Sumbawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sumbawa (homonymie).
Sumbawa
Image illustrative de l'article Sumbawa
Géographie
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Archipel Petites îles de la Sonde
Localisation Océan Indien
Coordonnées 8° 43′ 05″ S 117° 26′ 41″ E / -8.718056, 117.4447228° 43′ 05″ S 117° 26′ 41″ E / -8.718056, 117.444722  
Superficie 15 448 km2
Point culminant Tambora (2 850 m)
Administration
Province Petites îles de la Sonde occidentales
Démographie
Population 1 330 066 hab. (2010)
Densité 86,1 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+8

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Sumbawa
Sumbawa
Îles d'Indonésie

Sumbawa est une île d'Indonésie dans la province des petites îles de la Sonde occidentales, située entre les îles de Lombok et de Florès dans les Petites îles de la Sonde.

L'île marque la limite orientale de la partie de l'Indonésie qui a adopté des modèles culturels indiens.

Elle est entrée tragiquement dans l'histoire en avril 1815 avec l'éruption qualifiée de méga-colossale du volcan Tambora, la plus meurtrière jamais connue, qui a eu des répercussions climatiques planétaires.

Sa superficie est de 15 448 km², soit 3 fois la taille de Lombok, et sa population d'environ 1,3 million d'habitants.

Sumbawa est divisées en 4 kabupaten (départements) et une kota (ville), soit d'ouest en est :

Ces subdivisions correspondent à d'anciens sultanats.

Histoire[modifier | modifier le code]

Visite du prince héritier de Belgique au sultan de Bima (vers 1930)

Le Nagarakertagama, poème épique écrit en 1365 sous le règne du roi Hayam Wuruk de Majapahit dans l'est de Java, mentionne le nom de quatre principautés de l'île de Sumbawa "tributaires" du royaume, parmi lesquelles "Bhima" et "Dompo".

Des textes attestent que Bima dans l'est de l'île est, au moins depuis le XIVe siècle, un relais sur la route maritime reliant les royaumes de l'ouest de l'archipel indonésien, d'une part aux Moluques productrices d'épices comme le clou de girofle et la noix de muscade au nord, d'autre part à l'île de Timor, qui produisait le bois de santal à l'est.

Au XVIIe siècle, Bima est annexé par le royaume de Gowa dans le sud de Sulawesi. Son roi se convertit à l'islam.

Les Hollandais arrivent à Sumbawa en 1605, mais n'en prennent vraiment le contrôle qu'au début du XXe siècle.

Durant les XIXe et XXe siècles la cour de Bima, originaire de Makassar dans le sud de Sulawesi, tient un journal écrit en malais.

Sumbawa est un certain temps vassale du royaume balinais de Gelgel.

Le sultanat de Sumbawa occupe la partie occidentale de l'île. Le palais des sultans ou Dalam Loka ("palais du monde") se trouve sur l'île de Pulau Panjang. Il fut construit en 1885 par le sultan Jalashuddin.

Le Tambora[modifier | modifier le code]

Sumbawa est située sur la ceinture de feu du Pacifique. C'est une île volcanique prolongée au nord par la péninsule de Sanggar au centre de laquelle se trouve la gigantesque caldeira du Tambora (8°14'41S, 117°59'35E). Jusqu'en 1815, à sa place se trouvait le cône d'un immense stratovolcan de plus de 4000m, avec un diamètre au niveau de la mer d'environ 60 km. L'éruption du 10 avril 1815 a été la plus violente et la plus meurtrière de l'histoire. Cotée à 7 sur l'échelle d'explosivité volcanique qui en compte 8, elle a formé une caldeira de près de 6 km de diamètre et 1 110 m de profondeur, et est la plus destructrice de l'histoire moderne, plus violente même que celle du Krakatoa en 1883. Elle tua, directement et indirectement (principalement du fait des tsunamis) plus de 71 000 personnes. Elle envoya plus 100 kilomètres cube de cendres dans la haute atmosphère, (soit 7 fois plus que le Krakatoa), faisant de 1816 l'année sans été* [1]. Au lieu du volcan pulvérisé, l'éruption, a laissé place à une immense caldeira . Elle a entraîné également la disparition d'un royaume que les archéologues appellent Tambora.

  • Une production vidéo de Tetra Media en partenariat avec Cicada Films (France 2), Un été sans soleil, a été réalisée sur ce sujet. Il fut notamment diffusé sur Arte le 4 novembre 2006 à 20 h 40.

Population[modifier | modifier le code]

On parle deux langues distinctes à Sumbawa.

L'une, le sumbawa, est parlée dans la partie ouest de l'île, dans le kabupaten (département) de Sumbawa Besar ("grande Sumbawa"), qui correspond à l'ancien sultanat de Sumbawa. Elle appartient au groupe malayo-sumbawien de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

L'autre, le bima, est parlée dans l'est de l'île, dans le kabupaten de Bima, qui correspond à l'ancien sultanat de Bima. Elle appartient au sous-groupe dit "bima-sumba" du groupe central-oriental de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Culture et tourisme[modifier | modifier le code]

Danse de cour du royaume de Bima

Sumbawa est une île volcanique au relief accidenté et de vallées fertiles. Elle possède de belles plages de sable blanc et des vagues qui attirent les surfers.

  • A Bima, l'ancien palais des sultans, restauré, est aujourd'hui un musée.
  • L'île de Bungin, d'une superficie de 15 hectares, a une population de 2 500 habitants.
  • Le sud du kabupaten de Dompu est un lieu de rendez-vous des surfers, notamment la plage de Hu'u.
  • L'île de Komodo est connue dans le monde entier pour son varan. Située à l'est de Sumbawa, elle offre des sites de plongée.
  • Le parc national marin de Moyo est situé au nord de la ville de Sumbawa Besar. Il comprend notamment l'île de Moyo proprement dire et l'île de Medang. Il possède des récifs de coraux et est une belle destination pour la plongée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. National Geographic : "Lost Kingdom"