espèce de sauriens de la famille des Varanidae[1]. Il est parfois appelé Varan à deux bandes.

Distribution[modifier | modifier le code]

Répartition :
jaune : Varanus salvator salvator
vert : Varanus salvator macromaculatus
bleu : Varanus salvator bivittatus
rouge : Varanus salvator andamanensis
marron : Varanus salvator ziegleri
gris : pas de populations distinctes

Cette espèce se rencontre[1] :

Description[modifier | modifier le code]

Water monitor P9240105.JPG
Bindenwaran 1.jpg
Malayan water monitor.jpg

Le Varan malais peut atteindre presque 3 m de long et peser jusqu’à 60 kg. Cependant, la moyenne des individus mâles est inférieure à 2 m. Il vient en troisième position par la taille après le Varan-crocodile et le Dragon de komodo. C'est un animal semi aquatique.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (19 avril 2012)[2] :

  • Varanus salvator salvator (Laurenti, 1768)
  • Varanus salvator andamanensis Deraniyagala, 1944
  • Varanus salvator bivittatus (Kuhl, 1820)
  • Varanus salvator macromaculatus Deraniyagala, 1944
  • Varanus salvator ziegleri Koch & Böhme, 2010

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Les sous-espèces Varanus salvator cumingi, Varanus salvator marmoratus, Varanus salvator nuchalis et Varanus salvator togianus ont été élevées au rang d'espèces.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Deraniyagala, 1944 : Four New Races of the Kabaragoya Lizard Varanus salvator. Spolia Zeylanica, vol. 24, p. 59-62.
  • Koch & Böhme, 2010 : Heading East: a New Subspecies of Varanus salvator from Obi Island, Maluku Province, Indonesia, with a Discussion about the Easternmost Natural Occurrence of Southeast Asian Water Monitor Lizards. Russian Journal of Herpetology, vol. 17, no 4, p. 299-309 (texte intégral)
  • Kuhl, 1820 : Beiträge zur Zoologie und vergleichenden Anatomie, p. 1-152 (texte intégral).
  • Laurenti, 1768 : Specimen medicum, exhibens synopsin reptilium emendatam cum experimentis circa venena et antidota reptilium austriacorum Vienna Joan Thomae p. 1-217 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]